Homme qui se fait porter et trouve l'équilibre

Stratégie illogique (mais Légale) pour gagner du temps…

C’est l’histoire de jeunes poissons qui nagent dans l’océan. Ils discutent entre eux, font des bulles, et d’un coup, un vieux poisson apparaît et s’adressent à eux «  Alors les ptits! Comment est l’eau aujourd’hui?! »

Les jeunes poissons ne comprennent pas de quoi parle le vieux poisson. Ils ne savent pas ce que c’est de l’eau… 

Le vieux poisson hausse les nageoires et s’éloigne d’eux en rigolant…

Le temps et l'eau

Le temps et l’eau

Cette histoire, je vous la raconte pour mettre en avant un élément qui vous entoure. Un élément qui est toujours là, peut importe ce que vous faites, peut importe où vous vous trouvez, peut importe quel livre vous lisez.

Cet élément, une fois que l’on arrive à le gérer, à évoluer avec lui, alors on peut l’utiliser pour accomplir de grandes choses.

Je ne sais pas ce que vous souhaitez atteindre dans votre vie… peut-être que vous voulez vous forger un corps d’apollon, peut-être qu’apprendre une langue vous parle beaucoup… peut-être que vous vous sentez motivé à développer vos compétences de cuisinier… ou alors vous voulez prendre une nouvelle voie professionnelle.

La liste est longue. Mais si vous ne maîtrisez pas cet élément, alors vous vous coupez d’une ressource gigantesque!

Et vous en avez marre de me lire, vous souhaitez savoir quel est cet élément? 

Cet élément, c’est le TEMPS

Cet article que vous vous allez découvrir est celui qui a suscité le plus de réaction. Je vous souhaite une bonne lecture.

Vous en avez pas marre de ne pas avoir assez de temps pour tout faire? Comment organiser son temps?

Si vous, comme moi, vous en avez marre. Si vous en avez marre de lire des articles qui vous conseillent de:

1) Dormir avec votre tenue de sport
2) De vous offrir une coupe de cheveux minimaliste
3) De vous maquiller la veille
4) De repasser votre lingue humide
5) D’investir dans un réveil à sonneries à répétitions… (Riez mais ce genre d’articles existent)

Alors essayez ce qui va suivre. À la fin de cet article, votre manière de gérer votre temps sera changée à jamais. Avec tout ce que cela implique. Je vous préviens.

ATTENTION. URGENT. NOUVEAU.

Cet article est particulier et conséquent. Réfléchissez à ce qui vous a vraiment fait avancer dans votre vie? La relation d’un soir ou la relation plus longue? La formation de 2 heures ou la formation sur plusieurs mois? Isolez-vous et préparez-vous à déguster!

Gagner du temps?

Vous vous demandez si je suis entrain de vous vendre un truc…

Vous avez raison de vous poser cette question. Mais non. Ceci est l’un des articles sur la gestion du temps qui m’a demandé le plus de temps à concevoir. Normal que je m’enflamme !

Avoir plus de temps est la première étape pour être heureux. Avec du temps, vous pouvez faire ce que vous voulez. Gagner plus d’argent. Apprendre une nouvelle connaissance. Voyager. La gestion du temps est un terme faussé tout comme gagner du temps. On ne peut pas gagner du temps, on peut éviter d’en perdre en agissant intelligemment.

La gestion du temps va beaucoup plus loin que d’utiliser un agenda. Savoir gérer son temps, c’est savoir se gérer, savoir gérer ses actions, savoir travailler avec son contexte pour en retirer ce que l’on en souhaite.

 

Pour une bonne gestion du temps (peu importe la définition que vous lui attribuez), je vous invite à laisser tomber la logique. Plutôt que de quitter la voie à 30 km/h pour prendre l’autoroute, je vous propose une autre stratégie. Plutôt que de laisser la Peugeot 306 pour une Lamborghini, je vous propose une autre manière de faire. Plutôt que d’opter pour une coupe de cheveux minimaliste, je vous propose une autre méthode. Et vous pourrez dormir en sous-vêtements, comme je le fais.

Je vous propose de laisser votre voiture pour monter dans le téléporteur.
Un téléporteur? Julien, tu perds la boule?

Le téléporteur de la gestion du temps

Vous êtes un dealer. Le temps est votre marchandise.

Vous dealez tous les jours votre temps. Vous le dealez avec votre entourage, mais contrairement au dealer, vous n’êtes pas (tout à fait) conscient de ce que vous échangez.

Vous donnez du temps aux réseaux sociaux, qui vous montrent plein de choses que vous n’avez pas. Vous donnez votre temps à la TV, qui s’enrichit sur votre dos à coup de pub. Vous donnez votre temps pour les objectifs des autres. Le danger lorsque vous dealez votre temps, c’est de ne pas savoir pourquoi vous agissez ainsi. Le danger lorsque vous dealez votre temps c’est de ne pas savoir comment arrêter de le faire.

Je vous propose de quitter la route. Je vous invite à arrêter d’améliorer le moteur de votre voiture en espérant gagner 1 ou 2 km/h. Je vous propose de virer ce que vous avez appris et de vous approprier des outils simples mais auxquels on ne pense pas souvent.

Beaucoup de formations apprennent à gérer le temps avec les autres. Cette manière de faire est compliquée car vous vous basez sur un élément qu’il est difficile de contrôler. Plutôt que de s’acharner avec des outils basés sur les autres, qui sont moyennement efficaces et qui vous laisse dans le même contexte, changez totalement votre manière d’agir.

Si chaque jour vous passez beaucoup de temps dans le trafic, vous devez vous levez tôt et rentrer tard, alors vous pouvez utiliser une voiture plus rapide, vous pouvez prendre les transports publics, essayer de travailler durant votre trajet, écouter des podcasts audios, vous pouvez partir plus tôt pour éviter les heures de pointe, prendre un hôtel proche de votre lieu de travail la semaine. Mais vous restez dans le même contexte.

L’autre solution est de travailler depuis chez vous. L’autre solution est de quitter votre job pour en trouver un autre. Vous pouvez aussi déménager. Vous supprimez le problème. Vous ne dealez plus avec lui.

Pour supprimer le problème de la gestion du temps, on va supprimer le problème principal: les autres, mais sans passer par l’armurier. Et je vous entends déjà me traiter d’extrémiste. Respirez, je ferais pareil si j’étais à votre place sans connaître ce qui va suivre.

La gestion du temps la plus simple et efficace, c’est de faire la différence entre 2 éléments.

Si vous mélangez ces 2 éléments, vous n’aurez jamais de temps pour vous.

Tout est question de priorités entre ces 2 éléments.

1) Le temps que vous vous offrez

Pour votre santé, vos envies, vos aspirations, votre vision, vos objectifs, ce qui compte pour vous (j’en parle en détail ici)

2) Le temps que vous offrez aux autres

Qui vous permet d’atteindre des choses importantes pour vous, à condition qu’il ne passe pas avant le temps que vous attribuez à votre personne et que ce soit en pleine conscience.

Le raisonnement courant: je fais ce que j’ai à faire pour les autres, pour les satisfaire, ensuite j’aurais du temps pour moi. Mais ce moment n’arrive jamais. Et le peu de fois où il arrive, vous manquez d’énergie.

Ces 2 éléments sont des vases communicants, car vous ne pouvez pas augmenter le temps que vous donnez aux autres en même temps que le vôtre.

Si vous augmentez le temps consacré aux autres, le temps que vous attribuez pour votre personne diminue. C’est mathématique. Si vous consacrez 1 heure de plus par jour aux réseaux sociaux, alors vous devrez diminuer ce même temps dans une autre activité. C’est OK, si je pense à la TV, ou à d’autres voleurs de temps, mais cela peut toucher à votre sport, votre apprentissage, vos relations importantes.

Si vous vous attribuez plus de temps, alors le temps que vous attribuez aux autres diminue.

Plus vous agissez pour les autres, plus ceux-ci continueront à vous demander. Parce que c’est sympa d’avoir une personne qui travaille pour ses propres objectifs. Plus vous agissez pour les autres, et plus il sera difficile d’arrêter de le faire. 

Julien, c’est ça ta stratégie illogique qui te donne un max de temps? Le temps pour moi et le temps pour les autres? Moyen moyen tout ça!

Patience! Je vais plus loin… 

Bon, avoir une bonne gestion du temps passe par l’égoïsme. L’égoïsme de se recentrer sur soi. Cela passe par le courage d’être moins bien vu par les autres. C’est illogique et ça fonctionne.

Un exemple: une fois le travail pour mon employeur terminé, je ne vais pas faire de zèle. Je ne vais pas participer aux activités communautaires. Vous découvrirez plus bas que j’ai une manière de palier à ce “problème” et d’éviter de me faire exclure par les gens.

Vous pouvez être physiquement présent, mais mentalement absent. Dans ce cas, le temps ne compte pas. Si vous avez des enfants, lorsque vous lisez le journal et que votre enfant vous raconte sa journée, si vous ne le regardez pas, si vous ne posez pas votre journal, si vous répondez par des “hum, oui,, ehh.. humm,,, d’accord” alors le temps que vous passez avec lui ne compte pas. Car vous ne serez pas mentalement là.

“Papa, tu ne m’écoutes pas avec les yeux.”

Je vous vois sourire, mais regardez autour de vous, combien de gens sont “juste” physiquement présent. Ils sont par exemple sur leur smartphone. Le temps est perdu. Ils sacrifient leurs relations pour rester en contact avec d’autres personnes à travers leur smartphone.

Plus loin, je vous explique ce qui va vous permettre de réduire le temps passé avec les autres, tout en augmentant la qualité de ces moments (les gens se souviennent des émotions qu’ils ont avec vous).

J’en reviens à l’égoïsme. L’égoïsme de prendre le temps pour la personne la plus importante. Vous.

Mais Julien, je risque de finir seul… et sans amis.

Seul et sans amis

C’est juste de penser ainsi et c’était aussi une grosse peur. Bon. Primo, les autres viendront de toute manière à vous (ne serait-ce pour vous demander comment vous faites pour gérer votre temps). Deuxio, vous agissez lorsque vous décidez du temps que vous consacrez aux autres, et non l’inverse. Cette inversion fait toute la différence. Cela ne signifie pas que vous allez vous couper des gens, au contraire, en ayant conscience du temps que vous passez avec les autres et en décidant d’attribuer du temps à certaines personnes plutôt qu’à d’autres, alors vos moments avec eux prennent une autre dimension. Moins mais d’une meilleure qualité.

Si vous décidez de prendre du temps pour vous, avant de donner du temps aux autres, 3 éléments vont influencer votre réussite.

  1. Le contexte
  2. Votre attitude (autodiscipline, motivation, action)
  3. Vos connaissances

Vous pouvez avoir une forte discipline personnelle, si le contexte est contre vous, vous n’allez pas tenir longtemps.

Si le contexte est en votre faveur, mais que vous n’avez pas d’autodiscipline, alors vous aurez de la peine à vous concentrer, à faire les bonnes choses, à persévérer.

La connaissance vous permet de faire les bonnes choses pour améliorer la situation. Sans connaissances, vous ne saurez pas comment modifier et dealer avec le contexte. Sans connaissances, il sera difficile pour vous d’améliorer votre discipline.

1) Les connaissances liées à la gestion du temps

Pour acquérir de nouvelles connaissances, il faut reconnaître que l’on en a besoin. Sinon il n’y a pas vraiment de motivation à le faire. Parce que les connaissances sont très nombreuses dans ce monde et parce que vous n’êtes pas conscient de ne pas savoir tant que vous n’êtes pas confronté à un problème (il y a toujours des exceptions dans les étapes de l’apprentissage).

2) Oxygène, chaleur, combustible.

Vous pouvez avoir la plus grande des motivations, si le contexte est contre vous, vous devrez le changer pour pouvoir atteindre vos objectifs.

La métaphore du feu est claire: le feu a besoin d’oxygène, de chaleur et de combustible pour prendre forme. Retirez un élément et le feu s’éteint. Si vous n’avez pas de combustible, vous allez en chercher. Si vous n’avez pas de chaleur, vous allez en créer.

Pour avoir du temps, vous devez avoir les connaissances, le contexte et l’attitude. Si vous n’avez pas assez de temps, il faut travailler avec ces 3 éléments.

Si vous vous faites réveiller par votre smartphone et que votre première action consiste à regarder vos mails et les réseaux sociaux, alors vous rentrez immédiatement dans l’agenda des autres. Vous commencez par attribuer du temps pour les autres et vous augmentez vos risques de perdre du temps.

Vous pouvez changer le contexte en utilisant un vieux réveil et en plaçant votre smartphone à la cuisine chaque soir. Pour cela vous aurez besoin de volonté.

La journée continue, vous regardez les news à la TV, vous oubliez le temps qui passe, ensuite vous arrivez stressé au travail, et lorsque vous rentrez le soir après une journée de travail, vous n’avez plus l’énergie pour consacrer du temps pour les choses importantes pour vous.

Cela vous parle? Perso j’étais dans ce cas.

L’idée est de modifier votre contexte. J’explique tout.

gagner du temps

 

 

1) Je me lève plus tôt et avant de consacrer du temps aux autres, je consacre du temps à moi-même. Cette simple habitude fait des ravages. L’idée est de laisser le moins de chances aux imprévus de se glisser entre votre réveil (qui est déjà une routine, car si vous ne vous réveillez pas, vous êtes mort) et l’activité la plus importante pour vous.
Si vous vous dites que vous n’y arriverez jamais à mettre le réveil 15 minutes plus tôt, alors vous êtes comme moi. Sauf que je parle d’un truc utile dans le point N°6.

 

2) Je supprime les notifications de mon smartphone, de mon ordinateur et je m’isole complètement de toute distraction lorsque je dois travailler. Je ne suis pas meilleur que vous. Ma motivation n’est pas plus élevée que la vôtre. Si je vois un message s’afficher sur mon smartphone, je vais avoir envie d’aller lire. Donc pas de TV en arrière-fond. Mode avion activé (ou au minimum ne pas déranger). Profitez des pics de motivation pour modifier ce genre de choses.

 

3) J’utilise un calepin lorsque je travaille. Chaque nouvelle idée vient notée dans ce calepin. Si comme moi vous lisez des bouquins, vous pouvez être tenté de stopper votre lecture pour aller vérifier un truc sur Google. Ne le faites pas. Le coureur qui s’arrête au feu rouge aura beaucoup plus de peine que celui qui passe tout droit. Le plus dur est de se mettre au travail. Ce n’est pas de courir 100 mètres de plus.

Et pour vos activités c’est pareil. Imaginez: vous allez sur google chercher une info, ensuite vous voyez une notification. Bon, vous revenez à votre bouquin. Et ensuite, vous retournez pour traduire un mot. Puis vous mettez un peu de musique, et vous voyez une pub Amazon. Pour vous retourner à votre lecture. C’est l’enfer. Votre attention saute d’un sujet à l’autre. Chaque bond utilise de l’énergie.. et du temps (à ce sujet je vous recommande le livre anglais: Thinking, fast and slow de Danuel Kahneman).

 

4) Je garde en tête l’idée de l’urgence et de l’importance. Ce qui est urgent n’est pas important.

Pour avoir du temps dans votre vie, je vous invite à vous consacrer à l’importance. La difficulté c’est que l’importance ne vient pas vous déranger. Vous choisissez de faire les choses importantes, mais elles ne s’imposent pas à vous. En concentrant votre attention et votre temps sur les activités importantes, sur le long terme vous gagnerez du temps. Par exemple, à force de faire du sport (activité importante mais pas urgente, en comparaison de tout ce que vous devez faire dans la journée) vous diminuerez vos risques de tomber malade, d’avoir des problèmes de santé et votre mental vous remerciera.

 

5) Pour organiser son temps, je travaille avec une minuterie. Je mets 30 minutes et je travaille à fond. J’utilise la loi de Parkinson et je focalise mon attention sur la durée. Une étude (réalisée par la société bretonne DESKTIME) prouve que le temps idéal de travail est de 52 minutes suivi de 17 minutes de pause.

 

6) Je me regénère chaque nuit. Une heure avant d’aller au lit je coupe les écrans et je me prépare à dormir. Beaucoup de gens pensent qu’ils savent communiquer parce qu’ils communiquent tous les jours. Beaucoup de gens pensent qu’ils mangent correctement parce qu’ils mangent tous les jours…  Beaucoup de gens pensent qu’ils savent dormir parce qu’ils dorment tous les jours. FAUX.  Si vous n’arrivez pas à vous lever le matin, c’est que vous êtes trop fatigué (et il faudra donc dormir mieux voir plus) ou parce que rien ne vous motive à vous lever.

7) Je rends attentifs les autres à mon temps. Difficile de changer les autres mais l’un des meilleurs moyens est l’exemple (si ce n’est le seul). Pour accélérer la prise de conscience, vous pouvez expliquer pourquoi vous agissez d’une telle manière.

Si le matin mon chef me dit  « appelle-moi si tu as des questions » je lui réponds « si ce n’est pas URGENT et IMPORTANT je te poserais mes questions ce soir, car je n’ai pas envie de constamment te déranger ».

Le soir, vous débarquez avec vos questions et vous le sensibilisez à votre manière de faire. Si vous ne rendez pas visible votre exemplarité, alors celle-ci ne poussera pas les autres à la réflexion.

 

3) Vous avez besoin de CONFORT pour soutenir votre attitude.

Mais tous les mecs du développement personnel me disent qu’il faut sortir de sa zone de confort, rester dans l’inconfort, etc..

Justement, pas mal de mecs ne mettent pas en pratique ce qu’ils écrivent. Ou alors ce sont des machines. Nous avons besoin d’être reposés pour apprendre. Nous avons besoin de confort pour durer. J’en parle dans le chapitre suivant…

L’attitude englobe plusieurs éléments et je ne souhaite pas m’étaler. Je vais surtout parler de votre autodiscipline. Pour tenir sur la durée (par exemple pour mettre en place les éléments du contexte cités plus haut) vous allez devoir faire preuve d’autodiscipline. Je vois souvent 2 problèmes: les gens qui souhaitent tout mettre en place d’un coup. C’est impressionnant. C’est dur. Tout change. Nous avons besoin de CONFORT pour apprendre et changer. Souvent on abandonne.

Le deuxième cas que je vois souvent, les gens qui mettent en place qu’un seul élément en pensant tout changer. Ils pensent que mettre une minuterie changera toute leur manière de gérer leur temps. Mais si les notifications continuent d’arriver en masse, alors durant 30 minutes, vous serez constamment déconcentré. Les résultats n’arrivent pas et ils se démotivent.

Je vous invite à trouver un équilibre intelligent pour avoir suffisamment de confort, (mais pas trop) vous permettant de travailler sur plusieurs éléments qui viennent améliorer l’ensemble des 3 éléments nécessaire à votre gestion du temps. 

Trouver l'équilibre

C’est plus un job de suivi personnel (c’est pour ça que les conseillers personnels sont là), mais voici quelques pistes. Il est nécessaire de savoir que la majorité des gens vous recommanderont d’agir en se basant sur des conseils logiques. La vérité, c’est que nous sommes des êtres émotionnels.

Une partie de votre cerveau (le reptile on va l’appeler, désolé pour les puristes, je suis en train de massacrer vos théories et vos termes) n’utilise pas de langage et n’arrive pas à communiquer avec votre raison. Pour tenir sur la durée, vous allez combler les attentes de votre reptile , pour que celui-ci bosse avec votre raison, et pour qu’ils puissent faire face aux obstacles qui se dresseront sur votre route (désactiver les notifications?? Julien, t’es fou?!)

 

“Prenez des pauses et du plaisir”

1) Planifier du bon temps où vous allez profiter de la vie. Pour continuer à marcher, il faut savoir prendre des pauses pour se ressourcer. Films, restaurant, grosses fêtes, voyages (relaxant), lire un livre, surfer sur le net sans but, marcher, bref…

 

2) Rendez les tâches plus agréables. Pour continuer à marcher, il faut prendre du plaisir à marcher. Un sac à dos confortable, une bonne paire de souliers. Mettez de la musique pour aller courir. Lisez vos devoirs avec un bon café. Associez des trucs agréables avec la toute première étape d’une activité moins sympa.

 

3) Diminuer la taille des tâches: pour mon brevet fédéral, je lisais une page de cours par jour (durant 2 ans). C’est comme se préparer pour aller courir 100 mètres. Une fois les 100 mètres parcourus, voulez-vous vraiment rentrer?

 

4) Félicitez vos accomplissements et ne punissez pas vos échecs. Cessez d’utiliser un langage qui vous rabaisse lorsque vous abandonnez. Abandonner faire partie de la discipline personnelle. Sans abandons alors la discipline personnelle n’existerait pas. On admire les personnes qui se pètent la gueule et qui se relèvent.

 

5) Utiliser la reconnaissance sociale pour vous motiver à agir. Parlez de ce que vous faites. Aidez les autres à se dépasser. Motiver les autres par l’exemple. Créez un groupe de travail (encore faut-il savoir le gérer, mais c’est le sujet d’un autre article).

Pour ceux qui ont peur de passer pour des égoïstes et enfin avoir du temps pour eux -> vous pouvez passer 1 heure avec une personne et lui faire savoir que c’était vraiment une heure.

Vous pouvez aussi faire l’inverse et indiquer à la personne que vous diluez votre temps et votre attention. Réduisez la quantité des moments passés avec les autres, mais augmenter la qualité. Faites en sorte que les gens se sentent MIEUX en vous quittant.

Les avantages: vous avez plus à vous dire, ce sera plus intense, vous avez plus de temps.

Pour ma part…

1) Je coupe mon téléphone
2) Je fais une tâche à la fois (soit écouter, soit penser, soit parler)
3) Je prépare mes rencontres (pas toutes, mais c’est un moyen de montrer que vous avez donné de votre temps avant la rencontre)
4) Je fais attention à mon comportement...

 

Gagner du temps par téléportation. Conclusion 😉

Pour organiser son temps, vous pouvez apprendre à passer les vitesses plus rapidement. Mais vous pouvez vous procurer un téléporteur.

Vous pouvez apprendre à repasser vos habits humides, mais vous pouvez acheter des habits qui ne nécessitent pas de repassage (comme mes habits).

Vous pouvez tenter de faire pousser une plante dans du verre pilé,  au fond d’une grotte, mais vous pouvez choisir d’aller là où il y a de la terre et du soleil.

Vous pouvez continuer de dealer avec les autres, mais vous pouvez choisir de recentrer le temps sur votre personne.

1) Lorsque vous êtes motivé, changez votre contexte pour que celui-ci vous aide lorsque votre motivation chutera (notifications, réveils, discussions importantes, nouvel outil de prise de note, etc)

2) Lorsque votre contexte est propice à créer du feu, définissez un équilibre entre confort et amélioration de plusieurs éléments. 1 page par jour. 10 minutes en mode avion. 100 mètres de course. Travaillez étape par étape sur plusieurs éléments.

3) Une fois que vous appliquez ces conseils, passez à l’étape supérieure, et là on apprendra à passer les vitesses du téléporteur.

Dingue!

Si vous avez lu cet article jusqu’au bout, vous faites partie d’une minorité. La minorité qui arrive à se concentrer suffisamment longtemps et tenir 9 minutes. Allez-vous prendre 2 minutes pour me laisser votre avis? 

YES!

 

Recevez mes 70 meilleures stratégies pour mieux gérer votre temps.

Voici les sources qui m’ont inspiré:

  • Start with why de Simon Sinek (anglais)
  • Thinking, Fast and Slow de Daniel Kahneman
  • Manager par l’approche systémique de Dominique Bériot
  • Priorité aux priorités de Stephen Covey
  • Source sur les temps de travail/pause ->  http://blog.desktime.com/2014/08/20/the-secret-of-the-10-most-productive-people-breaking/
  • Photos -> http://nos.twnsnd.co/

 

Julien Leader & Blogueur

Secouez votre réseau (ou au moins quelques de vos amis intelligents)
l'année dernière

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous

Birée Bernardin - l'année dernière

Bonjour Julien ,

“Le leadership ne s’enseigne pas. Il s’apprend”
J’ai envie de rajouter : Il se prend…
Une seule façon d’apprendre : mettre en pratique !

Bravo et
Bonne continuation

Répondre
Nathan - l'année dernière

Je ne commente pas a chaque fois mais c’est toujours très inspirant de te lire 🙂 merci.

Curieusement ayant pris l’habitude de prendre beaucoup de temps pour moi et ma curiosité quand je suis chez moi, a faire des choses importantes qui me font plaisir et me construisent, j’ai beaucoup de mal a me concentrer pour travailler les choses qui sont “urgentes” (en particulier avec tous ces jours fériés). Au point des fois de ne pas faire des choses “importantes” pour moi par culpabilité, des productions actives disons, je me rabats sur la curiosité et l’analyse. Je pense que sortir et travailler hors de chez moi est une bonne solution, la minuterie et les notifications off c’est aussi intégré, mais aaurais-tu deux trois conseils pour se conditionner au “chez soi boulot” sans perdre le “chez soi pour soi”

Répondre
Matthias Hötschfeld - l'année dernière

C’est un plaisir de lire tes articles et d’y puiser petit à petit des idées pour changer ma façon de fonctionner.

Répondre
Thomas - l'année dernière

Cet article cartonne et je ne peux que confirmer la puissance et la simplicité de la ‘règle’ que tu partages: trouver un équilibre satisfaisant entre prendre du temps pour soi ou pour les autres + commencer ses journées en faisant ce qui est important pour soi.

Répondre
Guebey - l'année dernière

Très bon article !! Je vous félicite et je vais mettre en place tout un tas de nouvelles attitudes dès demain matin !!
Cordialement
Martial

Répondre
Laetitia - l'année dernière

J’ai envie de faire la groupie tiens ce soir : Julien, tu es super ! On t’aaaiiimmme !! 😉
Merci pour le ton, le contenu, tout quoi !

Répondre
Blue - l'année dernière

Wow.
Super article, de vrais bons conseils dedans, j’adore ta façon de penser (le concept de ‘dealer’ son temps), bref, je vais les appliquer de suite je pense.
J’ai vraiment pris du plaisir à le lire, bravo.

Répondre
Jou_O_Snow - l'année dernière

Très bon article.

Néanmoins, je pense que gagner du temps c’est aussi et surtout s’entourer des bonnes personnes. Qui motivent, qui conseillent et qui écoutent.

:p

Répondre
Etienne - l'année dernière

Salut Julien!
Merci pour le temps que tu as passé à écrire cet article 🙂
Tu as pris du plaisir à écrire/publier/partager cet article on est d’accord?
Moi j’ai pris du plaisir à le lire…

Je crois que c’est la clé pour gagner du temps: Trouver des activités qui te nourrissent toi autant que les autres! Je pense aux massages par exemple, si un masseur est passionné, il te dira qu’il reçoit autant qu’il donne en faisant ses massages…

Perso j’ai des patients qui m’apportent énormément. En une séance je peux apprendre beaucoup de choses (humainement, intellectuellement…) pourtant je leur demande 50e à la fin. De leur côté ils sont également (en général ^^) satisfaits…
win/win/win exchange!

“working hard for something u love is passion. Working hard for something u don’t like is called “stress”.

Après je suis complètement d’accord avec toi vis à vis des sujets comme la télé, les notifications fb/email sur le smartphone… Ça fait bien longtemps que ces choses ont disparu de ma vie et j’apprécie ++.

D’accord aussi que malgré tout, il faut prendre du temps pour soi dans le sens “isolation pure”.

Aller encore une petite citation 🙂

“to make the right choices in life, you have to get in touch with your soul. To do this, you need to experience solitude, which most people are afraid of , beacause in the silence you hear the truth and know the solutions”

Deepak Chopra résume ce que je pense.

J’ai écris un article sur l’isolation dans la nature l’autre jour: https://ilnyapasquelosteopathiedanslavie.wordpress.com/2015/04/03/sisoler-dans-la-nature-pour-destresser/

A + Julien et merci encore de nous faire réfléchir sur ces choses dont la société voudrait nous désensibiliser!

See u!

Répondre
jimmy - l'année dernière

Bonjour julien

c’est un excellent article. Beaucoup de contenu, très intéressant. Je vais mettre en application des maintenant 🙂

Répondre
Flavia - l'année dernière

Un grand Merci Julien ! 🙂 Je vais pouvoir suivre tes conseils simples mais efficaces et je pense que ma vie va s’améliorer grâce à tes conseils.

Répondre
Amine - l'année dernière

Vraiment ce qu’il me fallait dans ce moment… Merci Julien !

Répondre
Fabelot - l'année dernière

Salut Julien,

Merci pour cet article pertinent.
Tes références biblio sont top, elles sont dans ma liste de lecture.

Cet article est complet et colle tout à fait au sujet du gain de temps.
J’ajouterais “Priorités aux priorités” qui est plus qu’un simple livre de productivité.
Je suis en pleine restructuration d’habitudes aussi, c’est très difficile quand on est mal organisé à la base !

Continue comme ça Julien !

Répondre
Laura HANTZ - l'année dernière

Ah très bonne article, je manque toujours de temps.

Répondre
Marine - l'année dernière

Salut Julien !

cela valait le coup de l’attendre ce long article, super !
Comme toujours, un style très personnel que j’aime beaucoup avec de l’humour et du concret, pas que des petits oiseaux tous beaux (bien-pensance).

C’est une très bonne façon d’appréhender le temps que tu proposes, “dealer son temps”, une image très parlante pour dire qu’on échange toujours notre temps contre quelque chose (y compris à ne rien faire).

On a tous la même réserve de temps par jour (bien que c’est pas tout à fait exact vu que biologiquement certains ont besoin de dormir plus ou moins d’heures que d’autres par exemple mais passons), donc quand on dit qu’on perd son temps > on l’a mal géré, on ne l’a pas dealé pour quelque chose qui en vaut le coup pour NOUS.

Ce que tu proposes en fait c’est de modifier la façon de voir les choses (le mindset), notamment le contexte. Il est clair que la gestion du temps passe par l’optimisation de la situation présente, mais aussi tu le soulignes bien par l’optimisation de la situation tout court !

Tu le soulignais dans l’échange qu’on a pu avoir dans les commentaires d’un autre article, cela t’a pris 5 ans (!) pour en arriver là où tu voulais, au contexte que tu voulais, tout ça en passant dans différents contextes dans le même laps de temps. Il faut de la volonté, de la persévérance, de la discipline, de la conviction et du focus pour parvenir à ça, chapeau !

Et c’est bien que tu mettes les points sur les i comme on dit : le temps que l’on s’offre à soi et le temps que l’on offre aux autres représentent des vases communicants. Dit comme ça, ça va de soi, mais l’intégrer, c’est une tout autre histoire !
Tiens d’ailleurs une question à ce propos : est-ce que lorsqu’on est salarié, c’est du temps pour soi : argent que ça nous procure ensuite, voire – je dis ça car c’est pas le cas pour tout le monde – connaissances/compétences que l’on acquiert; ou du temps que l’on offre aux autres. Ou bien les deux ? Mais à ce moment là, peut-on trouver un équilibre ?

Une question cruciale à mon sens : donne/offre-t-on sciemment notre temps aux autres ou plutôt de manière inconsciente et désordonnée ? J’essaye de plus en plus d’en avoir conscience et d’agir en conséquence; cela ne plait pas forcément quand on décide de prendre plus de temps pour soi, mais le but dans la vie est-il de faire plaisir aux autres (d’arranger les autres, de travailler aux objectifs des autres, etc.) ou de faire pour soi ce qui souvent se traduit par du mieux pour les autres (mais pas forcément les mêmes autres).

“Plus vous agissez pour les autres, plus ceux-ci continueront à vous demander.”

Tellement vrai, c’est pour ça que quand on commence à prendre plus de temps pour soi, on se prend des remarques désobligeantes en pleine face (égoisme). On doit alors se rappeler : de quel droit (pourquoi ?) le temps de certains serait-il plus important que le mien ?

C’est d’ailleurs ce que tu écris en gros : “Bon, avoir une bonne gestion du temps passe par l’égoïsme. L’égoïsme de se recentrer sur soi. Cela passe par le courage d’être moins bien vu par les autres.”

Oui, cela demande du courage et cela challenge l’ego et l’estime de soi. Mais ça permet aussi de savoir à quel stade on en est à ce niveau (estime de soi). Etre moins présent pour plus se focaliser sur soi, tout en étant mieux présent. Une très belle clé à mon sens ! Et si “on” n’est pas content avec ça, “on” va voir ailleurs. Pas forcément évident à accepter mais bon, c’est comme les petites roulettes sur le côté pour le vélo, à un moment donné, pour aller plus vite et plus loin, il faut les enlever.

L’attitude comme tu le soulignes est donc primordiale ! Sans la bonne attitude, t’en serais pas là où tu en es aujourd’hui. Modifier son contexte, ça passe par là aussi, et ça peut prendre peu de temps comme beaucoup de temps, tout dépend du nombre de “choses que l’on a à modifier” pour se rapprocher de ce que l’on souhaite SOI (et pas les autres) pour parvenir à son propre bon équilibre (pas celui que pense les autres).

Les astuces que tu évoques, comme les notifications ou autre, ça peut paraitre rien, mais c’est énorme en fait. Quand on voit comment tant de personnes sont esclaves de leur smartphone par exemple (mon point de vue ;)) c’est hallucinant, dès que le smartphone les sonnes, hop ils sont au garde à vous et réponde tout de suite à n’importe quel ordre du smartphone. Il y a ceux bien sûr qui savent l’éteindre ou le mettre en mode “pas déranger”, c’est ceux là les maitres.

En fait le tout est de prendre conscience de ce que l’on fait de son temps : est-ce qu’on le deale bien ? C’est se poser régulièrement la question : est-ce que ce que je fais là, c’est bien utiliser mon temps pour moi ? Est-ce que je retire le meilleur de mon temps ? Et attention, ne pas tomber dans l’action constante, bien exploiter – dealer – son temps, c’est aussi le consacrer à la détente, aux loisirs, se ménager du temps pour l’imprévu qui pourrait être bénéfique…

Ah, la différence entre l’urgence et l’importance où on a tendance à tout consacrer à la première et rien ou presque à la seconde qui passe toujours en dernier. Il faut une réelle volonté pour se détacher de la première afin de pouvoir se concentrer sur la seconde.

Rendre les autres attentifs à son temps, à ses besoins, c’est ce que je trouve le plus difficile en pratique.

“Nous avons besoin de confort pour durer” tellement vrai, vivre tout le temps dans l’inconfort – ce qui n’est pas notre zone de confort – fait consommer trop d’énergie, l’inconfort, c’est de l’énergie consommée, donc y aller mollo quand même, comme tu l’écris “trouver un équilibre intelligent” – et rappelons-le encore, le sien d’équilibre, pas celui des autres 😉

Je vois que tu abordes ce dont on a pu parler dans d’autres commentaires : changer une chose à la fois, mais ne pas croire non plus que modifier une chose va tout changer.

“Les résultats n’arrivent pas et ils se démotivent. ”

C’est là tout le souci si on n’est pas persuadé de ce que l’on fait, on peut se démotiver rapidement, ça peut prendre des années pour modifier quelque chose, par petites touches, grosses touches des fois, il faut de la discipline pour ça et être intellectuellement et émotionnellement certain que l’on est engagé sur la bonne voie, même si les résultats tardent à arriver.

Tu dis que tu as des habits qui n’ont pas besoin d’être repassés, est-ce que tes vêtements sont d’une marque particulière ?

Bon et puis je m’arrête là car je me rends compte que ça fait un moment que j’écris, tu vas encore te dire que Miss Tartine à frapper lol

Belle journée à toi, et merci pour cet article 🙂

Répondre
Vanessa Aguia - l'année dernière

le plein de sens et praticité en berlingot
merci monsieur CIA
j’ai pris des notes 😉

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Bonjour Birée!

Merci pour ton retour. Très juste, il se prend. Le leadership s’apprend mais il faut prendre la décision de l’apprendre.

À bientôt!

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Salut Nathan! Merci pour ton mot!

Je suis allé voir tes dessins. C’est cool. Tu fais aussi dans le design de site web par hasard? Ou tu fais des logos? (je suis à la recherche d’une personne pour me faire un logo…)

Pour répondre à tes questions, je vais prendre le temps de réfléchir plus en profondeur. Comment travailles-tu normalement? Tu te lèves et tu attaques? Ou tu prends du temps à rechercher?

Disons que le problème de la recherche (curiosité, analyse, appelle-la comme tu le veux) c’est que tu seras vite pris dans d’autres sujets.
Donc avant ta recherche écris les sujets de ta recherche dans ton cahier. Tout ce qui sort de ce cadre, tu l’écris dans le sujet autre et tu alloueras du temps une autre fois pour ceux-ci…

Pour se conditionner au chez soi boulot, l’idée est de mettre en place un lieu, ou un processus qui t’indique que tu vas produire. Ici, je dors dans une chambre et elle fait office de chez moi boulot & chez moi perso. Mais le déclic réside dans: la porte fermée à clé/ ouverte
Le smartphone en mode avion et connecté.

À force, je sais que je vais produire, lorsque j’effectue les gestes (fermer porte, mode avion, eventuellement type de musique précis).

Chez toi tu peux allouer une partie de ton appartement/chambre au travail. Ou alors 1 ordinateur travail, 1 ordinateur privé.

Ou un type de musique travail, un type de musique chill out.

Tu vois où je veux en venir. Indique à ton reptile les différents contexte autre qu’en te parlant à toi même ^^

J’espère t’avoir quelque peu éclairé.

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Haha! Cool de te voir ici!

J’espère que mes idées vont t’aider 😉

Merci pour ton commentaire!

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Ce sera comme ça dans le futur. Moins d’articles mais mieux. Enfin, je l’espère. Marine a posé une bonne question par rapport au temps pour soi…

À bientôt!

Julien

PS: je suis allé voir ton nouveau site 😉

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Bonjour Guebey!

Yes merci!

J’espère que votre reptile aimera toutes ces nouvelles habitudes 😀

À bientôt, et tenez-moi au courant de vos avancés et des problèmes que vous rencontrez… cela aide les autres aussi!

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Haha je me suis bien marré en lisant ton commentaire Laetitia! Merci pour ton commentaire qui fait chaud au coeur.

Ce genre de commentaire qui me dit que blogueur, c’est trop cool 😀

À la prochaine!

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Salut Maël!

Merci pour ton retour. Cela me motive à me dépasser pour les suivants (bon là, j’ai un peu la pression….)

J’essaie de rendre le contenu autant intéressant que possible, parce que les blogs “wikipédia”, j’en ai marre. Et je suis sûr que toi aussi ^^

À bientôt!

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Bonjour, Jou_O_Snow!

Yes, on est la moyenne des gens qu’on fréquente le plus…. D’ailleurs cette citation est tellement fréquemment utilisée que je vais devoir faire un article qui prouve que.. NON. On peut être seul et ne pas se faire influencer par les autres.

Bon, c’est pas évident. Mais je m’éloigne du sujet. Yes, j’ai reçu des conseils pour gérer mon temps, j’ai reçu des conseils pour écrire mes articles. Je soutiens votre conseil.

Merci pour votre message!

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Ciao Etienne!

“Trouver des activités qui te nourrissent toi autant que les autres! Je pense aux massages par exemple, si un masseur est passionné, il te dira qu’il reçoit autant qu’il donne en faisant ses massages…”

Je pense ce genre d’activités nourrissent ta passion, ta vision, et te donne l’énergie pour prendre les bonnes décisions liées à la gestion du temps. Et à côté, il y a la structure “stratégique” qui est autant importante et que parfois on oublie.

“Perso j’ai des patients qui m’apportent énormément. En une séance je peux apprendre beaucoup de choses”
Quand je coachais des types dans la rue, j’apprenais autant qu’eux. WINWIN. Comme tu le soulignes très bien.

“il faut prendre du temps pour soi dans le sens « isolation pure ».”

Ouai c’est vraiment le truc qui me manquait quelques mois en arrière. Car sans isolation pure, il y a toujours une grosse influence de ton entourage. Cela peut te mener à ta perte d’écouter les autres, comme cela peut te faire grimper. La difficulté réside dans le QUOI. Quoi prendre et quoi laisser? (ça sonne PAS DU TOUT français….)

Aller encore une petite citation 🙂

« because in the silence you hear the truth and know the solutions »

Ouai c’est violent. Et une fois que le plus dur est passé, une fois que l’on a expérimenté et que l’on accepte la solitude. C’est prise de conscience et téléportation.

Je vais aller voir ton article.

Et je me réjouis de voir le tient ici… (je te mets la pression ^^ :D)

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Salut Jimmy! Classieux!

Merci pour ton retour 😉 (et si tu veux plus de conseils…. garde un oeil sur le blog, de la bombe atomique arrive)

Julien

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

J’espère qu’elle va s’améliorer ta vie! Et je suis curieux d’avoir de tes nouvelles dans un futur proche… C’est possible Flavia?

Julien

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Top!

You’re welcome!

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Salut Fabien!

Tu as déjà lu ces bouquins?

C’est drôle que tu mentionnes priorités aux priorités. Il m’a beaucoup inspiré il y a quelques mois et j’ai oublié de le mentionné. Many thank!

Ouai arrête, quand t’es mal organisé à la base, tu dois prendre le temps de remettre à 0 la base. Pour ensuite construire de nouveaux trucs.

Sinon rien n’est stable.

Tu t’y prend comment?

A+

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Merci Laura.

Moi ça va pas mal. LOL.

Ok j’arrête, humour de merde.

J’espère sincèrement que tu vas pouvoir progresser avec ces quelques inputs. Si tu as des questions, contacte-moi.

Salutation!

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Salut Vanessa!

3 phrases qui me font sourire.
Merci!

Monsieur CIA^^

À bientôt!

Répondre
Christopher L - l'année dernière

Hello Julien,

Excellent article merci beaucoup.

Cela me rappel de nombreux conseils de l’art d’aller à l’essentiel de Leo Babauta. Son blog est aussi excellent, je te le conseille vivement.

D’un point de vue pragmatique, j’utilise les outils suivants :

– Pour stopper toutes les sources de distractiosn : http://macfreedom.com/
– Pour connaître le temps que j’alloue par tâche : http://www.rescuetime.com
– Et enfin pour le timer, j’aime utiliser la technique pomodoro (assouplie certaines fois 🙂 ) : http://e.ggtimer.com/

Sans parler de la matrice d’Eisenhower même si son usage est un peu limité.

A bientôt et merci !

Christopher

PS. Quelle manip ton dernier encadré jaune… j’adore 😀

Répondre
Mina - l'année dernière

Merci cet article est plein de sagesse et pas ennuyeux à lire. Je n’ai pas vu passer le temps. Le temps c’est l’élément le plus précieux. J’aime bien ton article car il me fait penser à la Lettre à Lucilius par Sénèque. Finalement on a tout le temps qu’il faut pour réaliser ce qu’on veut faire. Tout résidé justement dans le choix de ce qu’on veut faire. Le meilleur moyen de gagner du temps c’est d’être en phase avec soi-même et ce qu’on veut faire. Lorsqu’on est en phase avec ses choix on a jamais l’impression de perdre du temps. Le temps est une perception. Bref lisez Sénèque et d’autres sources, bien sûr, mais celle-ci en particulier me paraît incontournable.
Encore merci pour ton article,
À bientôt

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Salut Mina!
Merci pour ton retour!

C’est vrai que l’impression de jeter son temps par la fenêtre augmente lorsque nous faisons les mauvais choix.. et ce que tu viens d’écrire (Lorsqu’on est en phase avec ses choix on a jamais l’impression de perdre du temps.) vient de m’ouvrir une nouvelle porte sur la manière de voir le temps, et de formuler mes idées. Merci beaucoup.

J’ajoute Sénèque dans mes sources à lire… un jour (car la liste est longue!)

À bientôt!

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Salut Christopher! Merci pour ton message!

Merci aussi pour les liens que tu cites. Je pense qu’ils aideront les personnes qui ne peuvent pas travailler sans internet/ordinateur. Pour ma part je considère ces outils comme des pièges, car ils te laissent connecter à l’outil de distraction par excellence: la technologie.

Eisenhower est très puissant, mais il n’a pas pousser le concept suffisamment loin.

Notamment en élaborant sur l’importance. Mais une fois que les idées sont claires sur ce point, cet outil est juste “majestueux”

À bientôt 🙂

Julien

Répondre
Thierry Gallopin - l'année dernière

Merci Julien pour cet article très instructif et très pertinent ! Je pourrais rajouter une astuce que j’utilise lorsque je dois me mettre au boulot et que je sens que je procrastine… J’applique la loi des 10 minutes. Elle consiste à s’imposer de travailler à fond sans distractions pendant 10 minutes avec un chrono… Très souvent le plus dur est de commencer… Une fois lancé, il est plus facile de continuer et très souvent je continue au-dela des 10 minutes naturellement pendant 45-60 minutes… Par contre si au bout des 10 minutes je veux arrêter alors j’arrête pour respecter mon deal avec moi-même et je réessaie plus tard…
encore merci Julien… Et merci d’avoir mis un lien de mon blog sur le sommeil !

Répondre
Julien AEHG - l'année dernière

Article intelligent!
conseils simple,, pertinent et concret. Je pense qu’il est nécessaire de notre Temps (époque) à gérer son temps (quotidien) avec un visu externe et savoir se poser les bonnes questions, comme tu le dis si bien! Je pense que les gens sans formations académiques ont un problème régulier à le faire! Je pense également que cela devrait être vu (sur base de formation scolaire obligatoire) dès notre jeune âge: comment faire ses devoirs, ou.chercher les informations, qui soutient? Etc…. On dois pouvoir être prêt à la vie active des 15-16 ans me le sommes nous vraiment?
L ego est difficile à gérer et doit être choyé. Tout les jours nous remarquons cela et je pense que le mot méthodique devrait être mis en avant.
Les Autres aussi, Haaa ces fameux Autres, mon dieu, qu’en faire? Ne pas froisser les habitudes de nos éléments perturbateurs que sont les autres. A ce niveau je pense que l ego doit être des fois mis de côté pour l écoute, mais c est un temps perdu.
Il y a aussi les caractères +&+ style aimant. Des bons éléments mais le fait de vouloir bien faire crée les tensions! On retrouve ça dans les équipes, les inter départements, la hiérarchie, …etc.
Comme j ai dit, j ai apprécié l article. Simple, pertinent et réfléchis. Mais pas possible d adapté à tous.
Au plaisir.
J.

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Salut Marine!

J’ai pris mon temps pour te répondre. Mais là, c’est parti! J’ai la pression pour les articles suivants à présent! Haha!

Moi j’ai besoin de mes 8heures/nuit. Ce qui est à la base un inconvénient est devenu une force (car j’ai du réfléchir à comment faire avec ces 8 heures…)

Yes j’en parlais avec Thomas, un lecteur qui fait le tour du monde en vélo et qui teste ma nouvelle formation sur la gestion du temps (qui est en béta testing): la gestion du temps, c’est un truc qui se fait aussi sur le long terme. Dans le sens, faire les choix qui permettent dans plusieurs mois/années d’avoir plus de temps pour soi. Ok, parfois sur le court terme on sacrifie beaucoup pour récupérer (on l’espère) sur le long terme.

“est-ce que lorsqu’on est salarié, c’est du temps pour soi” Salarié c’est du temps pour soi si le métier permet d’atteindre des objectifs personnels. Parce que c’est le but d’un job: win/win. Je gagne quelque chose (autre que de l’argent si possible) et mon boss aussi.

“Donne/offre-t-on sciemment notre temps aux autres ou plutôt de manière inconsciente et désordonnée ?” Pour beaucoup je pense que c’est inconscient. Ensuite des événements (burn-out?) ou une prise de conscience (articles, lectures, etc) font que l’on réfléchi à sa manière de faire.

“cela ne plait pas forcément quand on décide de prendre plus de temps pour soi” Yes c’est normal, car beaucoup n’arrivent pas. Car c’est difficile. ça me fait penser au moment où j’ai arrêté de fumer. Mes “potes” fumeurs me tentaient avec leurs cigarettes. Souvent dans les groupes de “loosers” on se complait dans notre merde et on dénigre ce que font les autres.

Pour ma part, mes potes actuels n’ont pas de problèmes à ce que je me fasse passer avant eux. Mais je vais également faire attention à ma manière de leur dire, de dealer, et faire en sorte que la poudre que je leur offre, soit d’une très bonne qualité 😉

“tout dépend du nombre de « choses que l’on a à modifier” Totalement. Faire du mieux avec ce que l’on a. D’où l’importance d’un accompagnement personnalisé pour un maximum d’efficacité.

“Les astuces que tu évoques, comme les notifications ou autre, ça peut paraitre rien, mais c’est énorme en fait.”

Là encore, cela me fait penser à la clope “j’arrête quand je veux” “ok alors arrête.” “Euh, non je peux le faire mais j’en ai pas envie.” Ben les notifications c’est pareil. On pense que c’est facile jusqu’au moment où l’on essaie.

“Il faut une réelle volonté pour se détacher de la première afin de pouvoir se concentrer sur la seconde.”
Vraiment. D’où l’importance d’en parler à ses proches et ainsi augmenter son effet. Car les proches peuvent aussi nous aider, lorsque l’on perd de vue nos activités importantes, en nous rappelant “tu te souviens de ce que tu m’as dit sur l’importance….?” Héhé…

“Vivre tout le temps dans l’inconfort – ce qui n’est pas notre zone de confort – fait consommer trop d’énergie, l’inconfort, c’est de l’énergie consommée” Le bouquin Thinking, fast and slow explique très bien en détail cette dualité de nos 2 systèmes (l’intuition et la cognition) et explique qu’à la base on fait ce qui prend le moins d’énergie pour s’économiser. Cela explique pourquoi pour apprendre (cognition, donc utilise beaucoup d’énergie) l’idéal est de diminuer toutes les autres requêtes… Je change de sujet. Revenons au temps.

“est-ce que tes vêtements sont d’une marque particulière ?”

Les chemises viennent de Londres, je ne sais plus la marque. Je n’ai pas besoin de les repasser. Tout le reste je ne repasse pas. Les plis disparaissent sur la bête^^

Merci pour ton com!

Au plaisir de te lire!

Julien

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Ciao Thierry!

Yes merci pour ce tip. C’est ce que j’ai mis en place en bossant 1 page par jour durant 2 ans (lors de mes cours du soir). Même malade je tenais le rythme (bon pour le mental, le fait de réussir) et en général je faisais beaucoup plus. Cette stratégie du “step by step” peut s’appliquer à pas mal de domaines je pense.

You’re welcome! Si je poste un lien dans mon article c’est que je considère ton travail de qualité et utile pour mes lecteurs.

À bientôt!

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Merci Julien pour ton message sur le blog!

Pourquoi les gens sans formations académiques? Je pensais que les étudiants étaient plus touchés par les problèmes de procrastination 😀
En revanche, d’accord avec le fait qu’il faudrait des cours de ce genre dans les écoles. Je veux bien devenir un professeur 😉
” A ce niveau je pense que l ego doit être des fois mis de côté pour l écoute, mais c est un temps perdu.” Qu’entends-tu par là?

Ok, article qui ne peut pas être adapté à tous, comment l’améliorer selon toi pour qu’un max de personnes puissent en profiter?

Merci pour ton commentaire!

À bientôt.

Julien

Répondre
Marine - l'année dernière

Salut Julien 🙂

pas de souci, merci de m’avoir répondu ! (je ne doutais pas que tu le ferais).

“la gestion du temps, c’est un truc qui se fait aussi sur le long terme. Dans le sens, faire les choix qui permettent dans plusieurs mois/années d’avoir plus de temps pour soi. Ok, parfois sur le court terme on sacrifie beaucoup pour récupérer (on l’espère) sur le long terme.”

C’est clair mais malheureusement, je trouve que généralement on insiste pas assez sur ça, qu’il faut du temps. On est dans une société de l’immédiateté, il faut que tout aille vite, y compris les résultats, et que ce soit facile. Eh bien non des fois ça ne l’est pas et ça peut prendre des années pour mettre des choses en place, années pendant lesquelles on pourra en baver, sacrifier des choses parce qu’on est convaincu que ce sera pour le mieux ensuite, et pas forcément dans un futur très proche.

Oui être salarié, c’est comme tout, c’est une relation avec le boss/l’entreprise, cela dit c’est un des domaines dans lesquels il y a le moins de win-win comme tu dis si les gens réfléchissent bien à leur situation.

Clairement oui prendre conscience de notre temps, de ce qu’on met dedans si je puis dire, c’est une clé pour mieux gérer notre temps justement parce qu’on le consacre trop à des choses inconsciemment. Donc je suis d’accord, pour la plupart c’est inconscient et je vois que je dois régulièrement y prêter attention. J’essaye de régulièrement me demander : là actuellement, est-ce la meilleure façon pour moi d’employer mon temps ? Mais ce n’est pas évident quand il y a un imprévu, surtout quand cet imprévu vient de l’extérieur et s’impose (ou du moins on l’impression de ne pas avoir le choix).

“Mes « potes » fumeurs me tentaient avec leurs cigarettes. Souvent dans les groupes de « loosers » on se complait dans notre merde et on dénigre ce que font les autres.”

Tellement on vrai, cette tendance à critiquer ceux qui font/agissent de la façon dont on aimerait agir nous, une certaine envie. Le truc quand tu essayes de t’améliorer et qu’en plus c’est visiblement bon pour toi, comme la cigarette (je précise, je n’ai jamais fumé), c’est que les autres, ceux qui ne veulent pas arrêter de fumer, agissent souvent de la sorte “ben écoute c pas notre problème si tu veux arrêter, si ça te fait envie nos clopes tant pis pour toi, nous on a rien demandé”. c’est là où tu te rends compte si les gens se soucient vraiment de toi ou pas (ils peuvent aller fumer loin de toi 2 minutes et revenir par exemple), et le constat peut s’avérer pénible…

“Pour ma part, mes potes actuels n’ont pas de problèmes à ce que je me fasse passer avant eux.”

Tu veux dire par là que du coup, avec tous les changements que tu as initié dans ta vie, tes potes d’avant ne sont plus les mêmes que maintenant ? il y a une différence importante au niveau de ton entourage ? ou tu veux dire par rapport au job que tu fais loin de chez toi forcément t’as d’autres connaissances ? Pas évident de se détacher de personnes avec lesquelles ont été liées mais qui ne conviennent plus à notre évolution.

“Faire du mieux avec ce que l’on a. ”

Exactement. ça aussi c’est souvent peu dit. C’est plus “fais ci fais ça et si tu fais pas exactement ce que je te dis – et je me fous de tes contraintes et de ta vie – ben tant pis reste dans ta m****”. Chacun essayes de faire avec ce qu’il a au sens large, on peut pas comparer, la comparaison n’est pas bonne d’ailleurs pour beaucoup de choses, la curiosité de ce que les autres peuvent faire, comment ils gèrent leur truc oui car ça peut donner des idées. Mais comparer une carotte à un boulon, quel intérêt ? C’est pourtant ce qu’on fait souvent (et qu’on nous incite à faire). Ah carotte regarde comme le boulon il est bien homogène, c’est pas ton cas c’est nul. Et toi boulon, regarde comme la carotte a une taille fine, il faut que tu fasses pareil sinon t’es un looser.

Excellent le truc sur la clope le “j’arrête quand je veux là c’est juste que j’ai pas envie”, on l’entend tellement….

Pour moi, t’as beau savoir qu’un truc est mieux pour toi, tant que t’as pas la conviction dans tes tripes que c’est mieux que la situation actuelle, ben ça prend pas. Et c’est à chacun de trouver sa conviction, sa motivation personnelle à ce niveau, ses propres arguments. Ceux des autres peuvent aider et faire tilt mais son truc à soi qui compte pour avancer.

“Thinking, fast and slow” je l’ai justement dans ma pile de bouquins a lire c’est cool, ça me donne encore plus envie de le lire ce que tu me dis !

Sinon je pense aussi que lorsque l’on parle de tout ce que l’on a pu mettre en place, que l’on utilise comme système, les habitudes que l’on a, c’est bien de préciser que ça ne se fait pas en un clin d’œil. ça peut paraitre démoralisant parfois de lire/voir tout ce que certains font si on compare (ah, la comparaison) par rapport à soi, mais on voit pas tout le travail, la discipline, le temps qu’il a fallu pour en arriver là.

Bonne semaine 🙂

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Salut Julien 🙂

“ça peut prendre des années pour mettre des choses en place, années pendant lesquelles on pourra en baver, sacrifier des choses ” Et sans garanties. Important de le préciser. Je connais des gens qui lance des trucs, et cela ne prend pas. Le projet sur lequel je travaille et qui verra le jour dans 2 ans (avec premier client avant mes 30 ans) c’est le truc qui se déroule sur plusieurs années.

Et c’est ce qui est dur, accepter de bosser, pour peut-être rien. Important donc de profiter du chemin…. (bon pour ma part je sais que cela va marcher :D)

Oui être salarié, c’est comme tout, c’est une relation avec le boss/l’entreprise, cela dit c’est un des domaines dans lesquels il y a le moins de win-win comme tu dis si les gens réfléchissent bien à leur situation.

“là actuellement, est-ce la meilleure façon pour moi d’employer mon temps ? ” -> Très bon ça!
Ouai on a souvent l’impression que l’on a pas le choix. Mais Mia (une lectrice) m’a dit un jour: tu peux choisir beaucoup de chose. Tu peux faire le choix de ne pas te lever parce que tu n’en a pas envie. Tu peux insulter ton patron. Le seul truc, c’est prendre la responsabilité.

“Tu veux dire par là que du coup, avec tous les changements que tu as initié dans ta vie, tes potes d’avant ne sont plus les mêmes que maintenant ? il y a une différence importante au niveau de ton entourage ? ou tu veux dire par rapport au job que tu fais loin de chez toi forcément t’as d’autres connaissances ? Pas évident de se détacher de personnes avec lesquelles ont été liées mais qui ne conviennent plus à notre évolution.”

Non ce n’est plus les mêmes. Dans tous les sens. Mes bons potes ont changé (j’ai pas besoin de leur écrire tous les jours) et ils font moins la fête (mais je pense que c’est normal… l’âge quoi). Et par rapport au job, c’est clair que j’écris un peu plus de cartes qu’en temps normal. Et j’ai un autre entourage ici qui m’influence aussi… à moins que ce soit l’inverse.

Non ce n’est pas évident de se détacher de personnes qui ne conviennent plus à notre évolution…

« Faire du mieux avec ce que l’on a. »

Lol la carotte et le boulon. Cela m’a fait rire 😉

“« Thinking, fast and slow » je l’ai justement dans ma pile de bouquins a lire c’est cool, ça me donne encore plus envie de le lire ce que tu me dis !” Go for it! Bon il est pas super digeste parfois….

“c’est bien de préciser que ça ne se fait pas en un clin d’œil.” -> et c’est bien de ne pas recommander nos modèles à d’autres personnes. Bon, c’est ce que je fais, mais j’essaie de tempérer en expliquant que chacun doit trouver sa méthode. Se l’approprier. On a tellement tendance à utiliser le raccourci: ça marche pour moi donc ça va marcher pour les autres. C’est s’enfermer dans un cadre…

Question: tu lis quels autres blogs? Je suis curieux ^^

Bonne semaine à toi aussi 🙂

Répondre
Comment avoir de l'énergie (autrement qu'en snifant de la coke)? • Leader & Blogueur - l'année dernière

[…] Stratégie illogique (mais Légale) pour gagner du temps… […]

Répondre
Fabelot - l'année dernière

Hello Julien, je suis sur Priorités aux priorités en ce moment justement ! Je n’ai pas lu les autres, ils font partie des prochains que je vais lire (et résumer, parce que lire sans résumer est une perte de temps, pour le coup !)

Là je suis en train de me concocter un programme bien sympathique. J’ai un fichier evernote où j’ai noté toutes les habitudes que j’ai à acquérir.
J’en attaque une (par exemple la mise en place d’une routine matinale) et dès que je n’ai plus besoin de volonté pour faire ça, j’ajoute une nouvelle habitude. Là je tente la mise en place de plusieurs choses conjointement, je suis confiant.

Je vais mettre aussi en place un tableau faisant office de check-list à la fin de la journée : cocher ce que j’ai fait et mettre une croix pour ce que je n’ai pas fait, de manière à avoir un feed-back quotidien et constater quelles habitudes se mettent en place et lesquelles sont difficiles à automatiser !

Au plaisir de te lire !

Répondre
Marine - l'année dernière

Bonsoir Julien !

lol le fait de se dire Salut à soi-même ^^.

“Et sans garanties. Important de le préciser. ”

Tout à fait, c’est pour ça qu’il est d’autant plus crucial d’apprécier le chemin même s’il est difficile et jalonné d’embuches. De ce fait, si jamais on n’atteint pas le résultat qu’on s’était fixé, on n’a pas “tout perdu”.
D’où l’importance aussi de mettre son attention le plus souvent possible sur les “leçons” que l’on peut tirer des trucs jugés a priori négatifs qu’il peut nous arriver.
En tous les cas, je te souhaite vivement de parvenir à atteindre l’objectif que tu t’es fixé 🙂

“Ouai on a souvent l’impression que l’on a pas le choix”

Oui c’est clair, alors qu’en fait si on y réfléchit bien, on a le choix pour beaucoup de choses. Je trouve que ça peut aider d’ailleurs, de prendre conscience qu’on a plein de choix devant nous et que c’est parce que l’on privilégie tel ou tel truc plutôt qu’un autre qu’on est dans cette situation qui est du coup moins subie, cela peut enlever ou diminuer au moins le poids de certains trucs.
Typiquement, comme on parlait du salariat, quand t’es dans un boulot où tu t’épanouis pas vraiment et qui n’est pas bien rémunéré, tu peux aussi te dire que c’est quand même ton choix de rester salarié là – en attendant peut-être de trouver mieux – parce que tu préfères avoir la sécurité d’un salaire pour pouvoir assurer tes frais (logement, etc.) et faire vivre ta famille.
Donc c’est très juste ce que dis Mia à mon sens, le tout, c’est de savoir où tu portes tes priorités, ta responsabilité.
Après il faut être clair que jusqu’à un certain âge, on a moins de choix (quand on est enfant par exemple).

ok merci pour la précision concernant ton entourage. Du coup, t’arrive-t-il de regretter certains de tes potes ou tu es plus heureux avec ton entourage actuel ? (ce que je te souhaite bien sûr)

C’est pas facile oui d’accepter de perdre de vue des personnes avec lesquelles on a été proches, parfois très proches pendant longtemps, ça se fait d’un coup parfois.

tant mieux si je t’ai fait rire, c’est important le rire/sourire dans la journée 🙂

thx pour « Thinking, fast and slow », au moins je suis prévenue (le fait que tu trouves pas ça toujours digeste)

“et c’est bien de ne pas recommander nos modèles à d’autres personnes.”

Oui et en même temps, on peut aussi recommander de tester certains trucs qui ont bien fonctionner pour nous, mais sans insister genre “t’es nul si tu le fais pas”.

“Bon, c’est ce que je fais, mais j’essaie de tempérer en expliquant que chacun doit trouver sa méthode. Se l’approprier. On a tellement tendance à utiliser le raccourci: ça marche pour moi donc ça va marcher pour les autres. C’est s’enfermer dans un cadre…”

Tellement vrai ! Je pense qu’il est rare que tout ce qu’applique une personne dans sa vie, une autre peut le faire à 100%. On est tous différents, des choses vont fonctionner super, pas mal, pas trop ou pas du tout, faut y aller au feeling aussi au début je pense, être motivé/persuadé du truc, tester. Dire “ah si tu fais pas ça 100% comme je dis t’étonnes pas d’avoir une vie de m****” ça n’aide en rien, enfin moi perso.
C’est pour ça que j’ai un peu de mal quand y’a des gens qui lancent des défis style “dès maintenant/tout de suite vous allez faire ça, testez, sinon vous êtes des glands” (je caricature… quoi que ^^) j’adhère pas trop. Je comprends la démarche mais perso quand je lis/vois ça, c pas ça qui va me décider.
Je veux dire, au moment où j’ai accès à l’info, j’ai pas forcément le temps de tester/appliquer, et après pareil parce que je suis peut-être en train de tester autre chose, etc. Chacun son emploi du temps au sens large, son organisation, c’est pas parce que quelqu’un te dit “vas-y fais ça maintenant” que tu dois forcément le faire, t’es pas un esclave non plus ! (bon c’est peut être un peu fort l’image ^^)

Hum, qu’est-ce que je lis comme blogs à part le tien ? – question, c’est parce que mes réponses t’intriguent parfois tu te dis que ça vient d’autres blogs ? –
Alors j’essaye de diversifier un peu au niveau du genre et style (pour challenger les idées, avoir plusieurs points de vue même si je ne suis pas forcément d’accord) mais de ne pas en avoir des quantités non plus :
http://www.penser-et-agir.fr/ ; http://www.plateforme-bienetre.fr/ ; http://www.habitudes-zen.fr/ ; http://devenez-meilleur.fr/ ; http://esprit-riche.com/blog/ ; http://ofessens.com/blog ; http://speedevelopment.com/ (depuis peu, je l’ai découvert via ton blog).
Je précise que je cherche pas forcément tous les blogs de la terre non plus, à tout tester.
Sinon, + en vidéo, celles de Olivier Roland, Max Piccinini, David Laroche, Aurélien Amacker et j’aime beaucoup le ton de Jean de http://www.webmarketingjunkie.com.
Voilà, c’est ce qui me vient à l’esprit, les principaux que je suis plus ou moins. J’imagine que tu dois les connaitre tous ou presque, c’est assez “classique” en fait !

Je te souhaite à nouveau une bonne semaine 🙂

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Ciao Fabien. Yes lire sans résumé ce n’est pas très efficace pour la mémorisation, je résume un gros bouquin en ce moment. Découpage de schéma, collage, reformulation. C’est cool.

Oui, gros niveau de confiance = possibilité de s’attaquer à de plus gros objectifs. C’est bien que tu en profites. Sympa l’idée du whiteboard. J’en avais un aussi dans ma cuisine (quand j’avais un appartement) mais au final, lorsqu’on faisait des apéros mon tableau changeait de gueule…. Je te laisse imaginer.

Cela dit,whiteboard + vin rouge + potes intelligents et créatifs = listes d’articles pour une année..

Bref je m’éloigne 😉

Tiens moi au jus pour ton programme. Je vais jeter un oeil à ton blog.

A+

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Bonsoir Marine!

«apprécier le chemin même s’il est difficile et jalonné d’embuches.” Et apprécier d’avoir mal. ^^ Bon c’est très maso comme c’est tourné… mais ce message sera compris par ceux qui doivent le comprendre.

“Les « leçons » que l’on peut tirer des trucs jugés a priori négatifs qu’il peut nous arriver.”

Haha grave, surtout quand l’autre a raison…

« Ouai on a souvent l’impression que l’on a pas le choix »

Par rapport au job mal payé. Rien n’empêche de chercher mieux. Pourtant les gens commencent à chercher lorsque tout va mal (et lorsqu’ils ont décidé de démissionner) C’est con je trouve.

Du coup, t’arrive-t-il de regretter certains de tes potes ou tu es plus heureux avec ton entourage actuel ? Non je ne regrette aucun type. Aucune personne en fait. Les personnes qui entre dans ma vie à un moment X, c’est qu’elles devaient rentrer dans ma vie. Chaque relation nous change à jamais. On est l’ensemble de nos rencontres. J’aime bien cette phrase. Mon entourage actuel me plait bien. Bon là tout de suite, il manque un peu d’énergie féminine où je vis, mais cela fait partie du chemin 😉

“on peut aussi recommander de tester certains trucs qui ont bien fonctionner pour nous, mais sans insister genre « t’es nul si tu le fais pas »”

ça c’est évident. D’ailleurs j’ai arrêté de conseiller de faire Ci ou Ca aux gens. Mais je me tourne de plus en plus vers la prise de la distance face à un problème et surtout au questionnement plutôt que de donner des modèles qui ont fonctionné (bon pour le blog c’est différent).

Le truc c’est qu’en donnant des modèles qui ont fonctionné on s’enferme dans un concept et après il est difficile d’en sortir….

“perso quand je lis/vois ça, c pas ça qui va me décider.” -> je pense comme toi, pourtant quand j’ai commencé à trainer dans le milieu du dvp (vers 17 ans par là) j’ai fait ce genre de défis. Serais-je où j’en suis aujourd’hui sans cela? Je ne saurais jamais.^^

“Hum, qu’est-ce que je lis comme blogs à part le tien ? – question, c’est parce que mes réponses t’intriguent parfois tu te dis que ça vient d’autres blogs ? ”

Non pas forcément, je voulais savoir si tu comparais les idées en fait 😀 Ce que tu fais^^) C’est intéressant comme manière de faire. Je suis un mauvais lecteur… de blogs. J’ai pas mal de problème avec l’éthique de certains blogueurs 😉

J’aime beaucoup WMJ également.

Bon début de semaine et merci pour ton commentaire 🙂

Julien

Répondre
Marine - l'année dernière

Salut Julien !

Lol « apprécier d’avoir mal » mais oui c’est vrai en partie, c’est un peu comme le sport en fait ou d’autre trucs qui demandent des efforts mais c’est d’autant plus gratifiant ensuite quand le résultat est là.

OK merci pour la précision sur ton entourage passé/actuel. Je pense aussi que globalement, l’entourage et les choses qui nous arrivent ou pas, c’est que ça doit arriver de toute façon pour notre évolution.

Se questionner c’est important oui, mais pas juste en se posant la question, en réfléchissant dessus aussi, en allant chercher de l’info. Et puis même, rien que se poser des questions, ça ouvre l’esprit qui est plus attentif à chercher une solution ensuite automatiquement, une petite phrase lu/entendue peut ensuite mettre la puce à l’oreille comme on dit.

Après c’est sûr que pour un blog, enfin ça dépend de la thématique mais bon, globalement donner des conseils c’est bien. Mais pour moi simplement et j’imagine que c’est pas forcément facile, c’est bien de dire voilà les conseils que je vous donne, ça ça fonctionne pour moi, je vous conseille d’essayer mais sans traiter l’autre de crétin s’il ne le fait pas (le style « fais ci fais ça »).

Perso je pense qu’un modèle c’est fait pour s’adapter, sachant qu’on est tous différents, c’est bien qu’il y ait du jeu/latitude au niveau du modèle ou alors chercher comment l’adapter à soi.

Ah tu es entrer dans le monde du dev perso jeune à ce que je lis ^^ Faut bien commencer par quelque part, tu dis que tu as fait ce genre de défis, mais les as-tu tous fait ? Je pense que si des blogueurs rentrent dans ce schéma, c’est que ça fonctionne pour une partie des gens – le « je vous met au défit de faire ça, y’a que les courageux qui le feront, etc. »

Hum, oui on peut dire ça comme ça, je compare les idées, enfin dans mon esprit je me dis pas « ah machin de tel blog dis ça alors que truc de tel blog dit ceci », j’essaye simplement de lire des trucs différents, et pas forcément tout le contenu de tous les blogs non plus, pour élargir l’esprit. J’essaye de pas trop en lire (de blogs) ça bouffe du temps, j’ai peut être tort car ça pourrait m’amener à d’autres idées mais bon, je vais pas passer ma journée dessus non plus. Bien sûr, tout comme la plupart des gens j’imagine, je ne m’appuie pas uniquement sur les blogs pour développer ma pensée.

Ah, l’éthique, pour moi c’est comme la conscience, tellement personnelle. Je dis conscience dans le genre qu’on entend souvent « ah moi j’ai ma conscience pour moi » sous-entendu l’autre il doit avoir mauvaise conscience à faire/dire ce qu’il fait/dit alors qu’en fait non pas forcément.

Pour ma part, et je crois qu’on en a déjà parlé, mais qu’un blogueur gagne sa vie avec son blog ça ne me pose pas de problème, je trouve ça même plutôt normal/logique si le contenu est de qualité et qu’il apporte vraiment de la valeur, alors que je sais que certains trouvent que c’est le mal de gagner de l’argent parce que ça doit être purement bénévole de se casser la tête des heures et des heures. Du moment que pas mal de contenu est gratuit et qu’on force pas à la vente, pour moi ça va.

Maintenant oui, certaines façon de faire/fonctionnement peuvent déranger, je pense que cela doit dépendre des thématiques aussi, certains trucs sont très marketing mais pour diffuser ses idées, il en faut aussi (ton titre par exemple, c’est fait pour qu’on clique dessus avec le « Légale » notamment). Mais bon, le « je vais vous révéler LE logiciel à utiliser pour créer un blog à succès » (wordpress quoi) ben c’est un peu poussé quand même.

Je pense aussi que l’on peut avoir une éthique et ne pas agir 100% en fonction, notamment au départ quand une personne lance un blog, elle va tester plusieurs trucs, voire suivre une formation pour avancer au mieux et à ce moment là ben suivre au plus près la formation même si certains trucs ne collent pas avec son éthique, ce qui n’empêchera pas ensuite une fois le blog lancé de faire autrement.

Enfin si ça se trouve quand tu parles d’éthique, ça n’a rien à voir avec ce que je viens d’écrire, comme je disais, c’est une perception très personnelle selon moi (comme la réussite par exemple).

Belle semaine à toi 🙂

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Ciao Marine!

“Perso je pense qu’un modèle c’est fait pour s’adapter, sachant qu’on est tous différents, c’est bien qu’il y ait du jeu/latitude au niveau du modèle ou alors chercher comment l’adapter à soi.” -> Oui et les gens aiment les processus prêts à l’emploi. ça marche pour les machines, les logiciels, pour monter un mur de briques… mais pour ce qui est de l’humain, c’est différent. C’est complexe.

“tu dis que tu as fait ce genre de défis, mais les as-tu tous fait ? ” Non évidemment, j’ai sélectionné en fonction de mes envies…

“(ton titre par exemple, c’est fait pour qu’on clique dessus avec le « Légale » notamment)” -> merde, grillé. 😀

“Je pense aussi que l’on peut avoir une éthique et ne pas agir 100% en fonction” -> À réfléchir, je pense que l’on peut faire des tests sur son blog tout en restant fidèle à son éthique. Pour cela il faut pas avoir une éthique trop pointue/ détaillée.

Merci pour ton commentaire!

J’espère que tu vas bien.

À bientôt.

Julien

Répondre
Marine - l'année dernière

Hey Julien !

« Oui et les gens aiment les processus prêts à l’emploi. ça marche pour les machines, les logiciels, pour monter un mur de briques… mais pour ce qui est de l’humain, c’est différent. C’est complexe. »

Clair, ça fait partie de plus en plus de notre société, le fait que tout aille vite, l’immédiateté qu’on recherche pour tout sinon grosse frustration, on donne pas assez de valeur au temps moyen et long nécessaire pour beaucoup de choses, dont tout ce qui concerne l’humain comme tu le soulignes bien.

Ok pour les défis, je pensais bien mais bon, je préférais demander ^^

« -> À réfléchir, je pense que l’on peut faire des tests sur son blog tout en restant fidèle à son éthique. Pour cela il faut pas avoir une éthique trop pointue/ détaillée. »

Effectivement oui vu comme ça, une éthique souple pas trop stricte et précise, c’est tenable 🙂

Après je pense aussi que comme pour beaucoup de choses dans la vie, quand on part d’un point A pour arriver à un point B, ben faut accepter de passer par des étapes qui ne sont pas forcément plaisantes et faire des choses qu’on fait uniquement pour atteindre le but mais qu’autrement on ne fera pas et qu’on ne poursuivra pas une fois le B atteint (hum, je sais pas si je suis très claire ? ^^).

Yes ça va, merci les grosses chaleurs arrivent, c’est toujours un peu difficile mais je m’hydrate bien !

@+

PS : je sais pas si ça t’intéresse, hier soir sur la chaîne TV France 5 y’avait un documentaire intitulé « J’arrête le sucre », ça rentre pas dans les détails hein mais j’ai trouvé ça intéressant (je ne m’étais pas penché sur la question jusqu’alors mes tes articles m’ont donné envie de le regarder). Bref, je suis pas sûre que toi tu y apprennes quelque chose mais au cas où là c’est disponible en replay http://pluzz.francetv.fr/videos/j_arrete_le_sucre_,124137189.html.

Répondre
James CEBERT - l'année dernière

Je vous remercie beaucoup pour cet article. Réduire la quantité de temps passé avec les autres, en augmentant la qualité. Je partage

Merci et encore merci.

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Bonsoir James! Merci à vous pour votre retour. C’est toujours un plaisir de lire des avis positifs!

À bientôt!

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Salut Marine!

Comme tu peux le voir, j’apprend à gérer mon temps. Je passe moins d’heures sur l’ordinateur, mais plus le nez dans les bouquins et face à la caméra (malgré la moustache ;))

“hum, je sais pas si je suis très claire ?” TU me fais penser à mon consultant en référencement web (visibilité) qui me dit de trouver l’équilibre entre ce que j’aime et ce que les gens veulent. J’ai fait une liste de ce que les gens veulent et je travaille dessus… en ce moment.

Merci pour le lien du documentaire! Je vais prendre un moment en fin de semaine pour y jeter un oeil. Il y a toujours à apprendre. Et même si je le sais déjà, je le mémorise un peu mieux…

Merci pour ton commentaire!

Toujours un plaisir de te lire!

Répondre
Marine - l'année dernière

Salut Julien !

Yes moins d’heures sur l’ordinateur c’est cool, il faut trouver le bon équilibre c’est comme pour tout. En fait on se croit obligé de beaucoup (trop) de choses dans la vie alors que non. Comme le fait de répondre aux commentaires en 24/48h par exemple. Je pense que les personnes peuvent comprendre. En plus, ça permet aussi de casser un petit peu le côté « immédiateté » de plus en plus présent, trop à mon sens.

Ah, oui, l’équilibre encore et toujours, j’espère que tu le trouveras, j’ai l’impression que c’est le cas. Des fois aussi, les gens ne savent pas vraiment ce qu’ils veulent (on ne sait pas ce qu’on ne sait pas). Et toi de ton côté, tu dois aimer ce que tu fais.

De rien pour le documentaire, je veux bien ton avis dessus si tu peux le voir, par rapport aux connaissances que tu as par ailleurs sur le sujet 😉

C’est pour moi aussi toujours un plaisir de te lire 🙂

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Ciao Marine!

Ce que j’ai remarqué, c’est qu’il y a des gens qui suivent les conversations sur un blog, peu importe le temps de réponse (vu qu’ils cochent la petite case s’abonner à la discussion) et d’autres qui ne te répondent jamais même si tu réponds dans la minute, car certaine personne laissent juste un message sans vouloir établir de relation. Et c’est ok.

Mais sachant cela, pourquoi ne pas rassembler ces moments dans la semaine? Une ou 2 fois par semaine permet d’avoir des journées sans ordinateur, dédié à la lecture ou à la relecture de mon journal perso^^

Je n’ai toujours pas pris le temps de regarder ton documentaire! :S J’ai été surpris par un élan de créativité.

Mon clavier a pris cher… 😀

Julien

Répondre
E.T. - l'année dernière

Bonjour, j’ai juste un petit commentaire personnel à faire… toutes ces techniques pour captiver le lecteur sont très intéressantes et j’aurais bien lu l’article jusqu’au bout si je ne trouvais pas ces commentaires, qui montrent que tu comprends le lecteur, envahissants à la longue… Moi personnellement j’aime quand le discours de quelqu’un est direct, va droit au but. Du suspense, ok, mais quand il y en a trop, je finis par décrocher. Trop de blabla n’est toujours bénéfique, dosage nécessaire. Cela reste mon avis bien sûr. J’ai visionné quelques-unes de tes vidéos, ça m’intéresse beaucoup ! Bonne continuation. 🙂

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Bonjour E.T.

Merci pour ton commentaire! Je suis conscient que cet article utilise des techniques pour amener le lecteur jusqu’à la fin. Et quand j’estime que le contenu est important, j’en mets un peu plus, au risque de décevoir certaines personnes. Plus l’article est long plus je perds des gens 🙂

Et ce blog est un endroit où je teste des trucs… je développe mon style d’écriture.

Merci pour ton encouragement et à bientôt!

Julien 🙂

Répondre
Tenir ses promesses. Le mental est un muscle qui s'entraîne. - l'année dernière

[…] c) Commencez par le plus dur. Commencez vos journées avec les activités les plus importantes pour vous. Plus le temps après le réveil avance, plus vos chances d’abandonner son grandes. J’en parle en détail ici… […]

Répondre
Procrastinater: définitions et solutions - l'année dernière

[…] mon programme pour gagner du temps, l’une des stratégies les plus efficaces est de commencer par être actif plutôt que passif et […]

Répondre
Organiser son temps: 3 concepts clé. - l'année dernière

[…] vous vous intéressez à votre organisation du temps depuis un moment, vous connaissez probablement ces outils. Le petit plus ici, c’est de vous montrer comment je les utilise sur le […]

Répondre
Fabelot - l'année dernière

Salut Julien,

Priorités aux priorités est en cours, c’est un gros pavé et je suis sur plein de livres à la fois (chose qu’il ne faut pas faire) : l’art d’aller à l’essentiel, les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent, le hasard n’existe pas, la dynamique mentale : comment développer vos capacités paranormales et le livre sur la procrastination.

Pour le changement d’habitude j’ai décidé d’appliquer un nouvelle chose à la fois, donc je me suis fait un “teaser” de tout ce que je veux faire à partir de mi-août (ça approche) : ma routine matinale, ma routine nocturne, le niveau psychologique (yoga, méditation, mémoire…), le niveau physique (étirements, musculation, street workout…), le blogging, mes talents à développer grâce à “The first 20 hours” (chant, yoga, ukulélé, lecture rapide, écriture rapide…).
Et je vais appliquer dans tout ce teaser une chose à la fois pour que ça s’intègre dans mon quotidien comme une habitude. Voilà, tu sais tout !
Je te recommande “l’art d’aller à l’essentiel” aussi, ça permet un gros tri dans la vie, et une amélioration de l’organisation, une clarification dans les pensées, les objectifs…

Bonne soirée à toi et encore bravo pour tout ton travail, c’est de la grande qualité !

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Merci Fabien pour ton message!

J’ai lu l’art d’aller à l’essentiel avant de déménager… t’imagine le truc hein 😉 Je vois qu’on a des lectures en commun. C’est cool. Priorité aux priorités est un must. Pour les habitudes j’ai bientôt le livre “The power of habit” à lire.. j’ai aussi bcp de routines.

Ton teaser m’a l’air de tenir la route!

Je suis allé voir ton site, tu connais la warrior diet?

À bientôt.

Répondre
Fabelot - l'année dernière

Oui ça fait faire du ménage donc tu l’as lu au bon moment ! “Comment gagner une heure par jour” dans la même veine, en plus léger.
Oui en plus ce sont des gros pavés de 500 pages, c’est super long à lire ! J’ai l’intelligence émotionnelle (2 tomes) aussi…
Non je ne connais pas, ça a l’air intéressant je vais creuser le sujet !
Tiens comme tu as l’air de manquer de lecture (:p) tu peux jeter un œil à mon dernier article si tu veux ! http://www.lifestyle-conseil.com/comment-devenir-lacteur-de-votre-vie/

Bonne soirée Julien !

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Je vais aller jeter un oeil à ton article. Merci!

Répondre
Nathan Otaño - l'année dernière

Mince ta réponse était passée dans mes spam désolé!

Oui je peux faire des logos, pas de site web. Je fais du cinéma donc c’est pas exactement les mêmes méties 🙂 Merci en tout cas.

Pour répondre à tes questions :
Normalement en période scolaire je me lève tôt pour arriver bien en avance, je prends ma matinée pour travailler pour moi. Puis ma journée commence, je fais mon boulot scolaire, et quand les cours se finissent je bosse encore un peu pour moi avant de rentrer. Une fois chez moi il me reste 2 ou 3 heures pour manger, prendre du temps pour moi, regarder un film, et je me couche tôt pour repartir tôt.
Cependant mon efficacité est variable pendant la journée. Et dans tous les cas, vacances et w-e ou quand je rentre plus tôt ou ai besoin de bosser chez moi, c’est toujours un calvaire pour m’y mettre. Je tourne autour du pot, me prépare au mieux, sans vraiment être hyper productif.

Là où je suis vraiment efficace c’est quand je sors de chez moi ou de l’école, que je bouge à la bibliothèque ou dans un parc ou dans la rue : là je reste concentré. C’est ce que j’essaye de retrouver chez moi.

C’est très intérèssant tous tes conseils de conditionnement, je prends grande note je pense que ça va beaucoup m’aider. C’est un peu la même démarche que j’avais pu observer en sophrologie d’ailleurs, simplement tout cela réside dans une certaine rigueur pour ne pas perdre les bonnes habitudes : pour se conditioner, il faut continuer à le faire régulièrement et sans faillir. C’est le plus dur quand on s’eparpille vite je trouve.

Merci encore pour ces derniers conseils et ce blop! Et bon courage

Répondre
Routine du matin: changer d'habitude pour réussir - l'année dernière

[…] Reprenez un autre camion mentalRejoindre la newsletter maintenant […]

Répondre
Remettre au lendemain: Comment Cesser pour de bon?  - l'année dernière

[…] Gestion du temps […]

Répondre
Gestion du temps: Je vous dévoile TOUT.  - l'année dernière

[…] Gestion du temps […]

Répondre
Hosting - depuis 8 mois

Voici des suggestions qui pourraient t aider lorsque tu vis de l anxiete. Chaque personne est differente, alors c est a toi de choisir la strategie qui fonctionne le mieux pour toi . N oublie pas que gerer son anxiete se fait de maniere continue, alors, si une solution ne fonctionne pas pour toi, essaie autre chose.

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 8 mois

Si une chose ne fonctionne pas, essaie autre chose > excellente manière d’agir 😉

Merci pour ton commentaire

Répondre
La méthode NERAC pour gérer vos tâches avec succès - depuis 8 mois

[…] Si vous voulez aller plus loin, découvrez mes meilleures stratégies pour gérer votre temps…. […]

Répondre
Aurélie - il y a quelques mois

Merci Julien de nous donner de ton temps pour améliorer le nôtre. Je trouve tes articles bien construits et très intéressants. Plus qu’à s’y mettre !

Répondre
2 Exercices concrets pour passer à l’action (tous les jours) - il y a quelques mois

[…] dans les stratégies à inclure dans votre plan d’attaque, j’explique déjà comment éviter de perdre du temps ici , mais voici quelques questions qui peuvent vous aider à définir une action à réaliser […]

Répondre
Julien Leader Blogueur - il y a quelques mois

Merci 🙂

Répondre
Fradin - il y a quelques mois

Merci
Voilà un temps généreusement partagé !
Bonne journée

Répondre
S'organiser au quotidien: 7 principes de base - il y a quelques mois

[…] recommandation d’articles sur le sujet: 1. Comment organiser votre vie: 1 exemple concret 2. 3 Stratégies illogiques mais légales pour gagner du temps 3. Un organisateur de tâches qui pèse 5 grammes et qui ne s’enraye jamais. 4. Programmé […]

Répondre
Isabelle - il y a quelques mois

Merci pour tous ces articles très intéressants. Celui-ci aussi! J’ai appris à prendre du temps pour moi. Le temps que j’accorde aux autres n’en est que meilleur en effet, car je me sens ressourcée et peux donc être plus attentive aux autres.

Répondre
Lea - il y a quelques mois

Tout lu! Mais en effet c’était long ;p
Points impt relevés ds mon calepin 😉
Merci!

Répondre
Laissez une réponse

CommentLuv badge


Pour répondre à un commentateur, utilisez le sigle: @ + nom de l'auteur