Organiser votre Temps avec un Journal Ingénieux

Les 2155 mots suivants vous permettront… de découvrir le bullet journal français. Une structure centralisée pour gérer vos notes, vos to-do liste, vos rendez-vous, vos objectifs de l’année. Et tout ça avec un stylo, un cahier et une main. Une méthode Old-school.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, une petite parenthèse sur l’expérience et les problèmes qu’elle peut poser. Oui, vous pensez que je deviens fou.

L’erreur lorsque que l’on a un outil qui fonctionne bien dans une situation (comme l’agenda BLOC), c’est de ne plus se remettre en question. Croire que l’on utilise mal l’outil ou alors que l’on ne fait pas assez. Ou alors que l’on doit absolument faire rentrer le contexte actuel dans l’outil en question. Le bullet journal français n’est pas l’outil ultime. S’il vous permet d’atteindre des résultats, alors il sera pertinent.

Vous savez, l’expérience tant convoitée sur les offres d’emplois peut aussi être un inconvénient. L’expérience que les personnes d’un certain âge avancent sans fondement pour déstabiliser les jeunes recrues peut aussi être un inconvénient.

Comme dirait ma mère

L’expérience c’est un peu comme avoir un permis de conduire. Cela ne veut pas dire que tu conduis bien.

Maman je t’aime.

Vous vous demandé pourquoi je parle des problèmatiques de l’expérience dans un article sur l’organisation personnelle? J’y viens….

Le plus gros désavantage que je vois dans ceux qui se disent « d’expérience » c’est qu’ils vont utiliser ce qui a toujours fonctionné.

Important: si vous êtes pressé (e) vous pouvez scroller jusqu’à la nouvelle vidéo un peu plus bas… 😉

Mais ce qui a toujours fonctionné n’assure pas la réussite. En systémique on dit que le problème est entretenu par des tentatives de solution qui devraient justement résoudre la situation problématique, mais qui dans les faits, l’aggrave.

Par exemple, dans le management du changement, on pourrait penser qu’intégrer les gens dans le processus est source de réussite. On les implique. Ils vont donc avoir de la difficulté à se rebeller contre les solutions que l’on propose puisqu’ils sont des coauteurs.

Pourtant, lorsque l’on effectue des changements sur la durée, on laisse la possibilité au système humain impliqué par le changement d’opposer de la résistance. C’est donc à voir au cas par cas.

Un manager serait donc tenté de faire plus de la même chose (par expérience, par logique, par fainéantise) en intégrant encore plus les gens et en prenant encore plus de temps. Ce qui laisse aux acteurs opposés au changement (il y en a toujours, parfois ils sont très bien planqués) de planifier encore mieux leurs actions.

Un autre exemple:  le chef du département communication qui débourse une quantité impressionnante de pognon pour des pubs sur Google et qui, face à l’absence de résultat, va investir PLUS. Alors qu’à l’heure actuelle, les gens lisent des blogs et ne font pas confiance aux pubs adwords.

Bon, si je vous parle de tout ça, c’est que l’on est tous concernés par le biais de l’expérience. C’est une manière pour nous d’économiser des ressources personnelles. Le piège est de ne pas en être conscient et de croire que l’expérience vaut toujours mieux qu’un regard d’amateur. Ils se complètent. D’où l’importance de voir le monde comme un gosse. De faire des trucs de gosses (balançoire entre midi et une heure pour moi aujourd’hui), de poser des questions qui peuvent paraître stupides, d’éviter de se prendre (trop) au sérieux et de changer de perspectives. Même physiquement.

Se mettre debout sur un bureau permet de changer de perspective

Se mettre debout sur un bureau permet de changer de perspective

L’idée de reprendre un marteau piqueur et de descendre dans la fouille me démange parfois.

N’ayez crainte, je ne vais pas vous vendre de marteau piqueur dans cet article (bien que l’idée de rédiger une vidéo de vente « marteau piqueur » me fasse bien sourire…) Défis: à 50 commentaires, je fais une vidéo de vente marteau piqueur avec essai en marcel. Gros délire.

Là, je vais vous parler de votre gestion du temps. Peut-être que vous peinez à trouver un outil de classement qui fonctionne bien. Peut-être que vous n’arrivez pas à regrouper au même endroit vos to-do liste, vos notes, votre agenda.

J’avais résolu le problème lorsque j’étais au Kosovo avec la Confédération suisse… en trouvant un agenda assez cool, petit format, qui me suffisait amplement pour le job que je devais réaliser.

Sauf que là, en terme d’activité à réaliser, j’en ai beaucoup plus. J’ai vite été dépassé avec mon outil 2015.

Je devais trouver autre chose plus efficace. La fausse solution à ce stade aurait été de vouloir faire rentrer la réalité dans mon agenda.  Se dire: mais je dois aller à l’essentiel. Je dois mieux sélectionner mes activités.

Parfois, le contexte fait que. On ne veut pas de job alimentaire, mais parfois il faut accepter de transporter des objets lourds d’un point A à un point B pour une durée déterminée. Histoire de (sur)vivre.

Bon et j’ai donc cherché dans la libraire du coin (Payot) un agenda moleskine. Puis je me suis rapidement dit que sur internet il doit y avoir un mec plus intelligent que moi qui a déjà été pressé comme un citron par son job et qui pour ne pas se faire virer, a créé un outil cool.

C’est le bullet journal. Version française. Le Bullet Journal Français.

Le bullet Journal Français est simple. Simple à utiliser. Simple à créer. Simple à adopter? Tout dépend de votre résistance à l’idée de ne pas utiliser votre expérience.

Quelques puces, un cahier tout con et un maximum de liberté. Alors évidemment il a ses inconvénients, mais il a beaucoup d’avantages. Avant de les aborder…voyons comment cela se présente…

Le matériel qu’il vous faut:

1 carnet A5 (vous pouvez prendre la taille qui vous plait, c’est ce que j’ai)
1 stylo
1 cerveau un peu allumé

Voici comment structurer le bullet journal français (BJF à présent).

Sur la page de garde, je vous invite à inscrire vos principes que vous relirez chaque matin. Ce conseil n’est pas dans la version originale. Je l’ai rajouté pour plusieurs raisons:

  • Garder ses principes avec soi permet simplement de s’en souvenir. Je les relis chaque matin au calme. Sans cela, on risque de se faire balloter par les événements.
  • De plus, la lecture de mes principes se fait le matin avant de commencer ma journée. Je prends 15 minutes durant lesquelles je pense à ma journée qui sera au top. Je regarde ma météo intérieure. Je me centre sur ma respiration. Beaucoup de livres (How to fail at almost everything and still win big de Scott Adams, The End of stress de Don Joseph Goewey pour ne citer que les derniers) recommandent au lecteur de commencer la journée par chauffer la machine, se réveiller, visualiser, etc.

Au passage, les récentes études sur la visualisation sont surprenantes. Les sportifs de haut niveau travaillent beaucoup avec la visualisation.

Ensuite, prenez une page pour inscrire la signification des puces (bullet) et autres acronyme.

Bullet journal et puces

les puces vous permettent de rapidement classer les infos

Les puces de la version original du bullet journal sont les suivantes.

.  = tâche
o = rendez-vous
–  = note
* = prioritaire
! = inspirant
oeil ou ? = à rechercher
> = tâche déplacée
< = tâche à planifier (rendez-vous à fixer par exemple)

En ce qui concerne les acronymes, vous pouvez le faire sur les termes récurrents et longs.
Freeletics (programme de sport) = FL
After-work bain des dames = AWD

À vous de voir ce qui convient le mieux pour votre système d’organisation.

Puis vous allez passer à l’index

 

Organiser votre temps, vos notes, votre agenda, avec un seul outil: le bullet journal français

Organiser votre temps, vos notes, votre agenda, avec un seul outil: le bullet journal français

L’index vous permet de vous retrouver dans votre système d’organisation. C’est votre table des matières. Comme vous le verrez des pages de notes peuvent se glisser entre deux mois.

Puis, il y a la section futur Log. Elle vous permet d’avoir sur une page le résumé du mois en terme d’objectif. Je vous recommande de noter vos gros objectifs. 2-3 objectifs devraient suffire. Sinon je vous invite à redéfinir vos priorités ou d’ajouter une “not to do list” dans votre cahier. Je parle de ce principe dans ma newsletter….il suffit de rentrer votre mail ci-dessous.

La vue sur les mois vous permet d'assurer un suivi et de reporter certains objectifs non terminés

La vue sur les mois vous permet d’assurer un suivi et de reporter certains objectifs non terminés

Puis vous allez entrer dans le mois. Jusqu’à maintenant nous étions dans l’année avec la vue des différents mois. Sur la page de droite inscrivez tous les jours + premières lettres de la journée. Sur cette page vous saurez quel jour est quelle date lorsqu’il vous faudra fixer des rendez-vous. Vous pouvez aussi fixer vos impondérables. Sur la page de droite, vos objectifs plus détaillés du mois. C’est un zoom du mois déjà présent dans la partie futur Log.

Sur une page, inscrivez les jours du mois.

Sur une page, inscrivez les jours du mois.

L’étape suivante concerne les journées. À ce stade vous vous demandez peut-être si vous devez développer chaque mois en détail. Ma réponse est non. Pour ma part je descends au niveau des journées pour les 2 mois qui viennent. Si nous sommes en mars, alors je développerai le mois de mars et avril. Les informations importantes des autres mois seront inscrites dans le partie Futur Log.

Revenons donc à nos journées:

Rares sont les tailles que l’on peut choisir…. Mais là… en fonction de la charge de travail vous pouvez décider de la taille que prendront vos journées sur les pages. J’ai commencé avec 3 jours pour une page A5. À présent je suis plutôt à deux.

Sous vos journées viennent s’inscrire vos tâches, rendez-vous et notes. Pour le rendez-vous, je vous recommande vivement d’inscrire la durée (de quand à quand), le lieu, le quoi (sujet traité) ainsi que la personne à voir. Pour les tâches, vous pouvez aussi inscrire la durée pour utiliser la loi de Parkinson.

L'agenda du bullet journal français

L’agenda du bullet journal français

Ensuite dès qu’une tâche est terminée, vous posez une croix sur le sigle devant celle-ci. Si vous ne l’avez pas terminé, vous pouvez la déplacer >

Tracer les tâches, un plaisir quotidien

Tracer les tâches, un plaisir quotidien

Pour voir si vous n’avez pas manqué une tâche, à la fin de chaque semaine, mois, jetez un oeil à vos journées. Puis regarder si vous avez atteint votre but/ mis en place votre système. Si ce n’est pas le cas, prenez la décision de reporter l’objectif dans les mois qui viennent. Cela vous permet d’assurer un certain suivi et une cohérence.

Assurer le suivi de votre organisation

Assurer le suivi de votre organisation

Un élément qui n’est pas présent dans la version originale est la partie “aiguiser la scie”. Ce terme provient de l’agenda préconiser par Stephen Covey dans son ouvrage Priorité aux priorités.

Je glisse ces informations à côté de la date. Vous savez que je suis très sensible au fait de mettre en place des routines, des systèmes, plutôt que de travailler par objectif. J’inscris donc des activités quotidiennes qui touchent à la santé, à l’esprit, à  ma vie sociale et à ma spiritualité. Cela me permet d’augmenter mes chances d’aller loin. C’est un aspect qui, dans le monde des entreprises, n’est pas souvent appliqué et qui permettrait d’améliorer la vie de chacun.

Aiguiser la scie. Un élément non présent dans la version originale

Aiguiser la scie. Un élément non présent dans la version originale

Les avantages de ce système d’organisation

Le gros avantage -> vous oublierez peu de chose

Vous arrivez à moduler la taille des journées (une page par jour si vous avez normalement beaucoup à noter, 3 lignes si vous êtes un essentialiste ou si vous n’avez pas beaucoup à noter) et donc à être plus précis que l’agenda version semaine.

Cela vous permet de faire le suivi jour après jour, mois après mois.

C’est simple et flexible (si vous voulez ajouter une page de note à la fin de mon mois, vous le faites. Vous inscrivez le numéro de la page dans votre index pour la retrouver facilement… dans l’exemple j’ai inscris la liste de livre à lire. Mais cela peut très bien être du sketchnoting d’une réunion que vous glissez dans votre agenda)

Les inconvénients du bullet journal… 

Chaque système comporte des avantages et inconvénients.

  • Moins visuel que la dernière variante que je propose.
  • Difficile de voir à quel point mes journées sont remplies. Pour réduire le problème, on peut estimer pour chaque tâche le temps que l’on va y dédier et de quand à quand dans la journée. Mais cela peut vite être amené à être changer. Là encore, votre contexte professionnel fera la différence. Adaptez-vous à lui. L’outil le permet.
  • Vous devez tout écrire vous-même. Si vous avez une écriture de cochon comme moi, vous devrez faire un effort.
  • Plus grand format que le mini-classeur

D’où vient le bullet journal?

Je n’ai rien inventé. Je l’ai découvert en ligne. Le site explicatif est très bien fait (et en anglais). J’y ai simplement ajouté l’aspect «  Aiguiser la scie » Corps, esprit, social et spirituel de Stephen Covey.

Je suis en train de voir comment améliorer ce journal et sa structure. Si cet article vous plait, vous pouvez découvrir d’autres articles pour économiser du temps et vous organiser d’une manière plus efficace.

Je suis tellement bien organisé que si vous me laissez une remarque/question en commentaire, je vous réponds en 33 secondes. Non je ne suis pas un mythomane. 😀

Merci pour votre attention.

Julien Leader& Blogueur

J’ai publié un retour de mon utilisation intensive du bullet journal au travail.

Sources:

www.bulletjournal.com

Livre: Priorité aux priorités de Stephen Covey
Dessins: Moi

Secouez votre réseau (ou au moins quelques de vos amis intelligents)
depuis 11 mois

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous

Géraldine A. - depuis 11 mois

Bonjour Julien,
Je trouve intéressant le Bullet journal, je pense faire un mixte de ton emploi du temps à la semaine que je teste et apprécie beaucoup avec le Bullet. La vision à la semaine dans le détail est intéressante pour moi donc je pense laisser cette forme et insérer une page libre de notes complémentaires dédiée à certains jours plus “riches d’informations” entre chaque double page semaine.
salutations
Géraldine

Répondre
Antoine - depuis 11 mois

Merci Julien, tu arrives à point nommé. Juste au moment, où je pensais me faire un journal et je réfléchissais sur la façon de m’y prendre.
Continue ce que tu fais!

Salutation

Répondre
Théo - depuis 11 mois

Bonjour Julien,

Quelques petites questions:
+ Quels sont les avantages de ce système par rapport à un google calendar?
+ Quels sont les avantages d’un tel système face à un evernote?

Merci!

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 11 mois

Salut Théo!

Tu n’as pas besoin d’électricité.
Et l’absence des notifications est plutôt agréable. 😀

Plus sérieusement, je ne peux pas te le dire, car je n’utilise pas ces supports. J’ai déjà essayé différents formats électroniques, mais ce n’est pas assez intuitif pour moi (je dois utiliser outlook au boulot, ce n’est pas le grand délire).

Merci pour tes questions et ton commentaire.

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 11 mois

Salut Géraldine!

Merci pour ton avis. C’est un outil à s’approprier et à tester.
Pour ma part je laisse les pages de notes entre les mois. Pour le moment ça tient 😉 Vivement les pages aimantées.

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 11 mois

Salut Antoine!

Merci pour tes encouragements. Je vais continuer même si je transpire pas mal ces temps 😉

Répondre
Marine - depuis 11 mois

Hello Julien,

on en parlait il me semble dans un autre article, il faut parvenir à ne pas rester prisonnier de nos systèmes, de nos outils, les réévaluer régulièrement pour voir si ça correspond toujours à notre vie d’aujourd’hui, nos paramètres qui ont pu évoluer.

C’est cool si tu as trouvé un outil qui te convient mieux. Je pense que tu connais mais il y a Leuchtturm qui fait des carnets ou y’a un index au début, les pages sont numérotées et y’a une petite pochette en fin.

Est-ce que le concept que tu proposes ne serait pas possible avec une recharge d’agenda (avec le nombre de jours/fpage qui te convient) + feuilles classiques que tu intercalerais où bon te semble pour écrire tout ce qui n’est pas agenda ? (ex : futur log).

De mon côté, j’utilise toujours le mini-classeur (encore merci pour l’idée!) qui me convient bien pour le moment. L’idée du bullet journal me paraît intéressante mais trop complexe pour mes paramètres actuels (j’en ressens pas réellement la nécessité).

Tu as une méthode sinon pour rédiger tes principes (longueur, formulation, sphère de la vie touchée) ? Est-ce que tu te cantonnes à un nombre limité de principes ou pas ?

Excellente fin de semaine à toi:)

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 11 mois

Salut Marine!

Là est tout le défis (épuisant parfois) de ne pas s’appuyer sur ses acquis.

Ah non je ne connaissais pas Leuchtturm… je vais aller voir 🙂

Oui ce concept doit pouvoir être réalisable avec le système du mini-classeur. Tu me donnes une bonne idée là! Ce qu’il me manque en fait, c’est un visuel de la journée où je note mes rendez-vous. On peut vite être amené à trop prendre dans ce cahier en fait.. C’est ce que j’ai constaté cette semaine…

Concernant mes principes, j’essai d’en garder une dizaine et c’est des trucs très généraux du genre ” tu fais du travail sérieux sans te prendre au sérieux” ou encore ” je suis responsable de mon existence” Tu vois le genre?

Mais là je renoue avec des problèmes de sommeil qui mettent en avant une cause plus profonde sur laquelle je bosse pas mal… et j’ai vraiment eu un déclic cet après-midi. Le truc cool, c’est que cela touche les principes ou du moins les trucs à garder en tête… 😉

Bon week-end à toi (Magnifique temps ici)

Répondre
Celine - depuis 11 mois

Leuchtturm vient même de sortir un carnet “Bullet Journal”.

Pour répondre à Théo, l’avantage du Bullet et de tout avoir sous la main, y compris tout un tas de listes plus ou moins utiles (les livres à lire, les cadeaux pour ta femme) et d’y insérer des trackers -> déterminant quand tu veux prendre une bonne habitude.

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 11 mois

Salut Celine!

Merci pour tes informations 🙂 Leuchtturm ce n’est pas la première fois que j’en entends parler…

Je vais aller voir leur carnet 😉

Bonne continuation

Répondre
Marine - depuis 11 mois

Salut Julien,

hum, je me disais que tu avais peut-être déjà testé le bullet journal avec un classeur (plus grand que le mini).

Et oui le souci comme dans tout système d’organisation, c’est de ne pas faire trop, de ne pas en mettre trop, que ce soit trop chiant à utiliser, etc. Faut trouver un juste milieu.

OK pour les principes, merci !

As-tu trouvé la cause profonde à tes soucis de sommeil ? J’espère en tous les cas que ton déclic a permit d’améliorer ça.

Excellente fin de semaine ! (ici, soleil aujourd’hui, ça fait plaisir malgré le froid)

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 11 mois

Pour l’instant je ne prends pas le temps d’améliorer ce bullet journal, il répond à mes besoins (même si l’aspect visuel de la semaine me manque un peu). Le fait d’avoir des habitudes me permet de continuer à faire du sport, lire et écrire, méditer et voir des amis de manière quotidienne (aiguiser la scie dans l’autre agenda hebdomadaire).

Pour mon sommeil, oui je suis en train de traiter mon mental 😉 C’est juste génial de pouvoir vivre la force des pensées. Je compte faire un gros gros article quand j’en aurai fini avec ça. Car le programme que je suis est vraiment… ouaw! Et uniquement en anglais… donc une petite traduction s’impose.

Bonne soirée et merci pour ton soutien 🙂

Répondre
Pierre - depuis 8 mois

Bonjour Julien, j’ai découvert le bullet journal au travers de ton blog. Le problème était d’avoir toujours un carnet sur moi. J’ai découvert un outil qui sert a faire des listes https://workflowy.com
Et un article qui explique comment utiliser cet outil sous forme de bullet journal: https://medium.com/@amirmasoudabdol/workflowy-journal-d33405065d64#.g3dtwsdit
C’est devenu mon outil quotidien. Merci pour tes conseils!

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 8 mois

Merci pour ton retour et partage de lien. Je vais prendre le temps de le lire prochainement. Est-ce toi qui l’a écrit?

Je vais tester workflowy pro prochainement 😉

Répondre
Pierre - depuis 8 mois

Non je ne l’ai pas écrit. J’ai fait pas mal de recherches après avoir été intrigué par ton post. Mais j’ai reussi a reproduire la structure que tu propose sur ton journal avec l’outil. Ainsi je l’ai toujours sur moi (pc, smartphone,…) au boulot, en seance et a la maison.

Répondre
Invente ta plume - depuis 7 mois

Bonjour Julien,

J’ai adoré cet article très visuel version sketchnotes!
Je tiens moi même un blog où je parle entre autre du bullet journal à ma façon et j’ai trouvé très chouette et perspicace cette vision masculine et claire de ce système !
J’essaye désormais d’orienter mon bujo dans une sphère plus développement personnel!
Merci encore et peut être à bientôt
Charlotte

Répondre
Dominique - depuis 7 mois

Merci pour tes conseils pratiques car je ne savais pas comment commencer, j’avais peur de perdre mon temps en tâtonnant inutilement. Je vais mettre cela à l’épreuve illico

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 7 mois

Salut (Charlotte)!

Je ne savais pas que le BJ était un truc féminin 😀

En tout cas, je suis en train de l’améliorer pour en créer un canevas plus efficace (je l’ai testé quelques mois et il manque clairement des trucs). Si tu t’intéresses au DVP tu seras je pense, intéressé par le découvrir (dans le prochain article + vidéo).

Merci pour ton retour et à bientôt?

Julien

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 7 mois

,

Merci pour ton commentaire! Illico presto! J’espère que le bullet va t’aider.

Si jamais, prochainement je sors un nouvel agenda 😉 Je pense que ce sera plutôt à la rentrée… histoire de cartonner avec le timing.

Belle journée!

Répondre
Lyjazz - depuis 7 mois

Ah, ben voilà ! Je n’avais pas encore trouvé une vidéo assez claire et précise pour commencer vraiment. C’est tout comme j’aime : direct, efficace, et avec une écriture de cochon (comme moi :-))
Alors maintenant que je suis prête à commencer tu dis qu’il manque des trucs et tu demandes de patienter ! Ben m’enfin ?!
J’étais vraiment prête !

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 7 mois

Rah j’aime ton commentaire! “une écriture de cochon” t’a clairement fait passer avant tout le monde.

J’ai dit qu’il manquait des trucs? Dans tous les cas tu peux commencer, mais il est vrai que cet agenda est en cours d’amélioration (je tourne une vidéo de l’agenda BLOC. Un mélange entre différent style, regroupé sur une page).

Merci pour ton commentaire.

Répondre
kamel - depuis 6 mois

Bonjour Julien,

Merci pour l’article c’est en effet intéressant.

Concernant le bullet journal que j’aime beaucoup, j’ai quelques remarques à partager en toute modestie.

Personnellement je le complète avec du gtd et cela me semble plus précis. Pour moi l’agenda journalier sur le bujo devient le inbox du gtd. On y marque tout comme ça vient ensuite on traite. Il faut aussi rappeler une règle d’or qu’une tache qui prend moins de deux minutes doit être fait immédiatement et donc pas forcément tout consigner.

Ensuite Je lui trouve un défaut quant à gestion des projets. Mélanger les pages projets et les pages journalières pas commode même s’il y a un index… Personnellement Je mets les pages projets à la fin du book et je les remplis en revenant en arrière au fur et à mesure de l’ajout de projet.

Le systèmes de puces est incomplet à mes yeux. Les contextes ne sont pas indiqués comme par exemple achat/course, mail, tel etc… En effet si par exemple je suis au supermarché j’aimerais pouvoir identifier les achats à faire qui on été consignés à la volée les jours précédents. Donc à a coté de mes notes, taches etc j’y indique un contexte sous la forme d’une abréviation. J’indique certains contextes avec les taches afférentes dans la page en face du calendrier mensuel.

La gestion des urgences et priorité n’est pas clair… De mon coté j’y intègre la classification Eisenhower ( UI, UNI, NUNI, NUI) en complément des points d’interrogations, exclamation etc … ( on peut utiliser la couleur mais un bloc note doit être mobile et je n’ai pas en permanence 4 marqueurs)

Il n’y a pas de page “Référence”, utile pour y indiquer des informations à conserver. Pour cela je trouve le numérique utile, j’ai un dossier GDRIVE que j’ai mis en offline sur mon iphone, il contient passeport, carte de secu, document à conserver etc…

Pour les personnes et établissement, je ne vois rien non plus, je pense qu’une liste des personnes ou entités importantes avec taches afférentes est importante. Pour les coordonnées je laisse ça à mon iphone.

Enfin quid de la sauvegarde… Si on perd son bullet… Un conseil prendre une photo des pages avec son téléphone au fur et à mesure.

Merci

Bon courage à tous.
Kamel

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 6 mois

Salut !

Merci pour tes riches précisions. C’est top d’avoir des retours de personnes qui ont travaillé avec l’outil.

Pour la codification, je pense que chaque personne qui utilise le BuJo constate rapidement l’importance de trouver son propre système de codage. UI/Ui/uI/ui est un système qui fonctionne bien. Comme le sketchnoting qui te permet finalement d’insérer les informations de ton choix devant chaque “items” et qui te permet gagner de la place.

J’utilise peu de couleur en effet. Voir pas du tout après avoir fait des tests. Utiliser des couleurs c’est un pari risqué comme tu le soulignes 😉

Très bon conseil pour le fait de prendre des photos au fur et à mesure. Le problème? Mettre à jour les photos en fonction des modifications de ton BUJO. Tu gères comment cet aspect là?

Merci Kamel, tes ajouts vont en aider plus d’un.

J.

Répondre
David - depuis 6 mois

Bonjour Julien,
Ayant un fort besoin de m’organiser ou plus exactement de ne pas m’éparpiller et après avoir utilisé différentes méthodes papier comme électronique, je me lance dans le bullet journal que j’ai découvert sur le site bulletjournal.com et sur ton site.

Je repasserais dans quelques semaines pour te faire un retour sur cette nouvelle méthode d’organisation ; pour info j’utilise le Leuchtturm 1917 comme bloc note.

PS : j’attends les 50 commentaires avec impatience 😉

Répondre
lili - il y a quelques mois

Super article !

Je me suis aussi mise au Bullet journal et j’avoue que j’ai eu un peu mal au bide quand je t’ai vu commencer à écrire dans ton tout nouveau Moleskine 😀 Ca doit être mon côté tout beau tout propre, tout droit tout joli, tout suisse quoi 🙂

Le bullet me convient uniquement pour la partie “Agenda”. J’utilise un Filofax que je personnalise à ma guise mais pour tout ce qui concerne les “collections”, j’utilise des intercalaires pour ne pas devoir écrire à la suite les choses qui me viennent à l’esprit. L’avantage du Filofax, c’est que tu n’as pas à acheter un nouveau carnet chaque année (un stock de feuille A5 suffisent) et tu peux rajouter des pages à ta guise.

PS ; sympa les chaussettes 🙂

Répondre
Julien Leader Blogueur - il y a quelques mois

Salut

Merci pour ton message et cool que mes chaussettes de plaise! ;D

Quand j’écris, les gens ont souvent mal au bide comme toi. Je n’arrive pas à suivre mon flot de pensées 😀

Tu viens d’où en Suisse? L’alimentation sans viande me plait, mais je suis comme toi, une tranche de viande de qualité chez des amis me pose aucun problème. J’aime pas les extrémistes.

J’ai utilisé un filofax un moment pour les mêmes avantages que tu cites, d’ailleurs j’ai tourné une vidéo disponible à la fin de cette page:

https://www.leader-blogueur.com/economisez-chaque-jour-2-heures/

À bientôt.

J.

Répondre
lili - il y a quelques mois

Hey !

Alors moi je suis Jurassienne expatriée chez les Gros-de-Vaudois et a en juger par ton accent, je dirais neuchâtelois ou également jurassien 😛

M’en vais voir cet article illico presto. Ton blog est super ! Continue comme ça 😉

Répondre
Bullet journal au travail: Comment perdre votre Temps - il y a quelques mois

[…] Utilisez le bullet journal au travail comme le font la majorité des blogueurs (blogueuses?) afin de perdre du temps (mais en faisant […]

Répondre
2 Exercices concrets pour passer à l’action (tous les jours) - il y a quelques mois

[…] problème et pensent qu’en utilisant des outils d’organisation appropriés (TO DO list, Bullet Journal, Applications), ils arriveront à tenir face à la chute de la motivation. Alors oui, parfois ils […]

Répondre
Julien Leader Blogueur - il y a quelques mois

Salut

Je suis aussi Jurassien ^^
Bien joué 😉
Je vais mieux faire que de continuer comme ça. Et je suis persuadé que ce qui vient… c’est du lourd.
Si tu restes informée, tu sauras de quoi je parle 😀

Belle soirée à toi.

J.

Répondre
Kae - il y a quelques mois

J’ai essayé le Bujo, pas tenu sur la longueur, c’est la procrastination qui a gagné… Sinon, en vrai, je venais voir où on en était sur le nombre de commentaires, ne cessant d’espérer pour la démo en marcel: en effet, je suis fan de marteau-piqueur depuis mon plus jeune age. Enfin, juste un grand merci pour ce super blog au ton direct et efficace et non dénué d’un humour que j’adore (si si). Longue vie à l’auteur et à son oeuvre. (j’ose finir par “Bises”??)

Répondre
Julien Leader Blogueur - il y a quelques mois

Haha !

Tu as le don pour passer devant les commentaires auxquels je veux répondre 😉

Merci pour ton message… et prépare toi, tôt ou tard, la barre des 50 va être passée (je fais du sport depuis des années dans ce sens).

Bonne semaine à toi!

J.

Répondre
Organisez-vous ! - LeMiwigi - depuis 3 semaines

[…] Quelques sites pour faire son bullet journal : bulletjournal.fr, leader-blogueur.com, bulletjournal.com […]

Répondre
Laissez une réponse

CommentLuv badge


Pour répondre à un commentateur, utilisez le sigle: @ + nom de l'auteur