procrastination définition originale et intéressante

Procrastination: Définition d’un phénomène qui touche 100% des Gens

procrastination définition originale et intéressante

La procrastination définition, avantages et inconvénients

Ne remets pas à demain ce que tu peux faire aujourd’hui

Ce proverbe qu’on vous a sûrement rabâché pendant toute votre scolarité illustre un problème vieux comme le monde: notre tendance à vouloir remettre à plus tard ce qui nous apparaît comme difficile ou stressant.

De nombreuses expressions de langage traitent du phénomène, mais il est décrit par un mot: la procrastination. Longtemps considérée comme une incapacité à gérer son temps, voire comme un défaut de caractère, la procrastination est depuis une vingtaine d’années au centre de l’attention des psychologues.

Pour cause, son explosion parmi les jeunes générations dans une société qui se veut de plus en plus productive.

La procrastination, quelle définition? 

Plusieurs raisons à la procrastination

Plusieurs raisons à la procrastination

Un mot compliqué qui décrit un phénomène qu’on connait tous.

Qui n’a jamais repoussé une tâche ingrate jusqu’à la dernière minute? On déteste le reconnaître, mais on est tous sujets à des comportements procrastinateurs.

La procrastination est cette tendance à remettre au lendemain. Et depuis une quinzaine d’années, elle suscite un vif intérêt parmi les psychologues et les chercheurs. Pour cause, ce type de comportement serait de plus en plus courant parmi les jeunes générations. À tel point que certains en parlent comme de la maladie du 21 siècle.

Alors qu’est-ce que la procrastination? Une réaction de rejet face à un monde de plus en plus productiviste ? Ou une habitude néfaste qui nous empêche de nous réaliser ?

Procrastination de situation VS Procrastination Pathologique

Nous ne sommes pas tous égaux face à la procrastination. Pour la majorité d’entre nous (80%), il s’agit d’un phénomène passager qu’on expérimente lorsque l’on est confronté à une tâche jugée particulièrement difficile. Les psychologues appellent cela la procrastination de situation.

Concernant les 20% restant, le tableau est un peu plus noir. Pour les procrastinateurs chroniques, remettre à demain est une vraie pathologie. N’importe quelle tâche rédhibitoire se voit repoussée. Systématiquement. Et cela peut mener à vivre un véritable calvaire, dans ses relations ou au boulot.

Ces deux profils de procrastinateurs ont des symptômes similaires, mais les causes de leur procrastination sont très différentes.

Pourquoi est-ce qu’on procrastine?

Nous connaissons tous la procrastination de situation. Elle intervient lorsque l’on se retrouve face à un objectif difficile. Deux choses nous empêchent alors de nous mettre à la tâche: ne pas savoir comment s’y prendre, et l’angoisse de ne pas être à la hauteur.

Le problème de la procrastination de situation, c’est qu’elle se renforce avec le temps. Plus on attend, plus la tâche nous parait difficile, et plus on a envie de repousser. Une boucle sans fin souvent déliée par un “coup de panique” qui finit par nous mettre au boulot.

Les procrastinateurs chroniques ont un tout autre problème. Ils sont simplement incapables de sacrifier l’instant présent pour un résultat futur. On est ici dans une cause purement émotionnelle. La conséquence, c’est que tout ce qui a un impact négatif sur leur bonne humeur présente se voit repoussé. Sans exception.

Même la plus petite tâche pour peu qu’elle amène un petit peu de stress ou de contrainte est alors sujette à procrastination.

Un plaisir coupable

Refuser le diktat de la productivité

Nous vivons une époque où il faut toujours en faire plus. Plus vite, plus longtemps. La productivité est devenue le Saint Graal de nos économies, et parfois, refuser de se soumettre à ce diktat fait un bien fou.

Que ce soit votre patron, vos collègues ou même votre famille, tout le monde semble s’acharner à vous soumettre à des échéances. Quel plaisir alors de se prendre une après-midi rien que pour soi. On peut voir la procrastination comme un acte de résistance.

À force de courir après nos obligations, on finit par oublier l’instant présent. Les occasions sont de plus en plus rares de s’accorder du temps improductif. Alors, pourquoi s’en priver ?

Un mode de travail qui finit souvent par fonctionner

Ok, procrastiner, c’est pas bien. Mais au fond, tant que le travail est fait, où est le mal? Certes, les procrastinateurs s’y mettent à la dernière seconde, mais ils s’y mettent quand même.

On n’est pas toujours tenté de combattre la procrastination, car ses méfaits ne sont pas toujours évidents. Une fois passé le pic de stress et le travail achevé, on oublie rapidement la panique qu’on a eue, jusqu’à la prochaine échéance.

Procrastination et esprit créatif

Profiter de la procrastination pour développer sa créativité

Profiter de la procrastination pour développer sa créativité

La procrastination n’est peut-être pas idéale pour la productivité, mais elle a des vertus prouvées en ce qui concerne la créativité. Mettre une tâche en pause, prendre un vrai break et revenir avec des idées nouvelles est bien plus efficace que de rester devant son travail, la tête entre les mains, en laissant le stress monter.

Si vous pratiquez un métier ou une activité créative, cela a dû vous arriver des dizaines de fois: nos meilleures idées arrivent lorsque l’on s’y attend le moins. Dans ces cas-là, la procrastination n’est pas forcément votre ennemie, elle est même plutôt recommandée (toutes mesures gardées).

Qui peut mener à la dépression

Le calvaire des procrastinateurs chroniques

Pour la plupart d’entre nous, il n’y a pas grand mal à procrastiner de temps en temps. À part un peu de culpabilité, les conséquences à long terme sont relativement bénignes.

Mais pour les 20% de la population touchée par la procrastination chronique, on peut légitimement soulever quelques inquiétudes. Si vous pensez faire partie de cette catégorie, vous savez à quel point la procrastination vous pourrit la vie.

Perte d’énergie et de motivation, culpabilité constante et pics de stress, la procrastination chronique peut malheureusement mener à la dépression.

Un problème de gestion émotionnelle?

Les procrastinateurs chroniques refusent de se soumettre à la charge de stress que comporte leur tâche. Ainsi ils ne souffrent pas d’un manque d’organisation (comme on a longtemps pu le croire) mais plutôt d’un déficit émotionnel.

Les procrastinateurs pathologiques ont rationnellement conscience de la nocivité de leur comportement et du cul-de-sac dans lequel ils s’enferment. Mais sur le plan émotionnel, impossible de suivre la logique, seul compte la fuite du stress et le rétablissement du bien-être de l’instant présent.

La bonne nouvelle, c’est que la procrastination serait un comportement appris. Il serait donc possible de la désapprendre.

Les ravages de la procrastination sur la scolarité.

Malheureusement, la procrastination est une “maladie” qui semble toucher de plus en plus les jeunes générations. La faute aux distractions omniprésentes qui bousculent les habitudes de concentration dès le plus jeune âge.

La procrastination serait- elle responsable des résultats en forte baisse observés dans le monde occidental depuis quelques années ? Une étude réalisée par des chercheurs américains semble aller dans ce sens.

Ainsi, en plus des effets sur le moral et le stress, la procrastination aurait bien un impact négatif sur les résultats scolaires. Elle s’accompagnerait aussi d’absences plus fréquentes des cours et de visites plus nombreuses chez le médecin.

Résumons: Procrastination définition, avantages et problèmes… 

La procrastination est à la mode. Les études et les ouvrages se succèdent pour vanter ses mérites ou prévenir de ses dégâts. Bien souvent, les auteurs mettent en avant  à travers leurs ouvrages une éthique du travail voire un message politique.

Il peut alors être difficile de démêler tous ces messages. Et de nombreuses questions finissent par se poser à nous. Est-ce que je procrastine? Quel type de procrastinateur suis-je? Ai-je raison de procrastiner ? Dois-je à tout prix arrêter ?

Je vous invite à rejoindre le débat dans les commentaires. Pensez à partager votre position sur la question, vos astuces ou vos anecdotes.

Maxime Vigneau est l’auteur du blog Anti Procrastination. Ex-Grand procrastinateur, qui a un jour décidé de complètement changer de vie, il s’intéresse à tout ce qui se passe dans notre tête lorsque l’on cherche à s’accomplir.

Anti Procrastination regroupe une communauté de gens qui souhaitent se dépasser et prendre contrôle de leur “mindset” pour accomplir leurs ambitions.

Maxime Vigneau à la radio pour parler de la procrastination (définition, avantages, etc)

Maxime Vigneau à la radio pour parler de la procrastination (définition, avantages, etc)

Si vous aimez cet article, celui qui se trouve derrière ce clic vous surprendra 😉

Sources: Dans le texte
Images:

Photo: Maxime Vigneau
Dessins: Julien Leader Blogueur 

Secouez votre réseau (ou au moins quelques de vos amis intelligents)
l'année dernière

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous

steve wantong - l'année dernière

Salut Julien et Maxime,
encore un bon article de Max qui traite de la procrastination comme personne. Je l’ai connu sur son blog antiprocrastination.fr ;du coup, j’ai été scotché.

Que dire de cet article? Il met en exergue les engrenages psychologique et spacio-temporels qui nous qui nos empêchent de réaliser nos projets. Pourquoi remettre à demain ce qu’un peut faire aujourd’hui? Ne serait-ce pas notre lâcheté d’affronter ce qui semble l’inconnu? ou encore cette petite voix intérieur qui nous intime de rester dans zone de confort confortablement assis comme des nourissons?

Finalement, l’exploration de la procrastination démontre que les procrastinateurs sont des gens qui réussissent rarement dans leur vie; ou encore qui n’atteignent pas le sommet qui devait être le leur.

Pour conclure, je ne peux qu’encourager les lecteurs de leader-blogueur à prendre des tasses de café, s’asseoir confortablement dans leur café; car les paroles de maxime va leur botter les fesses à tel point qu’ils risquent de s’écrouler. Maxime donne du lourd sur son blog; et je parie 1 euro que ses articles sur ce blog seront comme des missiles tomahawks allant à 967 Km/H.

Bravo Julien d’avoir fait découvrir Max à tes lecteurs; ils vont grandement en profiter.

Répondre
Aurélia - l'année dernière

Bonjour,

merci pour ce billet que j’apprécie car il m’a permis de mieux comprendre mon comportement de procrastination qui peut aussi être un calvaire quand on est créateur d’entreprise. Ton article m’a aidée à comprendre que “remettre à plus tard” ne rendra pas la chose ” plus agréable” ou “moins difficile”, argument que je m’empressais d’utiliser pour me déculpabiliser de remettre certaines actions plus que difficiles à faire, qui pour finir, n’ont jamais été faites et je comprends mieux pourquoi !

Bon bein au travail !

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Salut Steve!

Merci pour ton commentaire. Tu parles de content marketing sur ton espace de partage, ton commentaire donne envie d’aller lire ce que tu partages. Les missiles moi, ça me parle 😉

Ce qui est intéressant avec la procrastination, c’est qu’une grande partie vient des tréfonds inconscients/ émotionnels (ça se dit?!) Et donc, les textes à priori ont peu d’influence. Jusqu’à ce que je découvre Maxime et son site (haha le spot!)

À bientôt et merci pour ton commentaire.

Répondre
Julien Leader Blogueur - l'année dernière

Je me permets de Répondre même si je ne suis pas l’auteur de l’article. Ce que j’aime dire à des personnes qui procrastine (j’en ai quelques unes dans mon entourage) -> Plus tu procrastines et moins de temps tu as pour parvenir à ton objectif. Donc plus ton objectif grandit…

Mais cela ne suffit pas. C’est là que l’entretien motivationnel m’a beaucoup aidé. Autre gros sujet.

Merci pour ton intervention.

Julien

Répondre
Remettre au lendemain: Comment Cesser pour de bon?  - l'année dernière

[…] avons parlé la semaine dernière des causes de la procrastination. Pour rappel, ces causes varient selon que vous soyez un procrastinateur de situation (80% de la […]

Répondre
Journée de la Procrastination: Profitez-en!  - l'année dernière

[…] procrastination est une condition qui touche tout le monde, alors pourquoi ne pas lui accorder une journée par […]

Répondre
3 Procrastinatrices parlent de leur procrastination - l'année dernière

[…] une procrastinatrice? Ou un procrastinateur? La procrastination peut prendre des formes bien différentes pour chacun d’entre nous. Les situations évoquées […]

Répondre
Gestion du temps: Je vous dévoile TOUT.  - l'année dernière

[…] 1) Stratégies illogiques (mais légales) pour gagner du temps -> beaucoup de réactions… 2) Profitez des morts pour gérer votre temps -> Gestion des imprévus 3) Un diagnostic de votre temps -> Une visite chez le médecin 4) S’organiser au travail -> 2 nouvelles vidéos 5) 7 principes pour s’organiser au quotidien 6) 4 lois fatales à connaître pour gérer votre temps -> Un des premiers articles, toujours d’actualité 7) Un phénomène qui touche 100% de la population […]

Répondre
Laissez une réponse

CommentLuv badge


Pour répondre à un commentateur, utilisez le sigle: @ + nom de l'auteur