+ 3000 Personnes avant vous l'on fait. 

Accédez aux concepts qui vous permettent d'être efficace et efficient dans un monde surconnecté.
No Bullshit. 

Dans les 60 secondes qui suivent... 

347 nouveaux articles seront publiés, 571 nouveaux sites sont créés et 48 heures de vidéos sont mises en ligne sur YouTube. 204,166,667 emails sont envoyés et 648,478 partages sont effectués sur Facebook. (1) (Sources un peu plus bas...) 

Dans les 60 secondes qui suivent, votre esprit dira "NON, je n'ai pas l'habitude! C'est inconfortable!" "NON Je ne veux pas continuer".
C
omme quand vous entrez dans une eau à 10°C.

Mais, je ne blogue pas pour rassurer les gens. Ni pour parler de licornes et d'arc-en-ciel. Je blogue pour vous rendre efficace & efficient dans ce monde surconnecté.  Si c'était facile, tout le monde me lirait.

Vous et moi vivons dans un monde où la majorité des connaissances n’ont pas plus que 15 ans d'existence. Cette croissance folle va continuer, vu que 90% des savants ayant existé travaillent à la minute où je vous parle (2). Sans oublier les blogueurs qui lisent un livre piqué à leur papa et qui se prétendent "experts".

Face à la nouveauté, l’éphémère, la diversité et l’accélération, le 95% gens ne savent plus sur quels indicateurs se baser pour avancer et atteindre leurs objectifs. Les gens ne savent plus se concentrer pour être efficaces.

À un point où les gens vont de plus en régulièrement prendre de gros raccourcis pour prendre une décision.

Il a une calvitie et un costard cravate? Alors il sait de quoi il parle.
10'000 personnes me suivent sur Youtube, 3000 par email... ai-je plus d'autorité qu'une personne qui en a 100? Non. La visibilité n'est pas un gage de qualité (regardez Justin Bieber...) 

C'est normal.
Humain. On est tous "cablés" de cette manière.
Et ceux qui en sont conscients ont une longueur d'avance.
Cela leur évite les pièges (3).

Vu que je n'ai pas (encore) de calvitie, je dois me débrouiller autrement pour me faire entendre.

Face à cette accélération démente, les gens font ce qu’ils pensent être juste...

​...s’agiter, tout essayer (et abandonner à la moindre résistance par peur de rater quelque chose), brasser de l’air pour faire croire à la productivité. Ils vont sur internet pour chercher des informations, mais chercher des informations sur internet, c’est comme vouloir étancher sa soif à une hydrante anti-feu. C’est déroutant.

Si vous avez un objectif à atteindre, si vous souhaitez gagner en efficacité (vie privée / professionnelle) tout en évitant le burn-out à l’aube de vos 40 ans, continuez la lecture.

Si cela fait des années que vous écoutez ceux qui n’ont jamais vécu dans un environnement comme le vôtre (donc surconnecté), et que vous n’arrivez toujours pas à être efficace, cessez de faire plus de la même chose.

Oui, nous sommes éduqués à faire plus de la même chose (sans se rendre compte que cela alimente nos problèmes)

  • Faire plus d’heures supplémentaires pour arriver au bout de l’immense To-do list (message à votre boss: vous pouvez m’en donner plus)
  • Quand une To-Do list ne permet pas d’atteindre ses objectifs, on inscrit plus d’éléments sur cette liste en pensant que cela va arranger la situation (alors qu’il faut souvent dire non, se concentrer, définir ses priorités et réduire ses activités). 
  • ​Lire pour se sentir prêt à l'action. Plus vous lisez et plus vous doutez, car chaque nouveau contenu met en évidence tout ce qu'il vous reste à connaître. Chaque livre vous donne envie d’en lire un autre. Chaque livre vous donne l'impression d'avancer mais en fait, vous maintient immobile. 

La formule suivante vous permettra de vous démarquer du 95% des gens (4)

(Action) X ​(Temps sans interruptions dépensé) X (Intensité de votre concentration) = Taux de la Qualité finale 

Les concepts développés ici vous permettront de devenir efficace & Efficient dans un monde où tout le monde perd ses repères

Mais comment ai-je réalisé ce que je partage avec vous?

  • J'ai côtoyé des leaders connectés qui réussissaient à ne pas se faire bouffer par le big data (internet)

    Ces leaders « nouvelle génération » mettaient en place des habitudes ingénieuses pour apprendre rapidement des sujets complexes, produisaient alors que le 95% des gens consomment et ne lisaient pas 100 livres avant d'agir. Tout ceci dans un environnement hautement distrayant. 

  • Ces leaders passaient à l’action et s’adaptaient

    Plutôt que de passer des heures à vouloir figer un monde en perpétuel mouvement (surplanification / surpréparation), ces leaders-blogueurs commençaient avant d’avoir le plan parfait. Puis ils s’adaptaient aux feed-back du système. 

  • Je me suis inspiré des leaders-blogueurs et j'ai pratiqué des années.

    Avant de pouvoir communiquer avec vous, ma vie ressemblait à une impasse lorsque je déplaçais des charges lourdes d’un point A à un point B sur les chantiers de construction.

    Grâce à une organisation particulière,  j’ai pu quitter les chantiers, diriger 10 ans des équipes, travailler pour la Confédération suisse à l’étranger, et aider des organisations et Humains à être plus Efficaces & Efficients. 

Ce n’est peut-être pas la première fois que vous effectuez des recherches pour être plus efficace et réussir?

Vous vous demandez peut-être qu'elle est la différence entre être efficace et être efficient?

Sur mon chemin, je suis tombé dans des pièges que j'ai envie de vous faire éviter... 

Voici les pièges que j'ai envi de vous faire éviter...

  • Vous n’avez pas besoin de vous agiter, de brasser de l’air et de faire un AVC pour montrer aux gens votre efficacité.

    Lorsque le travail était essentiellement répétitif, accélérer vous permettait de produire plus. Aujourd’hui, qui peut se vanter de travailler seul? Nous sommes liés aux (priorités des) autres. Forcer et faire plus de la même chose ne fonctionne plus.

    Et plus vous êtes serein dans vos actions, plus vous disposez de vos ressources. (5)

  • L’expérience n’est pas synonyme de réussite

    En systémique (6), deux actions identiques dans deux systèmes similaires ne produiront pas le même effet. En terme simple: vous pouvez dire Salut à une personne A, celle-ci se mettra à discuter. Si vous dites Salut à la personne B, celle-ci prendra peur.

    Vous pouvez utiliser une méthode d'organisation à succès (GTD), il se peut que chez vous cela ne fonctionne pas. En être conscient permet d'être plus attentif à votre véritable fonctionnement et contexte.

    Chercher à comprendre est souvent une perte de temps, le monde est trop complexe pour pouvoir tout analyser (à moins que ce soit votre job).

    Je souligne apprendre au contact de chaque humain. La seule différence: ce n’est pas parce qu’il a 20'000 abonnés ou qu'il est plus vieux que moi, que sa solution est meilleure que la mienne (et qu'il sait ce qui est bon pour moi). Ce qui permettra de valider l'efficacité d'une solution est le résultat qu'elle apporte lorsque je l'utiliserai.
    Conséquence: voir les situations importantes avec un nouveau regard.

  • Vous n’avez pas besoin de vous lever tôt pour réussir.

    De bons marketeurs vous poussent à croire le contraire, mais je connais des gens qui se lèvent tard et qui réussissent bien mieux que moi (qui me lève très tôt). La clé est de commencer vos journées par bosser sur vos objectifs. Qu'il soit 5 heures ou 10 heures. 

  • Le travail, c'est cool. 

    Le travail aliénant pour un boss profiteur qui pense qu'à ses intérêts, c'est clairement moins sympathique. Quand je tends l'oreille, j'ai l'impression que la ruée vers l'or (le fait d'être indépendant) profite surtout aux vendeurs de pioches qui jouent une corde sensible, en nous bombardant le combo "star + citation"

    Le problème n'est pas le travail en soi, c'est la RELATION au travail. (7)

  • Il ne faut pas 21 jours pour mettre en place une habitude.

    Cela peut prendre plus de temps ou moins de temps. (8)

Si vous êtes arrivé (e) jusqu'ici, vous faites déjà partie d'une minorité

L'attention se fait de plus en plus rare dans un monde surconnecté. Si vous souhaitez être informé(e) des découvertes que je publie, alors ne comptez pas sur les réseaux sociaux... parce que: 

  1. Je me suis engagé à produire de la qualité. Mon temps passé à lire des citations sur le succès, c'est du temps où je peux écrire un article invité ou expérimenter.
  2. Si j'ai besoin des réseaux sociaux pour me faire repérer, c'est que je ne suis pas (encore) assez bon. Plutôt que d'augmenter mon activité sur les réseaux, j'améliore mes concepts.
  3. Je ne participe pas à votre déconcentration. 

Alors comment rester en contact avec moi et être informé(e) de mes nouvelles découvertes? 

En vous inscrivant à la newsletter, rejoignez plus de 3'000 abonnés qui ont fait le pas avant vous (malgré l'eau à 10°C). Découvrez les livres que je recommande et la marche à suivre pour bien commencer sur le site. 

Mais qui es-tu et puis-je te prendre au sérieux

Découvrez l'histoire du blog, ma philosophie, la légende du Baron de Münchhausen, ma séparation avec Morphée, les personnes qui bossent sur ce blog, comment me contacter, d'autres histoires particulières (mais légales)...

Ici, vous apprendrez à être efficace & efficient dans un monde surconnecté.


Sources

(1) https://www.domo.com/blog/2012/06/how-much-data-is-created-every-minute/?dkw=socf3
(2) Influence & Manipulation - Robert Cialdini
(3) Thinking Fast & Slow - Daniel Kahneman 
(4) Inspiré de -> Deep Work - Cal Newport
(5) The End of Stress - Don Joseph Goewey
(6) Principe de l'équifinalité - Notes de mes cours en Approche Stratégique Systémique à l'IGB - 2015
(7) The Flow - Mihaly Csikszentmihalyi
(8) The Power of Habit - Charles Duhigg