Poséidon et la mémoire

Comment booster sa mémoire? Entraîner votre cerveau

Nous avons tous besoin de notre mémoire. Malgré la propagation rapide de la technologie qui épargne l’utilisation de notre mémoire, il est important d’avoir une bonne mémoire. Pour un discours, un entretien d’embauche, une discussion avec une personne, ne serais-ce pour se souvenir du prénom… Découvrez comment booster votre mémoire tout de suite.

Comment développer sensiblement votre mémoire?

Après la lecture de cet exercice, vous savez comment vous souvenir d’informations importantes. Mais lorsque le nombre d’informations s’élève, cette technique à elle seule n’est plus suffisante pour pouvoir énumérer une liste dans le désordre (par exemple lors d’un entretien, d’une argumentation, d’une conférence, d’un discours à votre équipe).

Il faut donc la rendre plus efficace.

 Les chiffres sont gravés à long terme dans votre mémoire, mais ils ne sont pas facilement “associables” à une information quelconque. 

La solution est de rendre les chiffres « vivants » en les liant à des symboles. De cette manière, vous serez capable de créer des histoires tout en sachant à n’importe quel moment où vous en êtes dans votre liste.

Cette liste provient de la méthode élaborée par Roland Geisselhart et Christiane Hofmann.

Méthode de mémorisation

Exercice pour développer sa mémoire: commencez par apprendre les nouveaux symboles

Vous devez être capable de citer dans n’importe quel ordre les symboles numéraux. Si je vous dis 7, vous pensez au drapeau. Si je vous dis 2?

Cet exercice est l’un des plus importants. Pratiquez-le jusqu’à l’excellence.

À présent vous allez tester vos nouveaux pouvoirs ;-)

 Si vous avez lu et mis en pratique cet exercice de base sur la mémoire, vous savez créer des images qui restent en mémoire à l’aide de séquences animées, durant lesquelles vous travaillez avec vos sens.

Maintenant, vous allez créer une séquence animée en rajoutant les symboles numéraux. De cette manière, lorsque vous penserez au 3e argument/points/éléments vous saurez que cela concerne Poséidon et son trident (par exemple).

Poséidon et la mémoire

 

 

 

 

[highlight]

Important: plus vous êtes concentré lors de la création de votre film intérieur et plus la mémorisation est efficace.[/highlight]

Utilisez les images qui vous viennent à l’esprit et amplifiez-les. Pensez à vous choquer et ne restez pas dans un esprit logique. 

Petit truc, ce qui vous choque dans la vie vous choquera dans votre imaginaire. Prenez une liste que vous devez mémoriser. 

  1. plante
  2. oranges
  3. fraises
  4. céréal
  5. etc…
[quote]Je rentre dans la serre, et je découvre que ma plante adorée à fait des fruits en forme de bougie, elle me parle et m’indique qu’il faut absolument aller voir l’étang car un cygne à une orange coincée en travers du coup… [/quote]

Que faire lorsque vous avez beaucoup de listes à mémoriser?

Dans la méthode Geisselhart, il préconise de changer les couleurs des symboles numéraux. Liste 1 = symboles rouges. Liste 2 = symboles bleus. 

Pour moi, cela ne fonctionne pas encore. 

Alors j’ai dû trouver un autre truc. J’ai dû enregistrer une liste de 15 écoles (avec le nombre d’élèves, le nom de l’école, quelques particularités).

J’utilise le décor qui me vient à l’esprit lorsque je pense à cette liste d’écoles. Pour ma part, j’ai en tête l’immense école qui s’élevait face à moi lors de mon premier jour d’école. Je devais avoir 5-6 ans.

 [highlight]J’utilise cette image comme point de départ pour créer mon film[/highlight]. 

Si je pense à des techniques de communication, je pense à mon professeur de communication qui nous parle. À partir de là je crée mon film. Si je dois faire une liste de matériel de survie, alors je pense à mon sac. À partir de cette image de base, je crée une histoire.

Cette manière de pratiquer nécessite de prendre du temps pour visualiser, ressentir, entendre, sentir et goûter un maximum de détails. Mais mieux vous le faites, et plus ce sera facile de vous remémorer la liste, et ceci dans n’importe quel ordre.

Gardez en tête: la pratique régulière vous permettra de vous améliorer.

Et si ma liste fait est plus grande que 10 éléments???

Voici d’autres symboles numéraux. Certes un peu moins évidents au premier coup d’oeil, mais avec de la pratique ils font très bien l’affaire. 

Le principe est le même que les premiers éléments.

Comment développer sa mémoire (booster)



Comment faire pour mémorise des noms peu évidents?

Comme Vailko Bisevak? 

Je déforme les noms. Étrangement le nom correct revient très souvent. Je ne saurais pas vous dire pourquoi, mais cela fonctionne chez moi, et chez vous?

Vailko = Velcro.

[quote]J’imagine une porte d’école de classe recouverte de velcro, qui me tend la main (car c’est l’école N°5 dans ma liste) et madame la bise (le vent) m’ouvre la porte et part sans me saluer, car elle doit évacuer rapidement à cause du feu.[/quote]

L’avantage des symboles numéraux, je le répète, c’est qu’ils prennent forme dans votre film. C’est donc beaucoup plus facile de se souvenir d’un chiffre, froid, statique. Avec de l’entraînement, vous deviendrez bien BALÈZE.

À présent, je vous laisse vous amuser avec cette technique. Dans un prochain article, nous aborderons

  1. Comment se souvenir des noms (même les plus compliqués)?
  2. Comment enregistrer une liste de chiffres indigeste?
  3. Comment se souvenir de ce que raconte votre interlocuteur (sans prendre de note)?

Souvenez-vous, que vous soyez un chef d’équipe, un manager, une maman au foyer, un policier ou un étudiant, avoir une mémoire vous aidera.

Aidez-moi à améliorer cet espace en m’expliquant comment vous faites pour mémoriser des choses importantes!

Merci d’avance!

Julien Leader Blogueur 

Source: Entraîner sa mémoire de Roland Geisselhart et Christiane Hofmann

Note: je recommande à mes lecteurs et lectrices ce livre. Il est petit. Il va droit au but. Il est très abordable financièrement.

PS: Article lié aux outils du leader 

Secouez votre réseau (ou au moins quelques de vos amis intelligents)
il y a quelques années

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous

Christopher L - il y a quelques années

Merci Julien pour ton article.

Je vais faire un peu mon avocat du diable dans ce commentaire (je m’auto-flagelle pendant que je le fais, ne t’en fais pas 😉 ).

J’avais lu toutes ces techniques durant l’été 2013 (ahhhh les belles années d’enfance) et j’étais super enthousiaste. Enfin, j’allais pouvoir apprendre mes examens d’uni 3x fois plus rapidement et facilement. Alors pendant cet été, je me suis entraîné : pays d’Afriques, présidents, états d’Amérique, 60 décimales de Pi, etc.

Fantastique ça fonctionnait !

Et ensuite est venu la période d’examen. Toutes ces techniques m’ont été inutiles :

– Economie : j’ai peut-être retenu plus facilement la date du régime de Bretton Woods mais peu utile pour le reste. Ce que je devais développer, c’était le raisonnement et non juste de l’apprentissage par coeur. Parce que non, l’université c’est pas que du par coeur. En fait 99% c’est de la compréhension de concept.

– Musique : Inutile pour me rappeler par coeur d’une partition d’orchestre. Pourquoi ? Car les exercices me permettaient de retenir par coeur la partition seulement d’un point de vue technique. Ils ne m’aidaient pas à retenir la musique dans ma tête. Et pour un musicien, il n’y a que ça qui compte, pas de savoir qu’il y aura une cadence parfaite à la 48ème mesure.

– Vie pratique : Retenir un numéro de téléphone ? Inutile, les plus importants je m’en rappelais déjà. Mes codes ? Idem. Retenir une liste des courses ? Je préfère juste me rappeler de la prendre, c’est tout 🙂

Donc j’ai lu ces techniques, j’ai beaucoup pratiqué mais au final elles ne m’ont apporté que du vent.

En plus, nous sommes dans une société où nous pouvons avoir des supports de mémoires dans nos poches, la majorité des informations peuvent donc être stocker en-dehors de notre cerveau, ce qui est plus bénéfique.

Petite anecdote sur Einstein qui était réputé pour avoir une mauvaise mémoire :

“En 1921, lors de son premier voyage aux états-unis, il est interrogé sur ses connaissances scientifiques de base. À la question : ” Quelle est la vitesse du son ? “, il répond : “Je ne sais pas. Je n’encombre pas ma mémoire avec des faits que je peux retrouver dans une encyclopédie”.”

Voilà my 2 cents et mon expérience 🙂

A bientôt !

Christopher

Répondre
Damien - il y a quelques années

Salut Julien !

Bon article, clair, sympa à lire.

Hâte de voir tes techniques pour se souvenir des discours sans prendre de note.

Sinon, niveau bouquins sur la mémoire, j’ai bien aimé “Tricks of the mind” de Derren Brown (en anglais) et “Napoléon Joue de la Cornemuse dans un bus” de Jean-Yves Ponce. Tu les as lu ?

On arrive rapidement à des résultats assez sympatoches du genre connaître tous les pays du monde et leurs capitales en une petite semaine sans trop forcer ou mémoriser des maxi-suites de chiffres.

Au niveau des applications concrètes, je rejoins le commentaire de Christopher.

Une autre technique pour mémoriser les chiffres, au lieu d’associer les formes comme dans la méthode que tu présente, on peut aussi associer la sonorité des chiffres à des images. Exemple 1=les Huns (pour moi un golgoth du genre d’Attila), 2= le feu, 3=un roi, etc…

Encore plus efficace pour les nombres : associer une sonorité spécifique à chaque chiffre. Exemple 1=l (ressemblance), 2=n (deux pieds à la lettre n), 3=m (trois pieds), etc… De cette manière le nombre 12 devient l+n, par exemple le mot lune.

Voila quelques idées complémentaires, si ça peut servir à certains ^^

À bientôt !

Répondre
Julien Leader Blogueur - il y a quelques années

Salut Christopher. Fait l’avocat du diable, j’aime bien ça 🙂

“Donc j’ai lu ces techniques, j’ai beaucoup pratiqué mais au final elles ne m’ont apporté que du vent.”

Ces techniques t’ont apporté que du vent. Plutôt que faire du rentre dedans, je vais te poser quelques questions.

1) As-tu utilisé les techniques comme indiqué?
2) As-tu été régulier?

(pour le moment c’est des réponses oui/non :D)

3) Comment aurais-tu pu améliorer les techniques?
4) Comment as-tu utilisé la courbe de l’oubli?
5) Quels sens ont été appliqué?
6) Combien de temps as-tu pratiqué?

Je ne suis pas un expert en mémoire et il est clair que j’ai toujours un cahier sur moi pour prendre des notes car une fois couchées sur papier, elles cessent de consommer mon énergie mentale.

Mais certaines situations ne se prêtent pas à prendre des notes. Lorsque tu parles avec les gens par exemple dans un contexte hors professionnel, je me vois mal sortir mon cahier et inscrire “Isabelle” dedans.

Pour le moment les techniques que je développe et teste sont utiles dans cet environnement: conversation. Pourquoi? je n’ai pas besoin de mémoriser 60 pays lors d’une conversation normale.

Pour ce qui est du problème des examens, je ne suis pas un pro. Pour mon brevet fédéral j’ai créé un blog. Celui que tu lis. Cela m’a permis de lire du contenu et de devoir l’expliquer. Ensuite quand j’allais boire le café avec ma mère, je lui faisais une théorie sur les styles de leadership.

Car tu le sais très bien, on enregistre quand on doit le transmettre. Mais cela ne signifie pas qu’une fois enregistré, ton savoir va être gravé dans ta mémoire.

Donc si cela n’a pas fonctionné pour toi, peut-être que
1) tu n’étais pas motivé
2) tu n’as pas bien appliqué (et tu n’as pas cherché à améliorer)
3) tu n’as pas maintenu ton savoir en répétant régulièrement
4) tu n’as pas pratiqué assez régulièrement

Peut-être pas. Il faudrait que l’on en parle 🙂

Dans tous les cas, je rejoins Einstein, je suis le premier à laisser ma mémoire libre. Mais tout est contexte et il est important d’avoir plus d’outils que de problèmes.

Merci pour ton commentaire. A+

Répondre
Julien Leader Blogueur - il y a quelques années

Salut Damien!
Merci pour ton commentaire!

“Hâte de voir tes techniques pour se souvenir des discours sans prendre de note.”

La technique que je décris dans l’article permet de se souvenir de discours sans prendre de note.
L’autre technique est celle du gros bourrin. Tu répètes jusqu’à connaître par coeur.

Merci pour tes sources.

On arrive rapidement à des résultats, c’est clair. Et cette étrange facilité nous fait oublié qu’il faut maintenir ce savoir et le répéter. Sinon on se retrouve aux examens avec un peu de vent 😀

“De cette manière le nombre 12 devient l+n, par exemple le mot lune.”

Merde, tu as pris de l’avance sur les prochains articles! Bien joué.

à bientôt!

Répondre
Christopher L - il y a quelques années

Hello Julien !

j’ai dû mal m’exprimer.

Les techniques fonctionnent parfaitement, et c’est même bluffant.

Ensuite, ce que je remets en cause c’est leur utilité. A part peut-être devoir se rappeler du nom d’un grand nombre de personne lors d’un événement, je n’ai pas eu le plaisir d’utiliser ses outils.

Donc oui, ces outils sont merveilleux pour apprendre une liste de mots, mais ensuite à quoi me sert cette liste de mots ? Eh bien, selon moi à pas grand chose.

Tes questions se rapportent aux exercices mêmes, ma réflexion est plutôt dans le sens de l’utilité de ces outils dans la vie quotidienne.

Voilà voilà 🙂

Répondre
Etienne - il y a quelques années

Salut Julien!
Cool ton article, merci.
Je suis un peu d’accord avec Christopher dans le sens ou ces méthodes sont bonnes pour retenir des dates ou des choses bien précises… Mais perso j’en ai pas trop besoin dans ma vie et j’utilise pas mal de listes papiers pour “décharger” ma tête…

Par contre il est important pour moi de reconnaître les nom/prénoms des gens que je croise dans ma vie et j’ai du mal avec ça…
Je vais essayer de déformer les noms comme tu le fais et je te ferai un retour 🙂

Je déforme déjà les visages (j’exagère les traits des gens, comme dans les guignols de l’info) pour mieux me rappeler de qui j’ai déjà vu en consultation ou dans ma vie par exemple… Ca me fait marrer en + 🙂

A bientôt 😉

Répondre
Julien Leader Blogueur - il y a quelques années

Salut Christopher! 🙂

Je pense que ton message est bien formulé, j’ai peut-être répondu comme un gros bourrin?!

Disons que cela reste un outil parmi tant d’autres. Typiquement sur mon blog je ne travaille pas avec de masse (quoi que des fois cela m’aiderait bien)…

En ce moment j’utilise quotidiennement cet outil et il me permet de me concentrer sur la conversation plutôt que la prise de note.

Voilà voilà 😉

Répondre
Julien Leader Blogueur - il y a quelques années

Les noms c’est chaud! Récemment j’ai eu un “Dragan”. Donc Dragan dans ma tête, à présent, il fait la cour à un âne.

drague + âne.

Et il y a un truc qui est vraiment important également -> l’attention. C’est tellement important qu’en ce moment je suis à 100% sur mon job et ma formation, ce qui fait que je suis à la bourre pour répondre aux mails et commentaires. Mais c’est toujours un bon moment que de te lire!

À bientôt!

Répondre
Christopher L - l'année dernière

Re Julien,

D’accord, à réfléchir.

Je vais voir si je peux en faire une utilisation plus pratique 🙂

A bientôt,

Christopher

Répondre
3 exemples de présentation personnelle + 5 techniques - l'année dernière

[…] Si pour une raison vous devez apprendre beaucoup d’informations et les garder en tête, je vous invite à lire cet article sur la mémoire. J’aborde une technique simple pour mémoriser un speech ou des informations. […]

Répondre
Les 13 Bienfaits de la Sieste (et comment faire une bonne sieste) • Leader & Blogueur - depuis 6 mois

[…] Votre mémoire à court terme est vidée durant votre sieste. Telle la mémoire vive d’un ordinateur. En ajoutant une courte sieste durant vos apprentissages, vous favorisez la rétention du nouveau savoir. Mais attention, la répétition a toujours sa place dans la consolidation de votre nouveau savoir. […]

Répondre
Laissez une réponse

CommentLuv badge


Pour répondre à un commentateur, utilisez le sigle: @ + nom de l'auteur