Quel Système utilisez-vous pour Vous Protéger dans la Guerre de l’Attention?

Comment se concentrer lorsque l’on est bombardé d’images (comme celle ci-dessous) à longueur de journée?
Comment se concentrer avec un smartphone en poche?

Je dois le reconnaître: kim kardashian arrive à attirer l'attention du net avec son cul. Chapeau bas.

Plus les téléphones deviennent intelligents et plus l’homme devient con

– Le Vieux Con

Quand Stephen R. Covey annonce dans son ouvrage Priorité aux priorités publié en 1995 que gérer son temps et son attention comme un guerrier est un paradigme de survie qui prend les autres pour des ennemis (1)  il est loin de se douter que 20 ans après, le monde est un lieu où une guerre fait rage. Celle de l’attention.

Ce ne sont plus les missiles intercontinentaux ICBM des russes qui représentent la plus grosse menace.

Notre plus grosse menace, c’est le cul de Kim Kardashian, les types de Daech qui se font sauter le melon et les noirs qui se font descendre par des policiers blancs via le WWW. Car cela nous fait CROIRE que le monde va mal. Il est plus qu’important de comprendre ceci: à l’heure où je tape mes mots, c’est votre attention qui vaut de l’argent.

Nos parents devaient apprendre à gérer l’industrialisation du pays et gérer leur temps. Nous devons apprendre à gérer notre attention et nos enfants devront apprendre à vivre avec des puces dans le crâne. Si nous avons de la chance.

Cette guerre à l’attention à une fâcheuse conséquence: pousser les organisations à sans cesse améliorer leurs manières d’avoir notre attention afin de se démarquer de la concurrence.

Comment se concentrer en attrapant Carapuce?

L’exemple le plus récent: Pokémon GO. Ce jeu envahi les smartphones à tel point que je vois marcher en ville des zombies scotchés à leur écran.

Évidemment, les utilisateurs vous diront que cela leur permet de rencontrer des gens et de visiter la ville. Ils parleront moins des accidents que ce jeu provoque.

Comment se concentrer et réussir à attraper un pokémon? Le défis de l'occidental au XXI siècle

Comment se concentrer et réussir à attraper un pokémon? Le défis de l’occidental au XXI siècle

 Si vous y pensez 2 secondes, tous les produits que vous utilisez, les logiciels sur lesquels vous travaillez, les jeux qui vous divertissent, votre smartphone qui vibre toutes les minutes au fond de votre poche, tous ces éléments représentent des produits lancés sur un marché dans un but: faire du chiffre d’affaires. On oublie que Facebook est un business comme Mc Donald.

Alors oui, vous avez raison, certains produits sont plus éthiques que d’autres et ont une réelle utilité. Mais d’une manière générale le but des entreprises qui arrivent à vous toucher aujourd’hui est de vous faire agir selon leurs intérêts et non les vôtres.

Pourquoi lire un article de Julien qui prend 15 minutes, qui demande de la concentration, qui demande de la mémoire, si vous pouvez regarder ce genre de vidéo…

Alors? Pourquoi continuer à lire mon article? Laissez-moi répondre à votre place (même si vous détestez cela): « Parce que je ne suis pas un putain de gadget, je suis un homme (ou une femme) qui veut laisser un héritage sur cette planète, autre que mes selfies »

Je m’emporte.

Internet est dans la poche de chaque homme. Bientôt, internet sera dans l’esprit de nos gosses. Refuser de s’implanter une puce dans le crâne vous rendra la vie plus difficile que ce que vous imaginez. Comme rivaliser avec celui qui est connecté à Google?

Le Russe s’apprendra en 1 heure. Les Arts martiaux en 2 heures. Professeurs, pensez à cela. Si cela vous semble lointain, lisez le courrier international Le monde en 2040.

Internet est dans chaque poche, je le sais, car même même au Kosovo (ma mission avec la confédération) les gens sans le sou arboraient fièrement le dernier Samsung leur permettant de s’évader loin de leur réalité merdique (plutôt que bosser à l’améliorer en prenant le risque de ne jamais réussir).

Internet est dans chaque poche et donc, vous êtes à portée de tir de chaque organisation. Votre attention est à portée d’un nouveau produit qui correspond totalement à certaines de vos frustrations.

Oublier cet aspect là du système actuel lorsque vous déciderez de vous organiser, c’est comme essayer de se battre contre un ours avec une paire…. de main. Vous allez prendre cher.

WM_Lead_Leonardo-Di-Caprio-in-bear-attack-the-Revenant

Si vous pensez que l’école vous a préparé à ce monde-là, vous faites erreur. L’école vous inculque comment faire des fractions, les grandes batailles, la chimie et les langues (c’est déjà génial d’avoir un système éducatif) en revanche, comment organiser sa vie, comment remplir une déclaration d’impôt ou comment se créer de nouvelles habitudes, sont des réponses que vous devrez trouver ailleurs. Au même titre que l’utilisation d’un smartphone.

Une bonne question de départ: utilisez-vous la technologie ou vous utilise-t-elle?

Je sais, me suivre est difficile dans cet article, mais concentrez-vous. Tenez bon. Le meilleur arrive.

Votre smartphone n’est pas juste un amas de composants fabriqués par des esclaves. Votre smartphone, c’est aussi une porte d’entrée à votre attention (un peu à la Stargate).

Bon, vous allez peut-être me dire que je divague et que je vois la vie en noire.

Alors je vais corriger cela: votre smartphone, c’est aussi un moyen de rester en contact avec des gens, de sauver des vie en cas d’accidents, c’est un appareil photo/ caméra qui permet de dénoncer des actes qui par le passé restaient inconnus de la masse.

Il y a 20 ans, j’aurai eu des difficultés de publier mes pensées et concepts via mon ordinateur.
Donc la question n’est pas: est-ce que je vis avec la technologie ou pas?
Bordel non! 🙂

La question est: est-ce que je me serre de la technologie comme un soldat utilise son exosquelette (c’est à dire pour atteindre ma mission) ou est-ce que je me fais utiliser par la technologie, comme un pote qui meurt dans un accident en regardant son what’s app?

Elle est là, la question.

Utilisez-vous la technologie pour atteindre vos objectifs... ?

Utilisez-vous la technologie pour atteindre vos objectifs… ?


Vous me trouvez toujours trop pessimiste? Peut-être. Mais quand vous sortez le nez de votre amas de composants, pour voir des bandes d’individus déconnectés de leur réalité vous constaterez qu’il y a un fond de vérité.

Maintenant que j’ai planté le décor, entrons dans le vif du sujet:

Comment utiliser un smartphone afin d’être productif au quotidien?

Cette question toute simple soulève de gros débats lorsque je la pose sur la table.

Avant d’entrer dans la configuration du smartphone (un peu plus bas), certains principes doivent bien être assimilés. Vous ferez de la résistance mentale en évoquant toutes les choses qui vont à l’encontre de ce qui va suivre. Mais la résistance mentale est normale lorsque l’on fait face à des concepts et des idées qui viennent ébranler ce qui est déjà en place. J’ai l’impression de me voir au job… face à tous ces individus qui mettent les pieds au mur en évoquant des excuses toutes plus intéressantes les unes aux autres.

Imaginez la résistance mentale que je reçois quand je dis que je mange un gros repas le soir. D’ailleurs sans y penser, vous avez du vous dire « mais le repas le plus important c’est celui du matin » « on dit qu’il faut manger 3 fois par jour » « dormir le soir fait grossir ». Donc préparez-vous à ne pas être d’accord, mais continuez.

Revenons aux principes à assimiler, que chaque gamin devrait lire, avant de se voir octroyer le droit d’utiliser un smartphone.

À ce stade vous vous demandez pourquoi je vais vous parler de principes?
Simplement parce que cela vous permet de donner du sens à votre démarche. Sans signification dans vos actions, vous tombez sous la tentation du plaisir instantané.

1) Comprendre que vous ne pourrez pas tout faire ni tout savoir.

« J’ai peur de rater quelque chose » En anglais, the fear of missing out indique un individu constamment connecté qui est anxieux à l’idée de rater un événement, une invitation et plus généralement une information.

Quand on sait ce qui circule sur la toile (dois-je vraiment vous montrer d’autres images?) ce n’est pas un grand mal. À chaque instant, des gens prennent bien plus leur pied que vous, à votre insu et vous n’en aviez même pas conscience…
À ce stade, je vous invite simplement à continuer la lecture et de vous attarder sur le point suivant…

2) Ce que vous laissez entrer en vous vous influence.

Si vous buvez un Gin Tonic, il se produit un effet particulier dans votre corps. Si vous buvez de l’eau, un autre effet se produit.

im-on-the-gin-and-tonic-diet

Si vous foutez votre nez dans un SMOG  cela produit un autre effet que si vous respirez de l’air au parc national suisse.

Si vous lisez le temps, les réflexions qui en découlent sont différentes qu’en lisant le 20 minutes. Tout ce que vous laissez entrer vous influence. On pense souvent au sucre, mais les informations agissent un peu de la même manière.

Beaucoup d’informations qui viennent gratuitement à vous, sans vous demander plus qu’un glissement de doigt sont souvent narcissiques et produite pour vous mener loin de votre travail appliqué.

Les gens ne font pas toutes leurs journées des trucs cool. Moi je me lève, je me gratte les couilles, je bâille un coup, j’enfile mon peignoir et je vais écrire. Ensuite, je bois mon café et je vais bosser sur un ordinateur, etc etc..

Ensuite, les informations qui retiennent votre attention sont celles qui vont vous choquer.

Toutes ces informations qui ont pour but d’être visibles vont déformer votre perception du monde et vous laissez ce sentiment de « Jésus! Le monde va vraiment mal »

Est-ce que cela vous intéresse vraiment?

3) Comprendre que vous devrez renoncer à des choses que vous faites déjà

Toujours dans une optique de gagner en efficacité, d’être plus productif que la moyenne, je vais vous raconter mon début d’année 2016.

À ce moment, le site Leader & Blogueur parlait de leadership, divisé en 3 thématiques: la connaissance de soi, la connaissance des autres, la connaissance des systèmes organisationnels.

Après de longues discussions, j’ai renoncé à la connaissance des autres bien que le 80% de mes visiteurs me trouvent avec des termes associés à cette thématique.

Pourquoi un tel choix? Parce que je ne pouvais plus créer sur 3 domaines différents du contenu qui me permettait de rivaliser avec les meilleurs de chaque thématique.
J’ai donc renoncé.
Et il y a une grosse culture en Europe sur l’importance de ne pas renoncer.

J’aimerais juste vous dire que c’est de la connerie. Renoncer peut vous épargner la vie: si un mec vous embrouille devant vos amis, en renonçant à votre EGO, vous pouvez vivre plus longtemps.

Si vous avez 4 passions, renoncer à 2-3 d’entre elles, vous permettra d’attribuer vos ressources restantes sur la dernière afin de créer une réelle différence.

Pour renoncer, il est important d’accepter ceci: tout ce que vous faites ne vous garantira aucun résultat. S’il vous plait, relisez la phrase: tout ce que vous faites ne vous garantira aucun résultat.

On aimerait avoir des garanties. On aimerait pouvoir investir sans risque dans un projet qui fonctionnera. Mais il n’y a jamais de garanties, car nous vivons dans un système interconnecté et rapide.

On entend parler des gens à succès qui n’ont pas renoncé. C’est vrai, ils n’ont pas renoncé à leur projet. Ils ont peut-être renoncé à d’autres trucs pour réussir leur projet. Et on entend pas ceux qui n’ont jamais renoncé et qui n’ont jamais réussi.

Si les techniques pour devenir riche fonctionnaient, tout le monde deviendrait riche. Non? Si la méthode pour devenir PDG fonctionnait, tout le monde serait PDG. Mais être PDG ce n’est pas facile. Enfin, peut-être que le quotidien d’un PDG est moins éprouvant que celui d’un ambulancier, mais le chemin pour arriver au poste de PDG, c’est une autre histoire. C’est difficile. Retenez ceci: quand c’est difficile, moins de gens se présentent au départ et peu vont persévérer.

Je vous assure qu’il y a moins de gens au départ d’une course de 100 Km qu’une course de 12 Km.
Quand c’est difficile, il vous faut plus de ressources personnelles pour réussir. Renoncer vous permet d’attribuer des ressources à ce qui est difficile et ce qui compte pour vous.

Pourquoi un mec qui a des abdos fait la couverture du magazine Men’s health?
Parce que ce gars est discipliné chaque jour. Et la discipline, c’est simplement renoncer à des tentations, chaque jour. Et des tentations, ils en existent des centaines dans votre smartphone.

Ensuite l’idée d’échouer. Si vous n’acceptez pas l’idée que vous pouvez échouer dans ce que vous êtes en train de faire, vous passerez d’une opportunité à une autre. Vous commencerez un projet, puis quand celui-ci deviendra difficile, plutôt que réduire vos activités en renonçant, vous abandonnerez ou sélectionnerez un autre truc cool à faire qui semble plus facile.

4) Avantages et désavantages d’un outil multi-fonction

Une calculatrice, une lampe torche, des réseaux sociaux, un GPS, un appareil photo, un outil pour prendre des notes, de quoi envoyer des SMS, appeler, une liste de contact, un lecteur MP3 (etc.) le smartphone est un outil à tout faire.

Cela vous évite de vous trimbaler avec une calculatrice, un GPS, un téléphone, un appareil photo.
C’est bien, quand vous lisez, vous serez tenté d’aller relever vos emails, quand vous répondez à un mail, un what’s app arrive.
Plus vous avez de choix, moins ceux-ci ont de valeur. Moins vos choix ont de la valeur et plus vous êtes tenté d’essayer autre chose au moindre ennui / à la moindre difficulté.
Relisez la phrase 😉

Plus l’espace entre le moment où vous ressentez une envie et le moment où vous comblez cette envie est long, plus vous vous offrez une chance de vous ressaisir. Les outils multi-fonctions n’offrent pas vraiment ce genre de possibilité. Et lorsque les outils sont des éléments qui sont tentants, l’outil est plus un fardeau qu’une aide.

Mais comment faire alors, pour utiliser un outil multi-fonctions comme le smartphone, sans se faire distraire à longueur de journée?  Sans vouloir constamment aller regarder ce qu’il se passe sur le www?

Je vais vous parler d’une expérience que Google a réalisé auprès de ses employés. Durant longtemps, Google mettait à disposition des M&Ms dans des bocaux transparents. Un jour, le département des RH a décidé de mettre les M&Ms dans des bocaux opaques et mettre des fruits secs dans les bocaux transparents. Le résultat? En 7 semaines, 3.1 million de calories en moins ont été consommé. Pourtant les M&Ms étaient toujours disponibles.

Ils ont simplement rendu moins évident le chemin entre la tentation et la récompense. Vous pouvez faire pareil avec votre smartphone. Cela rendra la vie difficile au cul de Kim.

Tout ça pour dire que plus l’accès est facile et rapide, plus on y succombe.

Ceux qui réussissent sont devenus des experts dans l’art d’être son propre BOURREAU. Placer ses propres contraintes est un atout considérable. Cela nécessite de réussir se berner soi-même. La contrainte amène aussi beaucoup de créativité (article en anglais).

Par exemple, si vous placez vos icônes d’applications que vous souhaitez moins consulter hors de votre vue et à plusieurs glissements de doigt de l’écran d’accueil, vous y penserez moins et vous irez moins souvent les consulter. C’est con hein? Essayez.

5) Un avantage comporte toujours un inconvénient

Ou devrais-je dire que chaque oui équivaut à un non?

Mardi, j’ai dit oui à une soirée Cryogénie (+ grosse raclette histoire de reprendre les 1500 KG perdus en 3 minutes dans ma pièce à -110°C ), le lendemain, j’ai dit non à mon réveil vers 0515 pour écrire 1 heure sur le blog.

Quand je dis oui à Freeletics, je dis non à ce blog.
Quand je dis oui à un week-end Berlinois avec Ryan, je dis non à 4 vidéos sur le blog et a… Jésus, dois-je vraiment tout détaillé?
Quand je dis oui à la lecture d’un article sur le site de David, je dis non à un article sur le site de réussite personnelle ou celui de Laurence.

Chaque avantage amène son lot de désavantages. Et j’aimerai me le graver sur le front, pour m’en souvenir tant nous sommes des Êtres émotionnels. L’ouvrir est toujours plus facile que d’agir et malgré mon automasochisme organisationnel (j’écris ce que je veux ici), il m’arrive toujours de me réveiller avec une lingette humide posée sur le front et un mal de crâne d’enfer.

Chaque avantage amène son lot de désavantages. Peut-être pas chez vous, mais chez quelqu’un d’autre. Vous achetez T-shirt à 5 euros sur internet? > Vous flinguez les commerces locaux et faites vivre l’esclavagisme. Consommer c’est voter, non? 😉

Vous restez en contact avec d’anciens amis sur les réseaux sociaux? Vous êtes informé des derniers événements à ne pas manquer?  > vous êtes souvent distrait, vous regardez la vie biaisée des gens (les gens sont tous heureux sur les réseaux sociaux), vous êtes bombardé d’information que vous ne choisissez pas, vous avez de la difficulté à vous concentrer, vous n’écoutez pas réellement les gens, car votre smartphone vibre constamment à côté de votre tasse à café. Vous n’arrivez plus à faire face à l’ennui. Restez assis 5 minutes sans rien faire devient insupportable. Cela vous fait perler.

Alors, comment savoir si utiliser un nouvel outil, une nouvelle méthode, une technique, un réseau social, etc. est un bon choix?

Vous ne pouvez jamais être sûr… mais voici une question qui peut vous aider.

  • Quels sont les éléments clés de votre activité principale (celle qui vous permet d’atteindre votre objectif à 2 ans)?
  • Est-ce que l’outil, la méthode, l’application, le comportement, la passion, le livre (etc.) ont plus d’avantages et des avantages de meilleure qualité que l’ensemble des désavantages liés à l’utilisation de l’outil, la méthode, etc ?

Si vous bossez dans la communication comme Marie, les réseaux sociaux sont incontournables. Si votre job consiste à écrire des livres comme JR Rowling, alors vous n’avez pas besoin des réseaux sociaux. Ce sont les autres qui parlent de la qualité de votre travail.

Utilisez consciemment votre Smartphone.

J’ai 2 smartphones. Un pour le travail (que je n’allume pas mais que j’ai reçu) et l’autre pour ma vie privée (que je garde le 80% du temps en mode avion).

D’autres solutions existent: comme le fait d’utiliser un téléphone qui permet d’appeler et d’envoyer des SMS et d’avoir dans son sac à dos un ordinateur portable. De cette manière, quand vous vous connectez à internet vous avez tendance naturellement regrouper les tâches durant ces fenêtres de connectivité.

Cette méthode est intéressante pour ceux qui galèrent à ne pas se connecter. Remarquez comme l’espace entre votre envie de vous connecter et le moment où vous êtes sur internet est long. Ce principe d’espace entre la tentation et l’assouvissement de celle-ci peut s’appliquer dans beaucoup de contexte.

Ma manière est moins extrême mais comporte plus de risques (surtout quand l’ennui pointe son nez).

Il s’agit de virer les applications inutiles pour votre activité principale. Virez les jeux. Virez tout ce qui vous empêche de produire.

Ensuite, gardez votre écran d’accueil exempt des messageries et réseaux sociaux. Mettez-les à 2-3 glissements de doigts au minimum. Cela peut paraitre con, mais souvenez-vous de l’expérience de Google.

Puis les notifications, désactivez-les toutes, à l’acception de l’appel. Pareil sur votre ordinateur. Certaines personnes auront une réponse plus tardive que d’habitude, dites-leur que vous êtes occupé(e). Dites-leur que vous êtes cool. Dites-leur que vous cherchez à améliorer le monde. Dites-leur que c’est de ma faute. Dites-leur quelque chose mais tenez bon. Exception à votre boss (surtout au début) sinon vous allez vous faire virer.

Quand vous travaillez, ne gardez pas votre smartphone à portée de main. Rangez-le dans votre sac ou tiroir. Rallongez l’espace.

Si votre travail nécessite l’usage de votre smartphone, essayez de regrouper les moments (courts) dans lesquels vous traitez les demandes externes (mails, SMS, appel en absence).

Si vous êtes pompier, vous êtes payé pour être dérangé. Pareil pour le job de vendeur. Ou celui de secrétaire. Acceptez l’idée d’être atteignable par des « clients » externes, mais réduisez les activités qui dispersent vos priorités.

Le soir, lors de votre procédure de fermeture, contrôlez vos mails, SMS, etc. répondez aux trucs urgents / importants et basta.

Comment se concentrer face au cul de Kim, prenez avec vous ceci:

Si vous êtes un impatient qui scroll dès que le texte ne s’affiche pas dans sa fenêtre de Smartphone, voici ce qu’il faut prendre avec vous…

1. La concurrence internationale pousse les organisations à réinventer leurs méthodes pour attirer et maintenir votre attention sur leurs intérêts.

2. Le cerveau humain face à trop d’informations va sélectionner dans l’ordre:

1) ce qui vient étayer les valeurs et croyances déjà en place
2) ce qui est différent, étonnant, choquant
3) ce qui est facile à retenir.

Un attentat attire plus l’attention que la création des steaks dans les laboratoires.

3. Les rocks star du XXI siècle seront ceux et celles qui réussiront à se concentrer pour apprendre rapidement

4. Pour se concentrer avec un smartphone dans votre poche, il faut comprendre que:

4.1. Vous allez ni tout savoir ni pouvoir tout faire
4.2. Vous devrez renoncer à des choses que vous faites déjà sans pour autant avoir des garanties de réussite
4.3. Vous êtes influencé par tout ce que vous laissez entrer en vous
4.4. Un avantage comporte toujours un inconvénient.

5. Plus l’espace entre une tentation et son assouvissement est grand, plus vous avez des chances de pouvoir vous ressaisir en cours de route.

Planquez votre Gin Tonic à la cave.

Si vous êtes arrivé(e) ici, vous allez aimer cet article ou celui-ci.

Julien Leader & BLogueur

Sources

Priorité aux priorités de Stephen R. Covey p.497
The power of habits de Charles Duhigg
Deep Work de Cal Newport

Et ce que je vois tous les jours au travail!

PS Un truc particulier pour celle ou celui qui réagi 😉

Secouez votre réseau (ou au moins quelques de vos amis intelligents)

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous

Maude - depuis 7 mois

Aie! c’est triste et vrai…. enfin surtout triste quand on ne voit pas ce que tu expliques dans ton article (guerre pour l’attention)… Mais on peut vraiment prendre une longueure d’avance quand on accepte la situation et que l’on travaille pour être moins influencée par les médias et téléphone portable….

Merci J!

M.

Répondre
Lirone Samoun - depuis 7 mois

Article de qualité ! Une grosse secousse mentale pour une plus grande prise de conscience.
En ce moment, j’essaye de réduire mes temps de connexion aux réseaux sociaux et d’être encore plus présent dans mon travail. Ce n’est pas facile car on a été trop habitué malgré nous…Merci Facebook, t’es génial !
Avec du recul, c’est vrai que la distraction est terrible ! Je n’imagine même pas le nombre d’heures que l’on perd…ça me donnerait la nausée, je pense.
Déjà le matin, je me lève tôt, je me consacre à moi (travail de soi, projet…) et ensuite vers 8h avant d’aller au boulot, j’allume mon smartphone. Déjà 2h sans distraction ! Un premier bon pas :).
comme tu dis, le mode avion est aussi mon ami !
Tu devrais être intéressé par le livre Deep Work de Cal Newport. Je suis en train de le lire et il se lit plutôt bien !
Merci Julien. Toujours un plaisir.

Répondre
Pascal - depuis 7 mois

Je suis d’accord avec toi comment donner son attention à toutes ces sollicitations ? mes collègues excellent dans tout ça : les matchs de foot, le Tour de France, les 100èmes rediffusions de “la Folie des grandeurs”, “des Visiteurs”…les pubs aussi il les connaissent toutes par cœur; je vois ces gens partants pour toutes les conneries de la société de consos, maintenant la course aux Pokémons ! ça vient des nanoparticules qui l’ont ingèrent, et qui nous poussent à être gaga de n’importe quoi ? via les satellites qui nous téléguideraient ?

Répondre
Rodolphe - depuis 7 mois

Parfait, tu as maintenu mon attention pendant tout le trajet intellectuel. Je te félicite. Ai-je bien fait de te lire? Oui, je pense parce que ca a affermi des pratiques déjà en place et parce que ça fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul à penser et agir comme ca.
Bonne continuation cher Julien.
Rodolphe.

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 7 mois

Hey , je te réponds plus tard 😉

T’a jeté un oeil à mes sources??? 😀
Deep Work est vraiment top.

Julien

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 7 mois

Salut !

Merci pour ton retour! Je ne sais même pas ce que c’est “la folie des grandeurs”. L’autre soir j’étais chez des amis qui avaient télé allumé (ce genre d’amis deviennent rare)… évidemment ambiance de zombie car chacun est pris dans son écran, mais j’étais complètement à l’ouest (je ne savais pas qui étaient les présentateurs, etc)
Et pour les Pokémon, l’autre jour j’ai vu un couple de connaissances passer en ville avec leurs 2 smartphones. Je les arrête: “On chasse des Pokémons”

Ah voilà…

😉

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 7 mois

Salut !

Merci pour ton message l’ami! Ce n’est pas toujours évident d’agir de la sorte, dans certains moments de doutes, les doutes (justement) peuvent surgir. Mais quel bien cela fait, un peu de moins de connexion!

Je vais répondre à ton mail !

Julien

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 7 mois

Salut !

C’est l’avantage de la lecture, soudainement on prend conscience de chose qui n’existait pas 2 minutes avant 😀
épiphanie!

Merci pour ton commentaire 🙂

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 7 mois

Alors ! Comment fais-tu pour réduire ton temps de connexion sur les réseaux… surtout avec un blog? 😀
Disons que ce qui est terrible, c’est que dès que tu quittes facebook, les gens ne pensent plus à toi (je l’ai vu avec ma page facebook leader blogueur…

Pire, tu es directement remplacé par une autre publication. Ce qui rend assez accro certaines personnes par peur de disparaître à jamais 😉

Après Deep Work, je te recommande… Procrastinate on purpose 😉

Julien

Répondre
Lirone Samoun - depuis 7 mois

oups ! Au temps pour moi, j’avoue que j’ai sauté ta partie source ^^. Je ferais plus attention la prochaine fois ;). En tout cas j’ai hâte de le terminer !

Ouais tu as eu ce ressenti ? Je me pose cette question de temps en temps et je me demande si l’impact est conséquent de ne plus être sur les réseaux sociaux… Après aussi quand je te dis que j’essaye de réduire mon temps dessus, c’est plus sur mon compte perso. Même si je m’en sers à des fins de contacts ou photographiques, j’essaye de réduire de plus en plus. L’application App Detox m’aide :p.
Je mets en pratique dès maintenant le fait de déplacer les applications de la page d’accueil. Je te ferais un retour !

Merci Julien.

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 7 mois

Re re !

Honnêtement, j’ai voulu tester… mais pour le moment mes visites chutes 😉
À voir avec les mois si c’est dû à l’été ou si c’est conséquent…

Tu acceptes les articles invités? Histoire que je vienne secouer ton lectorat?

😀

PS Mon écran d’accueil.

Répondre
Fabrice - depuis 7 mois

“Choisir, c’est renoncer”
Marcel Pagnol

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 7 mois

Et renoncer c’est plus qu’important!

Belle soirée 😉

Répondre
Charles - depuis 7 mois

J’ai sans vraiment le vouloir quasi arrêté FB. J’ai supprimé les appli et sur Chrome j’ai installé Newsfeed Eradicator. Qui remplace le Newsfeed par une citation. Très efficace !

Donc plus trop de Facebook. Mais on a tendance à compenser avec autre chose. D’ailleurs je suis beaucoup plus efficace.

Je viens d’appliquer ton conseil : j’ai supprimé toutes les notifications hormis les appels. Et j’ai viré GMail de ma barre permanente pour l’isoler sur le dernier écran de mon iPhone.

Merci Julien !

À voir donc pour les changements mais en ce moment je bosse à fond sur mes habitudes (les “Keystone”) et mes comportements. ✌️

Répondre
Lirone Samoun - depuis 7 mois

bel écran d’accueil ;). Ecoute ça fait deux jours que j’ai tout déplacé. Plus de réseaux sociaux sur ma page d’accueil et ça marche plutôt pas mal ! Genre j’ai le vieux reflex de vouloir appuyer sur l’ancienne place de Facebook par exemple et hop non elle n’est plus la. Je me dis alors “Ouais bon tant pis, flemme de scroller trois pages”.
A voir avec le temps, si je résiste !

Je me ferais une joie de t’avoir sur le blog Julien. On voit ça pour la rentré ? Tu m’envoies un mail.
Merci !
Lirone

Répondre
Marine - depuis 7 mois

Salut ,

merci pour ce nouvel article rentre-dedans.

On lit souvent, sur de nombreux blogs, qu’il faut se défaire des réseaux sociaux, que ce sont des bouffeurs de temps, etc. Et ces mêmes blogueurs encouragent dans le même temps à visiter leurs pages facebook, etc. WTF ?
Tu me parais plus cohérent dans ton approche à ce niveau que beaucoup.

Comme pour beaucoup de choses, on fait croire aux gens qu’ils en ont besoin, que sinon ils sont « exclus ». Je le vois bien, n’ayant pas de Smartphones à l’heure où j’écris ces lignes (j’en n’ai jamais eu), j’ai beaucoup moins de contacts que beaucoup de gens, d’autant que le petit téléphone portable à clapet que j’ai (il fait couleur mais pas photo/vidéo) est 95 % du temps éteint.

Le truc des Pokémons Go, j’étais pas au courant que ça existait, c’est ce week-end chez mes parents que j’ai découvert ça, parce que la TV était allumée sur le JT et que je suis passée dans la pièce à ce moment-là…

Je ne suis pas sur facebook non plus. Donc là aussi, je « rate » des trucs, c’est ce qu’on me dit. Pour l’instant, j’arrive à faire sans, c’est bien comme ça.

Quand je vois quand on est plusieurs dans une pièce à être « ensemble » et que la majorité le passe souvent sur son téléphone, tout en disant des trucs style c’est dommage qu’on se voit pas plus souvent, ça m’énerve.

Pareil, inutile de chercher dans la mémoire ; Une conversation à table sur un sujet ? Pof dégainage de Smartphone pour faire une recherche sur google ou autre et montrer la dernière vidéo à la mode…

L’école a été conçue en grande partie pour former des ouvriers/salariés qui répondent aux besoins des patrons. Comment organiser sa vie, être heureux, etc. penses-tu que ce soit la priorité à ce niveau-là ? Moi je crois que oui, je vais pas développer ici, mais je pense pas que ce soit la pensée dominante (au niveau de ceux qui décident, là-haut).

« Revenons aux principes à assimiler, que chaque gamin devrait lire, avant de se voir octroyer le droit d’utiliser un smartphone »

Il n’y a pas plus évident et pourtant, je connais des gamins qui à même pas 3 ans sont déjà sur Tablette, les parents « bah oui il aime bien, c’est normal qu’il veuille aussi une Tablette quand il me voit utiliser la mienne »…

Depuis que je m’intéresse à la sphère du « développement personnel » j’ai pris conscience de cela, de l’influence de ce que l’on fait entrer dans notre cerveau, et pas que ce qu’on mange (nourriture). Cela fait plus d’1 an que je ne regarde plus le JT, je n’écoute pas la radio non plus. Alors que j’aime bien être informée, je me sens concernée par la vie de mon pays par exemple. Mais les attentats tout ça… finalement savoir qu’il y en a eu (malheureusement) et ne pas être assailli par les paroles/images/commentaires liés tous les jours, ça fait du bien. Je ne m’en fous pas. Simplement, je pense que les terroristes cherchent les émotions négatives, à en provoquer. J’en ai moins depuis que j’ai arrêté le JT.

« J’aimerais juste vous dire que c’est de la connerie. Renoncer peut vous épargner la vie: si un mec vous embrouille devant vos amis, en renonçant à votre EGO, vous pouvez vivre plus longtemps.

Pour renoncer, il est important d’accepter ceci: tout ce que vous faites ne vous garantira aucun résultat. »

Ouaip, dur à entendre, mais c’est le cas.
Après il y a ceux qui aimeraient que l’on renonce à certaines choses pour lesquelles ont perçoit nous des bénéfices indéniables mais qui ne colle pas à ce que les autres attendent. Là il est important de ne pas renoncer, même si c pas facile/évident.

On est en plein JO. Les gens n’imaginent pas (moi y compris) tous les sacrifices, renoncement, la discipline énorme qu’il faut aux athlètes pour en arriver là.
Beaucoup aimerait faire pareil. Peu sont près à le faire.
Le résultat qu’on obtient, ce n’est pas dû à un souhait (« oh j’aimerai avoir des abdos » pour reprendre ton exemple), c’est 90 % à 99 % de boulot derrière qu’on ne voit pas. Comme l’iceberg.

« Placer ses propres contraintes est un atout considérable. Cela nécessite de réussir se berner soi-même. »

Clair. Se berner soi-même. C’est ce que je fais consciemment avec mon réveil depuis des années. Je suis pas à l’aise avec l’idée de me réveiller tôt. Donc ce que je fais, c’est que mon réveil a 40 minutes d’avance. Oui. Parce que mon cerveau préfère voir 1h de plus sur le réveil, plus à l’aise, que l’heure vraie. Après je vois la vraie heure ailleurs. Peu importe, je suis levée. Ça paraît con à beaucoup. Moi ça fonctionne, donc je continue. J’ai pu ainsi me lever plus d’1h30 plus tôt (en plusieurs phases).

Concernant les notifications sur PC, suite à tes conseils j’en ai retiré plusieurs et … j’arrive à faire avec ! Merci !

ciao 🙂

(j’ai posté un commentaire sur l’article systémique, je sais pas si c’est passé…)

Répondre
Marie - depuis 7 mois

Bonsoir Julien, j’ai trouvé ton article vraiment profond (je sais que le mot peut sembler bizarre). Mais il m’a vraiment touché et parlé. Je dois t’avouer que j’ai lu un livre à ce sujet que je te recommande même vivement (si tu ne l’as pas encore lu) et le titre c’est Concentration de William Walker Atkinson. Merci

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 7 mois

Salut !

Merci pour ton retour!
Tu as raison, on a tendance à remplacer avec autre chose… pour ma part je me connecte plus souvent sur le blog.. mais dans l’ensemble je suis quand même gagnant..

Tu m’as aussi fait penser que je pouvais déplacer la barre google… je l’ai donc déplacé sur la deuxième page.

Savoir comment fonctionne les habitudes et savoir les changer (ou en mettre de nouvelles en place) est la compétence clé 😀 Cette compétence te permet d’aller bcp plus vite dans n’importe quel domaine 😉

Bon wknd !

Julien

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 7 mois

Salut !

Merci pour ton retour positif 🙂 Cela me fait plaisir de savoir que de longs articles arrivent encore à toucher les gens dans ce monde d’impatients …

Je vais aller voir le livre que tu me recommandes… (comme tu l’imagines, j’ai bcp d’ouvrage à lire…)

Bon wknd à toi.

Julien

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 7 mois

Salut @lirone!

C’est quand tu as le réflexe de chercher une icône que tu te rends compte du conditionnement :O

Yes on peut voir ça pour la rentrée…

Julien!

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 7 mois

C’est marrant pour la page facebook que j’ai désactivé (je ne l’ai pas supprimé, peut-être que pour la promotion d’un séminaire, je vais la rouvrir ponctuellement), une personne m’a demandé pourquoi je l’avais fermé.

En fait, Facebook cache l’absence des gens, tu me diras c’est normal, il ne va pas te dire “Ton pote Maurice en a eu marre de nous, il s’est barré” mais le flux d’informations est tel que dès que tu pars, ta place est immédiatement prise par quelqu’un d’autre.

Je perdu un peu de visite, mais dans l’ensemble, rien de bien méchant.

Salut ,

merci pour ce nouvel article rentre-dedans.

On lit souvent, sur de nombreux blogs, qu’il faut se défaire des réseaux sociaux, que ce sont des bouffeurs de temps, etc. Et ces mêmes blogueurs encouragent dans le même temps à visiter leurs pages facebook, etc. WTF ?
Tu me parais plus cohérent dans ton approche à ce niveau que beaucoup.

Comme pour beaucoup de choses, on fait croire aux gens qu’ils en ont besoin, que sinon ils sont « exclus ». Je le vois bien, n’ayant pas de Smartphones à l’heure où j’écris ces lignes (j’en n’ai jamais eu), j’ai beaucoup moins de contacts que beaucoup de gens, d’autant que le petit téléphone portable à clapet que j’ai (il fait couleur mais pas photo/vidéo) est 95 % du temps éteint.

Le truc des Pokémons Go, j’étais pas au courant que ça existait, c’est ce week-end chez mes parents que j’ai découvert ça, parce que la TV était allumée sur le JT et que je suis passée dans la pièce à ce moment-là…

Je ne suis pas sur facebook non plus. Donc là aussi, je « rate » des trucs, c’est ce qu’on me dit. Pour l’instant, j’arrive à faire sans, c’est bien comme ça.

Quand je vois quand on est plusieurs dans une pièce à être « ensemble » et que la majorité le passe souvent sur son téléphone, tout en disant des trucs style c’est dommage qu’on se voit pas plus souvent, ça m’énerve.

Pareil, inutile de chercher dans la mémoire ; Une conversation à table sur un sujet ? Pof dégainage de Smartphone pour faire une recherche sur google ou autre et montrer la dernière vidéo à la mode…

L’école a été conçue en grande partie pour former des ouvriers/salariés qui répondent aux besoins des patrons. Comment organiser sa vie, être heureux, etc. penses-tu que ce soit la priorité à ce niveau-là ? > Non je ne pense pas, le truc c’est que lorsque l’on se fixe un objectif et qu’on bosse pour, on augmente sensiblement de l’atteindre. Oui, j’ai bien écrit ça. Cela paraît tellement con que les gens n’y pensent pas.

Il reste dans l’imagination. Et ce que j’adore faire, c’est faire sortir de ma tête mes idées et les rendre concrète. Un peu comme le menuisier qui se dit ” et si je créais un meuble, à quoi ressemblerait-il?” Il prend un stylo un papier et il dessine, puis il pense aux différentes étapes et ensuite il exécute et s’évaluant régulièrement.

À l’école on te parle pas de ça, car ça te prépare trop bien à la vie 😀

Après il y a ceux qui aimeraient que l’on renonce à certaines choses pour lesquelles ont perçoit nous des bénéfices indéniables mais qui ne colle pas à ce que les autres attendent. > As-tu des exemples?

c’est que mon réveil a 40 minutes d’avance. > énorme! Première fois que j’entends cela… et ça marche. Comme quoi, on peut se berner soi-même 😀

Le commentaire sur l’article systémique n’est pas passé.. 🙁
As-tu sauvé ta tartine avant d’envoyer? 😉

Julien

Répondre
Marine - depuis 7 mois

Hello ,

“Je perdu un peu de visite, mais dans l’ensemble, rien de bien méchant.”

De la visite de qualité tu as perdu ? Ou de la visite de chiffre seulement ?

L’école oui pourrait apprendre bien des choses essentielles pour rendre les gens heureux, autonomes et tournés vers ce qu’ils aiment vraiment/dans quoi ils sont bons. Ce serait vraiment gagnant pour tout le monde (personne/société), enfin, pas tout le monde sans doute vu qu’on ne le fait pas…

” Non je ne pense pas, le truc c’est que lorsque l’on se fixe un objectif et qu’on bosse pour, on augmente sensiblement de l’atteindre.”

Clairement. D’autant plus si l’on bosse sur un objectif pour lequel on possède la plupart des talents qu’il faut pour l’atteindre (s’appuyer sur les forces)

“Après il y a ceux qui aimeraient que l’on renonce à certaines choses pour lesquelles ont perçoit nous des bénéfices indéniables mais qui ne colle pas à ce que les autres attendent. > As-tu des exemples? ”

Bah par exemple si tu prends du temps pour toi pour faire tes exercices physiques, ta méditation, ta lecture ou pour te nourrir d’une façon qui te convient bien. ça fait chier les autres quand tu deviens moins à leur disposition, que tu penses un peu plus à toi (même si après ça te rend du coup plus disponible aux autres, mais ils ne le remarquent pas forcément).

Je pensais pas que c’était si “exceptionnel” le coup du réveil, enfin bon j’ai souvent des remarques comme quoi c’est con vu que je le sais mais j’en fous puisque ça fonctionne pour moi ^^

Alors oui par “chance” j’ai sauvegardé ma tartine, par contre quand j’essaye de remettre mon commentaire, il me dit “Détection d’un doublon : il semble que vous avez déjà envoyé ce commentaire ! ” Donc je ne peux reposter…

Excellente fin de semaine 🙂

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 7 mois

Hey

Je pense avoir perdu en quantité, bien que les dernières statistiques ont tendances à prouver le contraire^^

En qualité, les lectrices et les lecteurs me poussent dans mes retranchements 😀 J’adore ça. Donc ça s’améliore.

Einstein disait que les institutions devraient plus créer des personnalités équilibrées plutôt que des spécialistes ^^

Et combien de personne on vraiment un objectif en terme de: X à Y pour le DATE.
??

Je suis en train de tester une méthode d’exécution basé sur 4 principes et qui permet au joueur (moi) de savoir s’il gagne ou perd et ceci en très peu de temps. Un tableau de bord simplifié… (le livre est dingue)

“ça fait chier les autres quand tu deviens moins à leur disposition” > Clair. Merci pour les précisions. Moi ce que je remarque, c’est que certaines personnes s’éloignent automatiquement de moi en fonction des directions que je prends, et c’est ok ainsi. Toute façon, je pense être un égoïste bienveillant. Faut pas me faire chier quand je bosse sur mes objectifs, mais une fois que j’ai bossé le quota quotidien, je suis dispo et j’accepte de me faire déranger comme si je n’avais pas d’organisation 😀

Pour l’exemple (je dérive), je ne gère pas mes emails. Par contre je ne les consulte pas avant 10 heures / midi (quand j’ai des trucs à faire).

Je pensais pas que c’était si « exceptionnel » le coup du réveil > ce qui est exceptionnel, c’est ta capacité à te berner. Et c’est une compétence importante.

Merci pour tes retours. Le commentaire sur l’article systémique est dispo.

J.

Répondre
Sara - depuis 6 mois

Super article, merci pour cette prise de conscience. Ça donne vraiment envie de changer de façon de fonctionner avec notre smartphone!

Répondre
Marine - depuis 6 mois

Hello

génial pour les statistiques ! Après y’a l’effet « été » aussi qui joue beaucoup…

« Einstein disait que les institutions devraient plus créer des personnalités équilibrées plutôt que des spécialistes ^^ »

Je ne connaissais pas ce truc d’Einstein, mais c’est tout à fait pertinent.
La société devrait plus généralement aider à créer des personnes heureuses, le monde s’en porterait mieux.

Pour les objectifs, je ne sais pas. Déjà j’évite de donner une date précise à des objectifs pour lesquels d’autres personnes sont impliqués (ex : déléguer un truc que tu sais/peux pas faire).

Hum, j’imagine que si ton test s’avère concluant, tu nous parlera de cette méthode basée sur 4 principes (tableau de bord) ? Ce serait chouette:)

« Moi ce que je remarque, c’est que certaines personnes s’éloignent automatiquement de moi en fonction des directions que je prends, et c’est ok ainsi. »

Oui, des fois je trouve que ça peut faire quelque chose quand même, trouver dommage de voir un éloignement entre soi et une ou plusieurs personnes. Je me demande alors si je me sens bien dans la voie que je suis actuellement. Si c’est oui, alors c’est que sans doute cela devait se passer comme ça (l’éloignement) et que cela fera de la place pour d’autres personnes mieux en phase.

En gros, tu as tes priorités bien définies, auxquelles tu ne déroges pas au maximum (les trucs pour lesquels faut pas te faire chier) et pour le reste, t’as aussi des trucs mais tu mets plus de latitude là-dedans. ?

« je ne gère pas mes emails »

tu peux développer stp ? Je teste de repousser l’heure à laquelle je commence à les consulter aussi. Et de finir de les regarder plus tôt également. Donc le laps de temps pendant lequel je suis susceptible de regarder mes mails diminue.

« ce qui est exceptionnel, c’est ta capacité à te berner. Et c’est une compétence importante. »

Ah je voyais pas ça comme ça, comme quoi, c’est toujours intéressant d’avoir des regards/retours extérieurs. On a souvent des difficultés à percevoir nos « points forts » parce que ça nous paraît « normal ».

Par contre là comme ça, je vois pas sur le moment d’autres façons d’utiliser cette « compétence » (de me berner). Peut-être que je m’en sers pour d’autres trucs sans m’en rendre compte si ça se trouve, je sais pas.
Si tu as des idées, je suis preneuse;)

(ok pour la systémique, merci!)

ciao

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 6 mois

Oui ,

Je vais en parler prochainement de cette méthode. Disons que ce sera un test en live (tableau visuel que je mettrais à jour sur le blog à un endroit assez visible).

Disons que les priorités sont les suivantes: mon blog et ma santé (sport et sommeil).

Les moments de la journée: du réveil à 10h > à moi. Pas touche.

Pour les emails, j’avai lu un truc du genre:

Ta boite de réception te sert à
1. Transmettre l’info
2. Classer l’info
3. Supprimer l’info
4. Utiliser l’info

Donc je ne gère pas mail =

J’ouvre ma boîte, je vire les “merci XYZ”. Les informations du genre “rdv, séance, etc” je place la deadline dans l’agenda BLOC et (un ou deux jours avant une tâche du genre: préparation pour la séance). Les trucs qui ne sont pas clairs ou pas urgent, je supprime. En général le problème se règle de lui-même (ce point est dingue). Les mails du genre > que penses-tu de ce rapport? je les vire, sauf si c’est mon boss. Le boss à droit à pas mal de trucs.. pas parce qu’il s’est bien s’organiser, mais simplement parce que c’est lui qui me paie. J’essai de modifier les comportements des gens avec mon comportement “est-ce que cela peut attendre?” quand une personne me dérange.

Souvent elle dit non, pose la question. Et après je lui dis, “regarde cela va attendre une heure”.

Retour sur les emails: les informations importantes je les classe une fois par semaine dans un logiciel de GED.

J’avais un pote qui voulait écrire sur le classement des emails (une bûche le gars, vraiment bon) mais un peu trop perfectionniste (et donc stressé) il est trop pris dans son nouveau travail…

A++

J.

Répondre
Marine - depuis 6 mois

Hey

« Les moments de la journée: du réveil à 10h > à moi. Pas touche. »

Ces moments-là, y’en a une partie au travail non ? (j’entends par là boulot pour un patron)

Merci pour les précision sur ta « non-gestion des e-mails » 🙂

« En général le problème se règle de lui-même (ce point est dingue). »

Oui, c’est très étonnant d’ailleurs !
Ça rejoint le fait de pas répondre tout de suite pour un maximum de trucs.
Je teste de consulter mes mails le plus tard possible.
Étonnant.

« Les mails du genre > que penses-tu de ce rapport? je les vire, sauf si c’est mon boss. Le boss à droit à pas mal de trucs… »

Ouaip, comme de t’interrompre, etc. Faut juste espérer que ce soit pas tous les 4 matins quoi !

« J’essai de modifier les comportements des gens avec mon comportement “est-ce que cela peut attendre?” quand une personne me dérange.
Souvent elle dit non, pose la question. Et après je lui dis, “regarde cela va attendre une heure”. »

Wow. En gros, les gens te répondent la plupart du temps non et tu les fais attendre quand même. Et leur réaction c’est quoi ? À ce moment là et après avoir attendu ?
Ça modifie tes rapports aux autres ? Ils ont tendance à moins te solliciter pour des trucs qui ne sont pas importants/urgents ?

« Retour sur les emails: les informations importantes je les classe une fois par semaine dans un logiciel de GED. »

Je connais pas cette façon de faire…

++

Répondre
Julien Leader Blogueur - depuis 6 mois

Oui , il y a une partie au travail.

Mais même quand je travaille pour quelqu’un d’autre (la plupart de mon temps) je considère que les premières heures, pas touche. Je fais les choses qui m’apportent le plus de résultat. Ce qui me permet d’être avec les gens l’aprem et de continuer à bourriner en terme de résultats.

Pour les mails, il y a toujours l’excuse ” je ne l’ai pas reçu ” la technologie a des bugs. C’est vicieux je sais 😀

En fait par rapport aux autres, c’est simple. L’aprèm je suis à eux. Je règle leur problème très rapidement. Le matin je ne réponds pas. J’ai directement agi de cette manière en commençant, et en fait avec le temps ils comprennent ton fonctionnement. On le fait tous non?

Toi tu sais quand tu dois aller demander quelque chose à quelqu’un que tu connais bien…
Après certaines personnes ont des passes droits, et si tu ne comprends pas cela, tu finis dans les mauvais papiers. La vie en entreprise, c’est de la stratégie pure.

Et encore un truc, je me permets tout cela car je ne suis pas dépendant à ce job. La base, c’est le plan B. Cela augmente ta marge de manoeuvre. Tu te comportes différemment quand tu as du choix.

Comme quand tu vas faire un rancard. Si tu en as 3 autres dans le semaine > t’es détendu.
Si c’est ton premier depuis 5 mois…

Tu vois le truc 😀

J.

Répondre
Marine - depuis 6 mois

Salut ,

merci pour la précision.

« Je fais les choses qui m’apportent le plus de résultat. »

Il faut que ton travail te permette de le faire ; Je me doute bien que ça doit pas aller tout seul, je veux dire que selon ce qu’on attend de toi (et la mentalité de ton supérieur) c plus ou moins évident.

Lol vicieux pour le bug mais efficace. A utiliser avec modération toutefois ^^

« J’ai directement agi de cette manière en commençant, et en fait avec le temps ils comprennent ton fonctionnement. »

Je pense que c’est là une clé : commencer dès le début.
Parce que si t’as déjà commencé d’une façon, que tu te « réveilles » et que tu changes ou souhaite changer, ben ça peut te retomber dessus.

« Après certaines personnes ont des passes droits, et si tu ne comprends pas cela, tu finis dans les mauvais papiers. La vie en entreprise, c’est de la stratégie pure. »

Oui, les passes droits… je connais ^^. Et les petits chefs et les mentalités de merde. Bref.

C’est une clé importante le plan B. Comment avoir un plan B donc ?
Pas forcément évident, et oui t’es plus serein et tu agis plus en conscience avec toi (valeurs, etc.) lorsque tu sais que tu as un plan à côté au cas où.

Ciao:)

Répondre
Jouez avec l’espace pour travailler efficacement | Zen et Efficace - depuis 6 mois

[…] Merci pour votre attention. […]

Répondre
Heures supplémentaires. Tout le monde y perd. Vous et votre boss. - il y a quelques mois

[…] Merci pour votre attention. […]

Répondre
Aurevoir la réunionite: 6 techniques clés pour des Séances Efficaces. - il y a quelques mois

[…] 2. Manque de concentration. Je n’ai pas à m’étendre sur ce point. […]

Répondre
S'organiser au quotidien: 7 principes de base - il y a quelques mois

[…] La loi de parkinson 6. La loi de Pareto: parce que l’équilibre est une utopie. 7. Comment se concentrer face au cul de Kim Kardashian? 8. S’organiser c’est aussi savoir attendre. 9. Guide anti-réunion 10. 7 étapes pour […]

Répondre
Salarié, Blogueur, Productif (et barbu): mon Interview • Leader & Blogueur - il y a quelques mois

[…] avoir abandonné la thématique de l’intelligence sociale pour me concentrer sur […]

Répondre
Pratique délibérée de la Callisthénie Mentale • Leader & Blogueur - il y a quelques semaines

[…] trouvais le terme plus intéressant que l’énoncé suivant « comment se concentrer? » ou “Se concentrer dans un monde de distraction”, car la callisthénie fait […]

Répondre
Laissez une réponse

CommentLuv badge


Pour répondre à un commentateur, utilisez le sigle: @ + nom de l'auteur