La journée de la procrastination

Journée de la Procrastination: Revenez dans de (vieux) écueils

Avez-vous entendu parler de la journée de la procrastination? Encore relativement peu implantée dans les mœurs (la première édition a eu lieu il y a 6 ans), elle pourrait cependant vous intéresser.

La procrastination est une condition qui touche tout le monde, alors pourquoi ne pas lui accorder une journée par an?

Ce que vous souhaitez en faire ne dépend que de vous. Et si vous profitiez de cette journée pour faire le point et vous initier à l’art de bien procrastiner?

Qu’est-ce que la journée de la procrastination?

La journée de la procrastination

La journée de la procrastination permet de revenir sur d’anciens écueils pour consolider le changement

Fixée par les Nations unies, la première journée mondiale de la procrastination a eu lieu le 25 mars 2010. Elle est reproduite depuis tous les ans à la même date.

L’idée peut sembler incongrue. Se donner une journée entière à ne rien faire et tout repousser à demain, qu’est-ce qui leur passe par la tête à l’ONU ?

L’idée a fait son chemin suite à la parution du livre “Demain c’est bien aussi” de Kathrin Passig et Sascha Lobo qui a connu un vrai succès en Allemagne. L’ouvrage vise à déculpabiliser les procrastinateurs.

Bien que je sois globalement en désaccord avec le message, je lui reconnais au moins un avantage majeur: déculpabiliser la procrastination est un des meilleurs moyens de la combattre.

Et puis bon, si ce n’est qu’un jour dans l’année, c’est un moindre mal, non?

Pourquoi est-ce que vous devriez profiter de la journée de la procrastination?

1. Une occasion de relâcher la pression et de déculpabiliser.

Si vous êtes déjà un grand procrastinateur, qu’est ce que cette journée peut bien vous apporter? De toute façon vous auriez sûrement procrastiné le 25 Mars, journée mondiale ou pas.

Ce que propose la journée mondiale de la procrastination, c’est de procrastiner sans vous sentir coupable. Et ça, il faut avouer que ça n’arrive pas souvent.

La culpabilité joue un grand rôle dans nos comportements procrastinateurs. Elle renforce cette habitude et peut même nous mener parfois à la dépression. À l’inverse, déculpabiliser nous aiderait à arrêter de procrastiner. S’il y a une occasion en or de tenter l’expérience, c’est bien le 25 Mars.

2. Pour les anciens grands procrastinateurs: un rappel du chemin parcouru.

Si vous avez un passé d’ancien gros procrastinateur, j’imagine que le concept de journée de la procrastination ne vous fait pas trop rêver. Et pourtant, vous feriez peut-être bien de vous y intéresser.

Nous avons tendance à nous focaliser sur les difficultés futures, en oubliant tout ce qu’on a pu accomplir. Pourquoi ne pas renfiler vos bottes d’ancien gros procrastinateur, juste pour une journée.

Il y a peu de chance pour que vous retombiez dans vos anciens travers, et cela vous permettra de réaliser le chemin parcouru.

3. Vous réapproprier le droit de ne rien faire.

Une occasion rêvée pour prendre le temps de réfléchir sur le chemin parcouru

Une occasion rêvée pour prendre le temps de réfléchir sur le chemin parcouru

Comment se réapproprier le contrôle de notre temps? Dans une société où nous sommes tous de plus en plus connectés et interdépendants, être capable de décider de l’utilisation de son temps parait de plus en plus difficile.

Pourtant, être maître de son temps est une joie intarissable. J’irais même jusqu’à dire que c’est une des clés du bonheur.

C’est l’opportunité que vous offre la journée de la procrastination. Vous pouvez soit la voir comme une journée débarrassée de toute contrainte, soit comme une journée où vous êtes le seul maître à bord.

Ce que nous apprend la journée de la procrastination sur l’art de bien procrastiner.

4. Garder le contrôle: décider quand procrastiner.

Il y a une chose que la journée mondiale de la procrastination fait à merveille: elle fixe des bornes bien définies pour ce comportement.

Il n’y a rien de mal à ne rien faire pendant une journée, tant que ça ne devient pas une habitude. Lutter contre la procrastination ce n’est pas s’assurer que chaque minute de chaque journée est employée de manière productive, bien au contraire.

Ce qu’il faut, c’est garder le contrôle. S’assurer que vous êtes capable de faire face à la fois au travail, et à la détente, sans repousser ni l’un ni l’autre. Et c’est beaucoup moins simple que ce qu’on pourrait s’imaginer.

5. Le droit à l’erreur: nous restons humains

Peu importe combien vous vous disciplinez, vous ne vous échapperez jamais complètement de la procrastination. Les philosophes stoïques romains se penchaient déjà sur le problème. La procrastination fait tout simplement partie de la condition humaine.

Vouloir changer et arrêter de procrastiner, c’est très bien, à condition que ce soit source de bonheur. Et il arrive un moment où il faut faire la paix avec soi même, apprendre à embrasser ses défauts pour se réaliser.

Vous devriez faire du 25 mars une journée de paix. Une journée sans aucun reproche. Vous devriez en tirer un vrai repos pour repartir d’autant plus fort le 26!

Procrastination et réflexion

En remettant tout à demain vous voilà avec une journée entièrement libre rien que pour vous. Maintenant vous pouvez choisir de la passer dans des distractions sans lendemain. Ou vous pouvez en profiter pour faire le point.

Après tout, si vous procrastinez autant, c’est peut-être que vous remplissez vos journées de choses qui ne vous plaisent pas. Il n’est jamais trop tard pour tout changer, et vous voilà avec quelques heures de libres pour vous poser les bonnes questions.

Votre journée de la procrastination pourrait alors bien devenir une journée du renouveau et mener à des transformations dans votre vie. En tout cas, c’est tout ce que je vous souhaite.

Que ferez-vous le 25 Mars?

Que ferez-vous le 25 mars?

Que ferez-vous le 25 mars?

La journée mondiale de la procrastination 2016 se tiendra 2 mois après la parution de cet article. Comment comptez-vous la passer ?

Pourquoi ne pas en profiter pour sortir la tête du guidon, mettre en pause tout ce que vous avez d’urgent et consacrer cette journée à vous même? Attention toutefois à ne pas devenir accroc.

En tout cas, il serait dommage de la louper. Vous n’allez tout de même pas remettre à l’année prochaine la journée de la procrastination?

Si cet article de Maxime Vigneau vous a plu, découvrez son site Anti Procrastination. Il développe sur ce blog ses pensées et ses découvertes sur ce qui nous rend improductifs et comment s’en défaire.

Vous pourrez y retrouver conseils et astuces pour arrêter de remettre au lendemain de devenir enfin qui vous méritez d’être.

Source images:
http://www.gratisography.com/

Secouez votre réseau (ou au moins quelques de vos amis intelligents)
l'année dernière

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous

Procrastination Définition, Avantages et Inconvénients - l'année dernière

[…] De nombreuses expressions de langage traitent du phénomène, mais il est décrit par un mot: la procrastination. Longtemps considérée comme une incapacité à gérer son temps, voire comme un défaut de caractère, la procrastination est depuis une vingtaine d’années au centre de l’attention des psychologues. Même une journée y est dédiée.  […]

Répondre
3 Procrastinatrices parlent de leur procrastination - l'année dernière

[…] 1) Définition d’un phénomène qui touche 100% des gens 2) 8 trucs pour cesser de tout remettre au lendemain 3) Consolidez vos acquis en revenant dans vos écueils  […]

Répondre
Remettre au lendemain: Comment Cesser pour de bon?  - depuis 8 mois

[…] Cet article continu… […]

Répondre
Laissez une réponse

CommentLuv badge


Pour répondre à un commentateur, utilisez le sigle: @ + nom de l'auteur