Inspirer confiance

Inspirer confiance durablement: 8 étapes à découvrir.

Dans les lignes qui suivent, découvrez comment inspirer confiance. Si la confiance en soi vous intéresse, voici une étape incontournable…

Inspirer confiance aux autres, est-ce possible?

Avez-vous des problèmes à susciter l’adhésion des autres à vos idées?
Est-ce difficile pour vous, de créer des relations de confiance avec les gens? 
Ne comprenez-vous pas pourquoi certaines personnes se sentent trahies alors que vous n’avez « presque rien fait? »
Souhaitez-vous mieux comprendre ce qui permet de créer de fortes relations?

Dans les lignes qui suivent, je vous parle de ma relation à la confiance et comment inspirer confiance auprès des gens qui vous entourent. Cet article demande 11 minutes de lecture et des années de pratique.

“Mais Julien, t’es taré?! 11 minutes de lecture, tu crois que j’ai que ça à faire???”

Je vous comprends. Mais sérieusement, vous pensez que 300 mots suffisent pour les gros concepts? Allez chercher un sandwich et prenez votre temps.

À la fin, je développe 8 éléments qui permettent concrètement d’instaurer une relation de confiance. Cet article s’adresse aux chefs d’équipes, managers, et surtout chaque Humain. Car le monde manque de confiance.

Attention tout de fois, pas de pilules magiques. Il n’existe pas de recette fiable à 100% pour instaurer la confiance. Fuyez ceux qui essayent de vous le faire croire. Pourquoi? La confiance est un résultat unique entre 2 individus uniques (ou plus).

Cet article est inspiré de différentes sources anglaises, françaises et allemandes (citées en fin d’articles) mais également de différentes vidéos. Il est inspiré des différents groupes et individus que j’ai pu côtoyé et qui m’ont beaucoup interpellé. Sans oublier les multitudes erreurs que j’ai pu commettre dans mes relations, et que je continue de commettre, parfois.

J’aurais pu créer 4 articles avec ce qui suit, Google aurait été content et cela m’aurait permis d’avoir du contenu pour 1 mois, mais je déteste attendre une semaine sur la parution de la suite des articles que je lis. J’évite de faire pareil. Bon voyage.

Problèmes liés au manque de confiance entre les gens

Tous le monde sait que la confiance est un élément essentiel pour construire une relation avec un individu. Certains auraient tendance à l’oublier. Mais même le plus récalcitrant des individus ne conseillerait pas à ses enfants de mentir ou de trahir ses amis ou sa famille.

Car la confiance permet de survivre. Littéralement. Notre ère civilisée et d’apparence sécurisée est une goutte dans l’océan en comparaison de l’époque ou les sorcières se faisaient brûler ou lorsque les tigres à dents longues aimaient vous bouffer.

La confiance permet de survivre

À cette époque, le nombre faisait la force. De nos jours et dans notre Europe d’apparence fiable, la confiance permet de créer des business, de mettre sur pied des ONG, de vendre et d’acheter, d’avoir une relation avec des gens, de changer le monde en bien comme en mal.

Tout le monde le sait et beaucoup s’y prennent étrangement (j’explique plus bas ce qu’il faut absolument éviter de faire… même si vous avez probablement une idée, vous serez surpris).

  • Je pense à ces patrons qui parlent d’augmentation salariale après 6 mois, lorsqu’ils signent un contrat avec leurs employés.
  • Je pense à ces vendeurs qui vendent littéralement de la merde à des clients, en leur mentant sur des résultats qu’ils ne peuvent garantir.
  • Je pense aux chefs d’équipes qui tentent de se couvrir des erreurs qu’ils ont pu commettre (j’ai une histoire inspirante à partager plus bas)
  • Je pense aux politiques qui promettent des résultats sans avoir mis un plan correct en place (Votation de 9 février 2014 en Suisse)
  • Je pense au mec qui couche à droite à gauche et qui ment à sa nana lorsqu’elle lui pose la question.

À ces gens, j’ai envie de dire que la confiance se remplit goutte à goutte et se vide par litres.

La confiance s'accumule goutte par goutte

 

Mais je pense aussi à ces personnes, qui renversent des scooters lorsqu’ils sont sous alcool. Ceux qui brûlent des voitures. Je pense à ces voleurs qui dérobent des gens dormant paisiblement à un arrêt de métro. Je pense à ces gens qui se klaxonnent où se font des doigts d’honneur à l’abri dans leurs cabines de métal. VW ou BMW, peut importe. Un beau moyen de perdre petit à petit confiance dans l’Humain.

Nous savons que c’est mal.

Lorsque vous vous apprêtez à trahir une personne, pensez à la réaction qu’aurait la personne pour qui vous trahissez. S’il n’y a personne, tentez de vous mettre à la place de votre interlocuteur (j’espère que ce passage est clair, je vous vois le relire…;-) )

Avant de découvrir les fausses solutions que les gens mettent en place pour inspirer confiance tout en se permettant de faire les cons par derrière, posons-nous la question suivante:

Inspirer confiance, cela veut dire quoi?

C’est avant tout un résultat de plusieurs éléments. C’est un feeling. C’est un feeling entre 2 personnes et non pas un bouton ON/OFF. Il y a plusieurs moyens d’arriver à cela.

 

Inspirer confiance

Il y a plusieurs degrés de confiance dans l’autre. Au début, lorsqu’un groupe se forme, il y a toujours un moment où l’on évite de prendre des risques. On cherche à sentir la personne. Sentir ses limites, apprendre à la connaître. Comparez vos premières rendez-vous avec votre conjoint/e et après 2 ans. 

Comparez votre premier jour de travail et 3 ans après dans la même entreprise. Avez-vous les mêmes discours avec votre boss? Si la confiance s’est mise en place: non. Si la confiance ne s’est pas instaurée, là non plus, vous n’aurez pas le même discours 😉

Inspirer confiance, c’est permettre à l’autre de baisser sa garde. C’est permettre à l’autre de se confier, d’avoir une personne bienveillante sur qui compter. C’est agréable mais risqué. La confiance a un prix.

J’insiste sur la bienveillance, car certaines personnes sont crédibles (logiques, charismatiques). Ce sont des champions! Des champions qui n’inspirent pas confiance, car un « jenesaisquoi » cloche. Où? Il n’est pas toujours facile de le savoir au départ, mais c’est un sentiment qu’il faut garder en tête. La confiance dans les autres n’est pas quelque chose qui est toujours rationnelle et qui s’explique. Je vous propose un article de Séverine Perron sur l’intuition (qu’il vous faut lire! )

Inspirer confiance aux autres demande (bien) plus qu’avoir confiance en soi

Accepter de se faire aider

Pourquoi la logique et le charisme ne suffisent pas? Pourquoi avoir confiance en soi ne suffit pas? Tout simplement parce que de bons manipulateurs (vous avez dit des hommes politiques?) peuvent être convaincant. Ce n’est pas pour autant que je me battrais à leur côté.

Comprenez bien que les hommes politiques doivent plaire à un maximum de personnes. Pour plaire à tout le monde, il faut être n’importe qui ou réellement exceptionnel. Réellement authentique. Réellement congruent. C’est rare. Parfois ces gens ne sont pas suffisamment authentique et naturel pour que je puisse me livrer.

Certaines personnes peuvent avoir réellement confiance en elle, mais être égoïstes et opportunistes, trahissant les gens qui leur font confiance dès que l’opportunité se présente.

Mettons-nous d’accord: pour pouvoir inspirer confiance chez les autres, il est important d’avoir confiance en soi. Mais ceux qui ont confiance en eux, n’ont pas toujours la capacité d’inspirer confiance chez les autres. Je pense que c’est la qualité des leaders.

Inspirer confiance c’est faire comprendre aux autres qu’il n’y a pas de garanties. Car à partir du moment où vous inspirez confiance, les gens pourront vous suivre. En vous suivant, ils peuvent être déçus. Vous pouvez être la personne la plus congruente au monde, il vous arrivera de ne pas respecter vos engagements. De ne pas respecter vos principes. L’admettre est un grand pas.

Je prends un exemple très con: si j’organise un séminaire en mars, en proposant à un conférencier d’y participer, celui-ci se préparera. Une semaine avant le séminaire, je reçois une proposition qui correspond à ma vision et qui m’ouvrira beaucoup de portes. J’annule le séminaire. Ce séminaire avait peut-être le même poids (pour le conférencier invité) que la proposition que je viens de recevoir et accepter. Cela arrive mais cela ne doit pas devenir une excuse pour ne plus tenir vos engagements. Nous verrons plus bas, comment gérez les pots cassés.

Une personne qui inspire confiance et qui arrive à motiver des gens à atteindre une vision commune, n’est pas à l’abri de l’opportunisme ou de ses faiblesses. Elle doit donc accepter de se faire aider par une personne référante qui lui donnera conseil. Qui lui permettra de l’avertir en cas de gros changements dans sa manière d’être. Lorsqu’elle quittera son authenticité.

« Derrière chaque grand homme, il y a une femme. »

Citation souvent attribuée à Talleyrand.

Les 4 fausses solutions pour inspirer confiance auprès des gens

Il y a 3 problèmes pour inspirer confiance (probablement plus).

  1. Les relations ne peuvent pas être déléguées. Même en étant très riche. Cela prend donc du temps.
  2. Il est nécessaire d’être authentique. Ce n’est pas facile.
  3. Pour inspirer confiance, il faut avoir une certaine éthique vis-à-vis de l’Humain.

J’imagine qu’il y a d’autres éléments qui font que beaucoup sont dégoutés par le fait d’inspirer réellement confiance auprès des gens. Ils vont donc se tourner vers de fausses solutions.

Je tiens à dire que j’ai aussi utiliser plusieurs de ces techniques, et à force de « driller » certains comportement, ceux-ci se mettent place automatiquement. Il est difficile pour moi de dire à quel degré les techniques que j’ai apprise pour susciter une bonne impression (court terme) ont une influence sur mes relations longs termes. Ce que je peux dire, c’est que le résultat court terme doit être perçu comme la première étape d’un long effort.

J’ai parcouru le net pour vous, et je fais la liste de ce qui ressors le plus souvent. Comme vous vous en doutez, c’est pas terrible.

1) Paraître comme l’autre

Il y a plusieurs manières de paraître: s’habiller comme l’autre, se mouvoir comme l’autre (si si, cela s’appelle la synchronisation), penser comme l’autre, utiliser les mêmes mots que l’autre, avoir les mêmes occupations que l’autre et j’en passe.

Pourquoi je déconseille: vous ne pourrez pas tenir vos rôles des années. C’est fatiguant pour vous. Les gens sentent une incohérence. Vous ne vous souvenez plus des conneries que vous dites entre 2 rendez-vous. Lorsque vous changez de comportements entre 2 entrevus, c’est à coup de litres que cela descend…

De plus être différent permet à ceux qui vous ressemblent de s’identifier à vous.

2) Parler pour faire plaisir

Beaucoup pensent que pour créer de la confiance, il est important de faire plaisir. Faux. Le plaisir n’apporte pas forcément la confiance. D’autant plus qu’en mettant la priorité sur le plaisir, vous aurez des moments très difficiles à passer lorsque la vérité sortira. Vous pouvez faire pleurer et augmenter la confiance que les gens ont à votre égard.

Attention: je ne vous dit pas de parler comme un connard augmente votre crédibilité et la confiance que les gens mettent en vous. Vous pouvez dire les choses difficiles dans le respect de l’autre. Comme Elisa me l’a récemment signalé…

J’ai tourné une vidéo sur l’authenticité, si à la fin de l’article vous avez encore le temps… jetez-y un oeil.

3) Tuer la confiance en fuyant

Mais fuir quoi? À partir du moment où les gens vont s’ouvrir à vous, ils seront vulnérables. Il se peut que vous les décevez. Ignorer et fuir vos responsabilités est la pire des choses à faire.

Commettre des erreurs est normal. Pour beaucoup c’est difficile à assumer. Il m’arrive dans mes séminaires de me dire « je me suis trompé ». Plus vous annoncez votre erreur rapidement, et plus vous pouvez mettre votre énergie dans la solution, plutôt que dans le camouflage.

Admettre ses erreurs est souvent bien perçu, parce que c’est difficile à assumer, pour beaucoup c’est un gage de force. La force mental de faire face à vos responsabilités. Parfois, la vie vous poussera à faire des choix. Sachez que vous pouvez également refuser de prendre une responsabilité, si on vous force (par exemple dans le monde du travail), si on vous fait un enfant dans le dos, ou tout simplement parce que le contrat a changé.

Foirer est ok. Prendre sa responsabilité encore plus.

4) Sortir du cadre

La société place un cadre (ne pas traverser la route lorsque le feu est rouge, ne pas tronçonner son voisin).

L’entreprise à son cadre (être là le matin à 8h, porter les mêmes habits, ne pas taper ses collègues, etc)

Il vous inspire?

Dans un groupe, ou entre 2 individus, il y a aussi des règles. Sauf que celle-ci ne sont pas toujours explicitées. Souvent, elles sont implicites.

Si vous sortez du cadre, la personne se sentira trahit. Votre confiance chutera. J’explique plus bas comment éviter ce genre de désagréments…. mais sachez-le. Si vous sortez trop du cadre de votre entreprise, vous vous faites virer. C’est pareil avec les gens. Il y a toujours un cadre.

Bon Julien, accouches! Comment fait-on pour inspirer confiance?

Je suis sûr que vous avez déjà de bonnes idées… Je tiens à le répéter: pas de solution magique.

1) Montrer de la confiance envers soi-même

Cela peut paraître logique pour certains. Pour d’autres ce concept n’existe pas. Montrer de la confiance envers soi-même réside à se traiter comme une personne. La personne la plus importante, puisque c’est avec vous que vous devrez négocier, vivre, aimer, apprendre, transmettre (et j’en passe) toute votre vie (un article de Julien, sur comment arrêter de se sous-évaluer).

Lorsque vous prenez un engagement l’idée est de tenir son engagement. Une multitude de facteurs peuvent vous pousser à prendre des engagements que vous ne pourrez pas tenir: l’effet de groupe, l’enthousiasme, la fatigue, une mauvaise analyse des conflits d’intérêts entre différentes parties prenantes de vos engagements, etc.

Si vous ne faites pas cela:

  1.  votre estime chute petit à petit (ou d’un coup parfois)
  2. la confiance que les autres mettent en vous dégringole.

Pourquoi? Comment pourrait-il bénéficier de votre confiance si vous avez de la peine à respecter les engagements pris envers vous-même?

Je vous invite donc à ralentir votre processus de prise de décision. [highlight]Je vous invite à prendre vos [/highlight]décisions au calme et de bien réfléchir à celles-ci.

2) Avoir confiance dans l’autre

Si vous n’avez pas confiance dans l’autre, il vous arrivera ce qu’il est arrivé à l’un de mes anciens chefs. Je travaillais avec lui, et il ne me donnait que l’information nécessaire pour effectuer la prochaine tâche. Je ne pouvais donc pas prendre l’initiative et faire plus si j’avais de l’avance, ni comprendre le sens de mon action. Dans sa tête c’était le moyen de contenir mes dents longues 😉

Il conservait l’information pour lui. Nous sommes dans un contexte professionnel, mais au privé cela donne des conversations où les gens n’osent pas s’ouvrir à l’autre. Dire qui ils sont. Dévoiler leurs peurs. Leurs craintes. Leurs complexes. Leurs faiblesses.

Je me souviens de ma colocatrice qui ne me faisait pas confiance dans ma capacité à payer le premier loyer + la caution. J’ai mis 2 jours à payer. Ces 2 jours étaient longs et pénibles. Elle m’écrivait régulièrement pour me dire qu’elle n’avait pas reçu l’argent de la banque.

Je lui ai dit que je me sentais mal à l’aise par rapport à ça. Que j’avais peur qu’elle prenne l’argent et m’arnaque avec le contrat allemand. Le fait de m’ouvrir a permis d’établir un pont. Elle m’a expliqué que le dernier colocataire ne lui avait rien payé, etc.

En ouvrant la voie, vous montrez à votre interlocuteur que vous lui faites confiance. Oui, c’est risqué. Le risque est le prix de la confiance. Plus vous risquez, plus vous pouvez tomber de haut, mais plus la confiance est forte.

Vous dévoiler rapidement permet de savoir si la personne est digne de confiance. Les personnes qui utilisent vos faiblesses ne méritent pas votre compagnie. Vous pouvez faire le tri.

Commencez par de petits gestes. Dans les mains de combien de personnes pourriez-vous confier votre vie? Très peu. Ouvrir une entreprise? Là encore, très peu. À combien de personne pourriez-vous dire « je trouve que tu es beau/belle » « j’adore passer du temps avec toi » ou simplement adresser un sourire?

3) Soyez transparent

Les gens n’aiment pas qu’on leur cache quelque chose, et lorsque le cerveau n’a pas toutes les informations pour définir une réalité « convenable » il s’imagine souvent le pire 😉

Si vous agissez en dehors de la routine, de votre norme, alors informez les gens. Même si vous n’avez pas envie de parler d’un sujet particulier, dites-le. « Ta question me fait chier , je suis pas à l’aise avec car je ne sais pas quoi répondre» Spéciale dédicace à la personne qui se reconnaîtra.

La transparence laisse moins de place à l’imagination. Lorsque j’avais mal dormi, lorsque j’étais préoccupé par quelque chose, je le disais à mes équipes. Cela n’excusait pas mes comportements, mais ça permettait aux gens de mieux comprendre.

4) La congruence entre vos paroles et vos gestes

Ce n’est pas évident. La société nous pousse à agir différemment. Entre un entretien d’embauche et une soirée entre amis, votre comportement sera différent.

Pour ce faire, j’ai 2 concepts simples à assimiler.

L’idée absolue est de pouvoir se comporter dans un entretien d’embauche comme lors d’un diner avec ses amis. Le problème c’est que ce n’est pas facile. Ce qui permet de diminuer ce manque d’alignement, c’est votre valeur perçue par les gens autour de vous.

Nul doute que Steve Job pouvait se pointer en pyjama et bourré lors d’un entretien d’embauche, il aurait été engagé.

Pareil avec vous, plus votre valeur perçue dans un contexte précis (la taille des rosiers, la finance, faire des Kebabs, etc) et plus vous pouvez vous permettre d’être vrai.

Le deuxième concept est celui que j’utilise (car ma valeur n’est pas plus haute que XYZ), je modifie la forme en conservant le fond. Je soigne la manière de m’habiller, de parler, d’agir, mais le fond, c’est à dire mes valeurs, mes principes et ma vision restent totalement identiques.

De plus, je me pousse à constamment réduire l’écart entre ces différents comportements. Je pense qu’il restera toujours un écart mais l’idée me parait très sexy.

Faites en sorte d’aligner vos paroles et vos faits sur les mêmes valeurs et principes.

Différence entre moi privé et public

5) Trouvez un cadre et respectez-le

Lorsque vous placez un cadre (des règles) il y a moins de chance d’être trahi, tout simplement parce que les règles sont connus des participants.

Si elles ne le sont pas, c’est le début des soucis. La trahison par inadvertance, c’est con quand même.
Beaucoup de gens ont peur de placer un cadre, car cela fait rigide, stricte ou autoritaire. Pour ma part je n’ai pas de cadre avec mes amis. Car avec le temps il se crée automatiquement, en écoutant leurs retours. Leurs « j’aime » et « je n’aime pas » me permet de me faire un dessin de leurs limites. Toute fois ces limites restent incomplètes.

En revanche, je place souvent un cadre avec mes collègues ou une relation « amoureuse ».

Placer un cadre stipule de formuler ce que vous souhaitez et ce que vous ne souhaitez pas, et ceci de manière équitable. Je vous invite donc à discuter du cadre et non pas de l’imposer. Je vous invite à lire l’article de Xavier qui vous aidera à formuler vos limites.

6) Nous avons tous un compte « confiance »

Mais celui-ci fonctionne différemment. Dévoiler une de mes peurs pourrait augmenter le dépôt sur le compte de madame Raisn, mais pas celui de monsieur Trouc. Ne pas aider mon pote à déménager pourrait passer inaperçu sur son compte, mais pas sur celui de Marine.

L’idée est de comprendre comment les gens fonctionnent et le meilleur moyen est encore de leur demander. Utiliser par exemple cet article pour aborder la confiance dans votre cercle d’amis.
« Qu’est-ce que la confiance pour toi? Comment faire pour avoir ta confiance? »

7) Laissez les absents tranquilles

Les absents ne sont pas là pour se défendre. Parfois vous pouvez être tenté de critiquer ceux qui ne sont pas là (je l’ai souvent fait, en pensant créer du lien).

Que vont pensez ceux qui vous écoutent? Ils vont se demander ce que vous direz dans leur dos. Si vous prenez la défense de ceux qui ne sont pas là, en disant simplement « X n’est pas là, si on reprenait cette discussion en sa présence, il aurait une chance de se défendre » les gens penseront… je vous laisse deviner.

Je me méfie toujours des gens qui critiquent les absents. Vous devriez faire pareil. 😉

8) Si vous détruisez la confiance

Parfois la vie fait que nous détruisons la confiance entre 2 personnes. Je me souviens d’une femme qui m’avait proposé de faire un séminaire sur l’intelligence sociale (je devais avoir 20 ans). Une semaine avant la date, je lui ai dit que je ne pourrais pas tenir mon engagement.
J’ai accepté ses remarques acides, je n’ai pas essayé de récupérer la relation. Mon estime a chuté dans mon esprit mais également dans le sien.

C’est un tout petit exemple, mais pensez au cas où des enfants sont impliqués dans la relation. Épargnez les gens qui ne sont pas responsables, agissez en tant qu’Humain, remerciez la personne et partez. 

En agissant d’une manière propre, vous permettez de partir sur une « moins pire » note. Avec le temps, parfois, la vie fait que vous pourrez à nouveau reconstruire une relation. Tout dépend du contexte et des personnes.

Apprendre à relativiser ce qui vous arrive peut apporter beaucoup dans les moments pénibles.

Conclusion pour inspirer confiance

Pour terminer, je pense que plus on donne et plus on reçoit. Cela ne veut pas dire qu’il faut donner à n’importe qui. Cela veut dire qu’il faut donner sans compter aux gens que nous avons choisis.

C’est risqué. Mais en donnant, vous recevrez. Peut-être pas de la même personne, mais d’une autre personne, ou sous une autre forme.

La confiance sous une autre forme

Merci de m’avoir lu, je sais que votre temps est précieux.

Si vous souhaitez dire quelque chose, c’est « open bar » 😉

Sources

Sinek, Leaders eat last
L’intelligence sociale de Karl Albrecht

http://www.lexpress.fr/emploi/gestion-carriere/un-leader-doit-avant-tout-inspirer-confiance_1159064.html
http://www.soulseeds.com/grapevine/2013/02/ten-ways-to-build-trust-in-your-relationships/
http://de.wikihow.com/Vertrauen-aufbauen

https://www.youtube.com/watch?v=-60R0rC7GU4Simon

 

Secouez votre réseau (ou au moins quelques de vos amis intelligents)
il y a quelques années

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous

laetitia - il y a quelques années

Je découvre votre blog grâce à cet article (et au groupe #jeblogue), et je suis ravie de le découvrir. Je ne sais pas qie je suis une personne qui inspire confiance, mais à l’inverse, je sais quel type de personnes m’inspire confiance.
Et cela correspond plutôt bien à ce que vous décrivez.
Je vais de ce pas m’abonner à votre blog, au plaisir d’échanger !
Laetitia

Répondre
Julien Leader Blogueur - il y a quelques années

Bonjour Laetitia! Merci pour votre message! C’est un bon sujet de discussion: comment savoir si on inspire confiance… à creuser 😉
Bonne continuation et à bientôt sur nos blogs respectifs!

Répondre
Christopher Lieberherr - il y a quelques années

Super article ! Merci beaucoup 🙂

« Pour plaire à tout le monde, il faut être n’importe qui ou réellement exceptionnel. Réellement authentique. Réellement congruent. C’est rare. »

J’ai même envie de dire que c’est impossible ! Même les plus grandes figures de notre histoire ont des montagnes de critiques sur le dos 🙂

« 2. Il est nécessaire d’être authentique. Ce n’est pas facile. » Qu’est-ce que tu entends par « authentique » ? Nous passons par un nombre colossal d’états différents au cours de la journée. De plus, que faire quand on ressent une émotion que nous considérons nous-mêmes comme injustifiée ? Un être authentique l’exprimera ou non ?

Je prends un exemple où je suis irrité pour une raison X. Ma copine me demande quelque chose de tout à fait normal, mais étant donné que je suis irrité, je sens de la colère monter envers elle. Comment réagir de manière authentique ? Je lui dis que je suis irrité et que sa demande me met en colère ? Je ne dis rien, je prends 5 minutes pour changer d’état ? Comment savoir si l’on est authentique envers soi-même ? 

Pour le point 1) Paraître comme l’autre, je te conseille vivement la lecture du livre de Robert Cialidini. En particulier le chapitre concernant le principe de sympathie (peut-être que tu l’as déjà lu…)

Tu parles plus bas de ne pas sortir du cadre. Donc, l’authenticité à des limites, des limites sociales ? Peut-on alors vraiment parler d’authenticité pure ?

Voilà, j’espère ne pas t’avoir importuné avec mes questions, mais il est vrai que cela fait de nombreuses années que je me questionne sur la question de l’authenticité : celle tournée vers nous-mêmes, celle tournée vers l’extérieur et enfin sa définition même. N’est-ce pas pour finir utopique de croire à son existence ?

Merci encore pour cette article très intéressant !

Répondre
Julien - il y a quelques années

Je découvre la mention vers mon blog avec un peu de retard. 😉 Merci Julien, bonne journée.

Répondre
Julien Leader Blogueur - il y a quelques années

You’re welcome 😉

Répondre
Julien Leader Blogueur - il y a quelques années

Salut Christopher!

Merci pour ton commentaire qui me pousse à réfléchir à ce que j’écris 😀

L’authenticité? C’est la capacité et le désir d’agir en fonction de tes valeurs et tes principes, peut importe le contexte. La forme peut changer mais le fond reste idéalement identique. Je devrais trouver une métaphore…Bref. Tu peux vivre beaucoup d’émotions dans une journée, mais elles n’affecteront pas forcément tes valeurs et ce qui te défini. Les émotions fluctuent rapidement alors que les valeurs et principes sont plus stables (même si ceux-ci peuvent également changer).

Concernant l’exemple avec ta nana: tu peux lui dire que sa question n’arrive pas au bon moment car tu as passé une journée de merde. Tu peux aussi prendre 5 minutes et reprendre tes esprits. Le schéma FRD (j’ai rédigé un article sur le sujet) est très utile pour être authentique ET respectueux.

Faits: je développe les faits
Ressenti: J’explique ce que les faits m’ont fait ressentir
Désir: J’explique comment modifier les faits, dans le futur, pour ne plus ressentir ça (ou ressentir encore plus).

Pour le point 1, je n’ai pas lu Influence, mais j’ai lu 1-2 bouquins (:D) sur le sujet et je suis conscient que les techniques fonctionnent. À mon avis il y a 2 écoles. La première, chercher à plaire. La deuxième, chercher les gens à qui l’ont plait (au naturel donc). Je ne peux pas te dire laquelle fonctionne le mieux car je suis passé par la première, pour me trouver actuellement dans la deuxième. Ce serait con de cracher sur ce qui m’a amené où je me trouve actuellement.

Concernant le cadre, encore une bonne question. L’authenticité ne peut pas être appréhender en mode noir/blanc. L’authenticité est plus une question de gris. Fondamentalement, tu peux être authentique à 100%. Mais parfois t’ira beaucoup trop loin et tu sortiras complètement du cadre. À toi de voir si tu es prêt à prendre ce risque. Pour ma part, j’ai essayé durant une période de ne pas prendre en compte les normes sociales, c’est particulier. Mais c’est fatiguant…et je me demande si j’étais à 100% authentique.

Pour terminer, certains me disent: mais pourquoi développer tes compétences sociales, si tu préconises l’authenticité? C’est plus simple de rester comme on est! En fait, plus tu es intelligent socialement et plus tu peux être authentique en étant respectueux. Plus tu peux dire ce que tu penses. Plus ta valeur perçue augmente et plus tu peux être authentique. Gros délire je sais ^^

Tu soulèves un point important dans ton dernier paragraphe. L’utopie et les croyances. Au final, l’authenticité est à l’intelligence sociale ce que le rapport du GIEC est pour le réchauffement climatique.

Tout est question de croyances. Tu auras toujours ceux qui sont contre et ceux qui sont pour.

Julien

PS: je prends des douches froides depuis que j’ai vu ton post sur le mur de ton frère. Et j’aime pas ça!

😉

Répondre
Christopher Lieberherr - il y a quelques années

Super ! merci pour ta réponse 🙂

Pour paraphraser ce que tu viens de dire, l’authenticité, c’est préserver le contenu (ainsi que leur évolution) et les compétences sociales c’est adapter la forme à la personne et au contexte. J’aime beaucoup !

Pour la métaphore, c’est un oeuf de pâque (oui, je n’ai pas encore déjeuné et j’ai faim…). Malgré la couleur ou les motifs qu’il y a dessus, ce sera toujours le même aliment 🙂

Je pousse peut-être un peu loin le bouchon, mais, imaginons que ta valeur soit de plaire à toutes les personnes que tu rencontres. Ton désir, c’est que tu passes un bon moment à chaque interaction et que ce soit la même chose pour l’autre. Une sorte de caméléon social qui prône dans ses valeurs une non-authenticité. Dans ce cas, tu ne seras que très rarement authentique et pourtant tu respectes et désir agir en fonction de ta valeur principale : plaire à tout le monde. On en arrive à une authenticité sans sincérité. Donc tu deviens authentique dans ta non-authenticité ou non-authentique par ton manque d’authenticité ? On arrive à un paradoxe à moins d’édicter une morale absolu où il n’est pas permis d’avoir ce type de valeur. Ce qui n’est pas très intéressant d’un point de vue intellectuel…

Christopher

PS. Continue tu finiras par adorer 🙂 (si si je te le promets)

Répondre
Lam - il y a quelques années

Salut Julien,

je continue a adorer ce que tu fais, je me ferais plaisir a lire ton prochain post
Belle Humanité

Joyeuse fête
Lam

Répondre
Julien Leader Blogueur - il y a quelques années

Merci Lam! C’est un plaisir pour moi de partager!

Et j’aime connaître ton retour!

À bientôt et bonne fête 🙂

Répondre
Julien Leader Blogueur - il y a quelques années

Haha Christopher! ça va loin! Mais c’est intéressant!

Belle, la métaphore de l’oeuf.
Je vais essayer d’écrire un truc cohérent après ce week-end mouvementé!

La définition des mots provient des gens et non du dictionnaire. Ton caméléon social se percevra authentique même si pour toi, ses comportements ne le sont pas. Je dirais qu’il est authentique dans son adaptabilité (et non pas dans son non-authenticité).

J’ai hier encore, eu une intéressante discussion avec une amie sur le sujet. On s’est mis d’accord sur un point: le fond reste identique (ou se développe lentement), la forme peut changer plus rapidement en fonction du contexte. Tant que la forme transmet le fond, t’es authentique. Tant que la forme (tes mots et tes gestes) transmet le fond (valeurs, principes), tu es authentique.

Messages à ceux qui viennent d’arriver: c’est de la masturbation intellectuelle, mais parfois ça permet vraiment d’aller plus profond dans la compréhension d’un concept. N’ayez peur et accrochez-vous! 😀

Merci pour tes commentaires intéressants, j’espère avoir pu détailler ma vision de l’authenticité. 🙂

Répondre
Christopher Lieberherr - il y a quelques années

Top merci beaucoup ! J’adhère bien avec ton point de vue.

Désolé, quand un sujet me passionne j’ai tendance à tellement y penser que j’arrive à ce genre de questionnement 🙂

A bientôt !

Répondre
severine perron - il y a quelques années

Bonsoir et merci Julien pour cet article,
Il a le mérite d’être très complet et direct, tiré de l’expérience tout en gardant du fond et du très bon sens (ay vu de tes sources partagées !) sur un sujet que l’on aborde peu en entreprise (et dans la vie), celui de savoir inspirer la confiance et sortir du “friendly advoidance”.

Intéressant parallèle avec l’article publié ce jour sur “Cultiver sa vie intérieure pour faire la différence à l’extérieur” http://severineperron.wordpress.com/2014/12/08/cultiver-sa-vie-interieure-pour-faire-la-difference-a-lexterieur/

et d’ailleurs merci pour ton lien vers l’article “Développer votre intuition” !

Très belle soirée, à bientôt !

Répondre
Julien Leader Blogueur - il y a quelques années

Merci pour ton retour, c’est sympa de laisser un petit mot 😉

À très bientôt.

Répondre
Julien Leader Blogueur - il y a quelques années

Top!

C’est avec plaisir que je rentre dans le questionnement, mais parfois je vais aussi trop loin, alors quand on est 2 😀

À tout bientôt et merci encore pour tes commentaires intéressants !

Répondre
kakashi2 - il y a quelques années

Pouvons nous parler d’un absent afin de travailler la façons dont nous allons dire à cette personne quand elle sera là ?

Répondre
Julien Leader Blogueur - il y a quelques années

Salut Kakashi2, quel plaisir de te revoir sur le blog… cela fait plusieurs mois que je ne t’ai plus lu! Gros changements dans ta vie? 😉

écoute, concernant les absents je suis de plus en plus catégorique: ne pas en parler.

Si tu cherches à travailler ta façon dont tu vas dire quelque chose à la personne, tu ne pourras uniquement récolter des hypothèses car rapidement tu devras imaginer ce que l’absent répondra à tes paroles.

Par contre, tu peux réfléchir au but de tes paroles et de la future conversation que tu auras avec la personne absente. Tu peux même te faire une note pour ne pas oublier de dire des choses importantes. Dans un entretien d’embauche je viens avec des questions, et avant de conclure la discussion je regarde si j’ai tout abordé….

Cela montre de la préparation, je pense que c’est plutôt bien vu 😉

Répondre
Le Principe qu'utilise Superman pour instaurer la Confiance. - il y a quelques années

[…] 8 étapes pour inspirer confiance durablement (et sans tricher) […]

Répondre
Comment (bien) dé motiver votre équipe (sans finir au tribunal) - il y a quelques années

[…] Les gens vous feront confiance et vous aimeront […]

Répondre
Comment gérer une personne en colère (en 5 étapes) - il y a quelques années

[…] contrainte, d’imprévus ou d’une autre personne (gestion de conflit). J’ai vu certaines relations de confiance se détériorer simplement parce que la colère était allée trop loin un jour. C’est […]

Répondre
Devenez Authentique et créez de la Confiance (Vidéo N°3) - il y a quelques années

[…] Voici un excellent moyen pour construire de la confiance […]

Répondre
Comment inspirer confiance ? - l'année dernière

Répondre
katia - l'année dernière

Merci pour cette réflexion sur la confiance…. moi qui cherchais des “mots qui inspire confiance” ( via google) pour mon prospectus d’information!
J’ai adoré ta façon d’écrire.
Merci

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Salut Katia! Merci pour ton message. C’est cool de laisser une trace de ton passage 🙂

À bientôt!

Répondre
Djef - l'année dernière

merci pour l’infos

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Avec plaisir 😉

Répondre
Laurent - l'année dernière

Article super interessant ! Je me posais la question comment approfondir des relations naissantes que j’ai developpe via des activites culturelles.

L’ethique et l’authenticite sont bien expliquees dans ton article et je suis tout a fait d’accord : l’important est de reflechir aux valeurs qui nous animent, de trouver des gens qui nous correspondent via des activites correspondantes et d’etre toujours synchro avec ces valeurs et donc avec les gens qui les partagent egalement …

Je crois beaucoup aux activites qui unissent les gens autour de certaines valeurs.

Excellente reflexion sur le sujet !

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Merci!

Est-ce que tu as trouvé une réponse à ta question? Si c’est le cas je suis content 😀

L’important est de comprendre que nos valeurs représentent un filtre. SI on change constamment de filtre, au final on se retrouve avec n’importe qui autours de nous. Alors qu’en conservant ce valeur, en le rendant stable, on a tendance à s’entourer de gens qui collent plus à notre personne.

Je crois aussi en ces activités. Comme le blogging 😉

Merci pour ton retour!

Répondre
marc - l'année dernière

Les gens n’aiment pas qu’on leur cache quelque chose, et lorsque le cerveau n’a pas toutes les informations pour définir une réalité « convenable » il s’imagine souvent le pire

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

YES!

Répondre
Moi, Julien, en mission quelque part dans l'est de l'Europe. • Leader & Blogueur - depuis 11 mois

[…] de soi (corps esprit émotions) et ma relation avec les autres sur un plan non professionnel (création de confiance, estime de soi, importance des […]

Répondre
Lolo - depuis 9 mois

Intéressant j’ai beaucoup appris merci

Répondre
Ahamada Nassourdine - depuis 7 mois

On vous remercie énorme ment de votre hyper expertise car grâce à Dieu et vous on va tous y arrivés ,on est tous fiers de vous et on vous souhaite toutes les bonheurs du monde , BON CONTINUATION !

Répondre
Laissez une réponse

CommentLuv badge


Pour répondre à un commentateur, utilisez le sigle: @ + nom de l'auteur